Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Où trouver la fraude électronique en ce 6 mai !

Publié par wikistrike.com sur 5 Mai 2012, 23:54pm

Catégories : #Politique intérieure

Vote électronique : 45 communes déjà portées à notre connaissance

 

Mise à jour : Vous avez été très nombreux à participer au recensement des bureaux de vote électronique. Notre application en dénombre actuellement 45 (recoupées par multiples déclarations) sur un total de 64. La liste provisoire des communes dans lesquelles figureraient au moins un bureau de vote électronique, mais qui n'est confirmée par aucune source officielle, est la suivante :

Antibes,  Antony,  Arcueil,  Épernay,  Bagnolet,  Blain,  Bois-Colombes,  Boulogne-Billancourt,  Bourges,  Brest,  Bry-sur-Marne,  Castanet-Tolosan,  Chazay-d'Azergues,  Châtenay-Malabry,  Couëron, Courbevoie,  Issy-les-Moulineaux,  Le Havre,  Le Mans,  Les Herbiers,  Marignane,  Massy,  Meylan,  Moissy-Cramayel,  Mougins,  Mulhouse, Nevers,  Orange,  Orvault,  Ploërmel,  Ploemeur,  Pornichet,  Rosny-sous-Bois,  Saint-Chamond,  Saint-Laurent-du-Var,  Savigny-le-Temple,  Sèvres, Stains,  Strasbourg,  Suresnes,  Toulouse,  Valbonne,  Vauréal,  Villeneuve-le-Roi, et Voiron.

--

voteelectronique-bureaux-675.png

Ce matin, Numerama publiait le résultat d'une enquête sur le vote électronique aux élections présidentielles, pour laquelle nous sommes allés de déconvenues en déconvenues. Nous avons en effet appris que près de 1,5 million d'électeurs étaient concernés par cette méthode de scrutin extrêmement opaque, sans que le ministère de l'intérieur accepte de révéler la liste des bureaux de vote concernés.

Devant ce qui nous paraît être une atteinte grave à la transparence démocratique, nous avons réalisé dans l'urgence une application sur le vote électronique qui permet aux électeurs de déclarer les communes dans lesquelles ils ont voté électroniquement. Si vous avez dû utiliser une machine à voter, vous pouvez utiliser notre outil pour signaler la commune concernée.

 

Source: Numerama

 

A lire aussi sur WikiStrike

Le "Bureau Veritas" qui certifie vos machines à voter est tenu par une famille de l'UMP

Archives

Articles récents