Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Partouze avec des enfants marocains : Luc Ferry botte en touche

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Juin 2011, 08:44am

A la sortie d'une école primaire marocaine

luc_ferry.jpgLa France a eu, en d’autres temps de grands philosophes. Aujourd’hui Elle n’a plus les moyens de s’offrir que B.H.L… et Luc Ferry.

J’avoue que, jusqu’à présent, ce dernier m’insupportait par sa haute suffisance… insuffisante.

Sa morgue n’avait, pour moi, d’égales que ses poses de « pas encore vieux beau » mais qui le devient très vite et de façon certaine.

Je ne connais pas grand-chose à la philosophie. Pour autant je pense que nombre de piliers de bars ne sont pas loin, à certaines heures de libation, d’avoir, comme lui, les mêmes certitudes définitives dans leurs propos absconds pour condescendre à apporter leurs lumières au bon peuple !

Infatigable dans sa montée en puissance dans la course à sa propre obsolescence il a cependant hier soir sur Canal Plus, presqu’atteint les sommets. Courage cela vient !

Au cours de l’émission, il évoqué un article paru dans le Figaro relatant « un épisode mettant en cause un ancien ministre, pour des faits de pédophilie, au Maroc. » 

Ce qui m’apparaît au minimum scandaleux est le fait que Luc Ferry ait déclaré avoir recueilli ce témoignage de la bouche même d’un ancien premier ministre en fonction au moment des faits.

Que lui-même ancien ministre de l’éducation nationale ait pu se taire et aujourd’hui dit avoir peur de donner le nom du coupable- par crainte d’être mis en examen -est affligeant et condamnable.

Pour dénoncer, ce qui est un devoir citoyen au contraire de la délation, il faut avoir, c’est vrai, du courage et un certain sens de l’éthique. 

Or aujourd’hui je considère, quant à moi, Monsieur Luc Ferry comme un complice passif des actes évoqués.

Cela au même titre que l’ancien premier ministre en fonction au moment des faits.

Ils ont entravé la Justice et peut-être permis à son auteur d’atteindre à de hautes responsabilités de l’Etat. Et peut-être de continuer à nuire.

Il appartient à la Justice de leur demander des comptes et d’apporter la preuve qu’elle est bien un des piliers de la République,

Un pilier qui aujourd’hui, comme l’édifice, présente des lézardes.

Gérard GAUTIER

 

A lire sur WikiStrike : Partouze avec des enfants au Maroc : Luc Ferry parle de Jack Lang, Thierry Desjardins accuse Philippe Douste-Blazy

Archives

Articles récents