Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pêche : Intermarché attaqué pour publicité mensongère

Publié par wikistrike.com sur 1 Juin 2012, 07:40am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Pêche : Intermarché attaqué pour publicité mensongère

 

un-filet-de-peche-sur-un-chalutier_48661_w460.jpgL’association BLOOM a attaqué en justice les centres commerciaux Intermarché. Elle reproche au groupe de vendre du poisson soi-disant issu de la pêche responsable, ce qui, serait selon elle faux et qui ne signifierait de plus rien en soi puisque aucun label n’existe.

Dans la campagne de publicité que l’enseigne Intermarché a mené fin 2011 dans des magazines tels queL'Express, Le PointMarianneLe Figaro Magazine ou encore Courrier International, le groupe indiquait pratiquer avec sa flotte une pêche respectueuse des ressources naturelles et de l'environnement. On y lisait ainsi que le consommateur pouvait "savourer sans l'ombre d'un doute et pour longtemps encore" des poissons capturés par des pratiques responsables.

Mais ce n’est pas l’avis des scientifiques et des ONG qui dénoncent de façon unanime une pêche "comme étant parmi les plus destructrices au monde", souligne l’association BLOOM. Cette dernière, qui cherche à sensibiliser sur la nécessité de protéger les écosystèmes marins, a donc décidé de porter plainte contre l’enseigne Intermarché pour publicité mensongère. Comme l’a expliqué à l’AFP Claire Nouvian, présidente de BLOOM, "Intermarché a produit une campagne de publicité qui vante les mérites de ses pratiques de pêche et qui estampille ses produits de pêche d'un label, qui n'en est pas un, de pêche responsable alors que, pour certains des poissons mentionnés explicitement, il s'agit d'espèces capturées avec des chaluts déployés dans les très grandes profondeurs des océans".

Or, pêcher en eau profonde entraîne nécessairement la capture accidentelle de certaines espèces de requins pourtant classées "en danger critique d'extinction" par l'Union internationale de la conservation de la nature (IUCN). Ainsi, des poissons tels que la lingue bleue et le sabre noir évoqués dans la publicité et pêchés en masse en eau profonde "induit les consommateurs en erreur", souligne Mme Nouvian. L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a jugé la plainte de l’association recevable et celle-ci sera examinée vendredi par le Jury de déontologie publicitaire, une instance indépendante.

Intermarché nie les accusations

"J'ai porté plainte contre eux parce qu'ils tentent de faire croire à l'éco-labellisation", a ajouté Mme Nouvian. En outre, Intermarché est acussé d'avoir habilement grimé son logo de pêche responsable, de sorte que celui-ci s’apparente à celui de l'organisme international MSC (Marine Stewardship Council), le seul actuellement habilité à être certifié par ce label dont se réclame le géant de la distribution. Une porte-parole d'Intermarché, contactée par l'AFP, a nié les allégations de BLOOM.

"Nous faisons valoir devant l'ARPP la sincérité, le sérieux et le bien-fondé de notre démarche, la loyauté de notre communication, et notre légitimité en tant qu'acteur engagé dans la pêche maritime en France depuis de nombreuses années", a-t-elle indiqué dans un courriel. Intermarché a aussi souligné qu'il ne s'agissait pas d'une procédure judiciaire et que l'ARPP n'avait pas de pouvoir de sanction. Affaire à suivre donc.

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts