Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Peine de probation: 70% des prisonniers sont désormais libérables, dont des pédophiles récidivistes !

Publié par wikistrike.com sur 1 Septembre 2013, 14:40pm

Catégories : #Social - Société

Peine de probation: 70% des prisonniers sont désormais libérables, dont des pédophiles récidivistes !

 

 

france-sarkozyste-mauvaise-pub-prisons-docu-c-L-McEGHQ--1-.jpeg

 

 

Seuls 30% des condamnés purgent une peine de plus de 5 ans de prison, avec la nouvelle loi, ce sont donc 70% de la population carcérale qui sont libérables, parmi eux, des pédophiles récidivistes comme cet instituteur, des meurtriers comme l'assassin de Carla

La loi n’a donc aucun sens et elle est même très dangereuse. Car il est évident qu’il sera impossible de suivre toute cette population à risque. Pour cela, il faudrait évidemment embaucher.

Dans les commissariats, c’est un peu la panique et la désillusion. En effet, les policiers dont beaucoup sont en colère, courent toute la journée derrière les malfrats, avec cette loi, ils s’inquiètent de courir pour rien. Leur travail est donc saboté.

Avec cette réforme, la société française ne peut que devenir très violente. L'exemple de Marseille n'a donc pas été suivi, le pire reste à venir.

L'impunité naissante engendrera inévitablement des situations burlesques qui amèneront à des tragédies.

 

Faut-il tout simplement construire de nouvelles prisons ? Evidemment que oui, puisque le coût de ces constructions ne dépasserait pas celui du suivi des 70% des condamnés remis en liberté... pour ne pas dire... graciés...

La conception des prisons de Madame Taubira est inquiétante. 

 

Au 1er janvier 2008, d'après le Ministère de la Justice13 :

 

  • 36,8 % des écroués sont condamnés à une peine de moins d'un an.
  • 23,4 % des écroués sont condamnés à une peine de un à trois ans.
  • 9,8 % des écroués sont condamnés à une peine de trois à cinq ans.
  • 30 % des écroués sont condamnés à une peine de plus de cinq ans.

Damiens Lanxade pour WikiStrike

Commenter cet article

diane 08/09/2013 12:49


cet article est de la désinformation pure

pierre 02/09/2013 13:31


oui : en politique, rien n'arrive pas hasard!

Si on libère les prisonniers, faut chercher qui en profite pour comprendre... la seule explication possible : c'est pour reforcer les crimes envers honnêtes gens... d'où la vrai question :
pourquoi en veut-on aux honnêtes citoyens ?  

gris oilp 02/09/2013 10:39


En France on parle toujours du droit des détenus, de leurs conditions de détentions etc.


Il y a une personne qui est toujours oubliée : la VICTIME.


Ce n'est pas elle qui a déclanchée, le vol, l'agression, le viol, le meutre, etc. mais bien l'agresseur.


Hors lui, dans cette France gouvernée par des racailles, peut  faire tout ce qu'il veut, il sait qu'il ne risque pas grand chose. Taubira leur envoi un message fort :


la chasse au citoyen lambda est ouverte.


Pour la victime c'est la double peine, non seulement elle a subie un traumatisme, mais en plus elle voit son boureau libéré. On ne lui reconnait pas son statut.


Relacher dans la nature tous les psychopathes sans surveillance, c'est un bon moyen pour notre gouvernement de dominer les Français par la terreur. 


 

Damstounet 02/09/2013 07:24


De toutes manières, les prisonniers finiront (à moins de les euthanasier ), pour la plupart, par sortir, que ce soit
au bout de cinq ans ou maintenant alors les garder en prison ne fait que repousser le problème - si tenté que l'on considère la liberté d'êtres humains comme un problème - à plus tard et ce, sans
aucun contrôle qui plus est.


Et puis, ne nous leurrons pas : quelqu'un qui veut faire du mal en fera et quelqu'un qui veut en refaire en refera également. Une fois le mal fait, on ne peut plus rien y changer.


Si on avait une société plus douce, plus humaine - dans le noble sens du terme - et plus compréhensive, à commencer par l'éducation des enfants, peut-être qu'on aurait aussi moins de
personnes malveillantes à l'arrivée, non ?


Sans compter que nombre de personnes sont incarcérées pour des faits liés à la drogue confirmant en cela la vieille maxime de Lao-Tseu : " Plus il y a de lois, plus il y a de voleurs ! ".


Ainsi, un dépoussiérage de certaines lois ne serait peut-être pas du luxe et c'est même à se demander si ça ne serait pas par là qu'on aurait dû commencer...


Et puisqu'on ressort des histoires de pédophilie, celle-là n'est pas mal non plus, au risque de se répéter : http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2012/01/13/les-doigts-coupes-par-ses-codetenus. La prison
ou l'art du bizutage en trois leçons (humiliation, viol et mutilation), ça vous tente ? 


 


Damien Costy

Laurent Franssen 01/09/2013 23:47


une histoire relatée par plusieurs médias n'est pas de-facto réelle et avérée...

spécialement dans un monde intriqué comme celui-ci. 

christian 01/09/2013 23:44


@Laurent


Je suis totalement d'accord avec vous concernant le caractère romancé du nouveau détective mais si on oublie tout le côté narratif visant à entretenir le suspence des recits, il faut reconnaitre
que les faits qui y sont relatés ne sont pas fictifs puisqu'ils sont également relatés dans d'autres médias.

Laurent Franssen 01/09/2013 23:22


christian,
comme déjà souligné :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Nouveau_Détective

Le Nouveau Détective contemporain se singularise, dans la presse, par son traitement du faits divers plus proche du roman-feuilleton du XIXe siècle ou de la nouvelle policièreque de l'article de presse11, par le biais de la rédaction au présent de l'indicatif, de la présence
de dialogues, de la restitution du regard des protagonistes, du registre langagier du roman policier, d'une organisation du récit visant à entretenir le suspense, par l'absence de mention des sources et enfin l'effacement du journaliste qui adopte la posture d'un
témoin direct du fait-divers plutôt que celle d'un enquêteur12. Il construit ainsi un monde fictionnel du quotidien où, à la normalité des victimes, s'oppose l'anormalité des agresseurs qui remettent en cause
l'ordre social13. 

christian 01/09/2013 22:44


Dans le numéro 1615 du journal Détective, un prisonnier en peine aménagée en a profité lors de sa sortie de prison pour aller agresser une femme et en violer une autre avant de regagner
tranquillement sa cellule vers 23h. D'autres cinglés seront bientôt dans nos rues.


"Libérables ne veut pas dire libérés",


Oui mais le gouvernement n'a pas fait tout cela pour ensuite laisser les délinquants en prison.


Donc c'est certain, beaucoup seront libérés.


Je regrette d'avoir voter Hollande....

Laurent Franssen 01/09/2013 19:02


libérables ne veut pas dire libérés.

pierre 01/09/2013 18:11


L'élite organise un futur soulevement des cités en France (dans le cadre de la 3ieme guerre mondiale orient/occident).

Ces prisonniers libérés, c'est pour être certain que des personnes se comportent en barbare dans les emeutes.

La france et l'europe seront en ruine : les usa nous proposeront alors une monnaie mondiale pour nous sauver.

Les usa pourront ainsi imprimer de la monnaie mondiale sans limite : ils seront denouveau riche et maitre du monde. 


 

HJ 01/09/2013 18:06


Il faut lire entre les lignes .........pour vous defendre et proteger vos enfants : Armez vous ! pas de courage; mais avec de vraies armes . L'état ne peux plus subvenir a votre protection donc
systeme D : chacun pour soit Dieu pour tous . Mourir ou souffrir ou être dans l'illégalité ? faite votre choix ,n'attendez pas que votre fille soit violée ou votre commerce dévalisé ou votre
maison saccagée . C'est malheureux d'en arriver là , mais nos politiques ne peuvent pas comprendre ils sont surprotégés et avec le fruit de la sueur de notre front . un peu plus de délinquants
dehors ne changera pas leur quotidien , ils mettront un gorille sur leur semelles en plus et à vos frais  .

Archives

Articles récents