Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pétrole iranien: Moscou restera neutre sur un embargo européen et attendant la guerre

Publié par wikistrike.com sur 7 Décembre 2011, 10:20am

Catégories : #Politique internationale

 

 

Pétrole iranien: Moscou restera neutre sur un embargo européen et attend la guerre

 

petrole-production.jpgLa Russie compte rester aussi neutre que possible sur un éventuel embargo européen sur le pétrole iranien, a déclaré mercredi le ministre russe de l'Energie Sergueï Schmatko, en soulignant que son pays n'importait pas d'or noir d'Iran.

 

 Interrogé lors d'une conférence de presse à un congrès pétrolier à Doha sur la position de principe de Moscou sur cette question, il a d'abord souligné que son pays, un des principaux producteurs, n'importe pas une seule tonne de pétrole iranien.

 

Nous devons éviter qu'une politisation, que des facteurs politiques interviennent dans des décisions liées au secteur de l'énergie, a dit M. Schmatko, alors que l'Union européenne cherche à trouver des appuis en dehors de ses frontières à un embargo pétrolier.

 

Il est assez évident que cette décision est basée sur des facteurs politiques. Et dans cette situation, nous essayons d'être aussi neutres que possible, a-t-il ajouté.

 

Sur la question du programme nucléaire iranien, la Russie essaie d'en discuter à d'autres endroits, par exemple au Conseil de sécurité de l'ONU, a dit M. Schmatko.

 

Les Européens disent préparer des sanctions visant le secteur pétrolier de l'Iran, deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui contrôle également le détroit stratégique d'Ormuz, par lequel transite près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

 

Cette décision fait suite au rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui vient d'étayer les soupçons des Occidentaux selon lesquels Téhéran, malgré ses démentis, a travaillé à la fabrication d'une arme atomique.

 

L'Iran a exporté environ 18% de son pétrole vers l'Europe l'an dernier, mais l'essentiel va vers l'Asie, en particulier la Chine et l'Inde, selon les chiffres du département américain de l'énergie.

 

Moscou di attendre la guerre pour les semaines à venir.

   

 

Source: Romandie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents