Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Philippines: 6 jours plus tard, toujours aucune aide, la colère monte

Publié par wikistrike.com sur 14 Novembre 2013, 05:11am

Catégories : #Social - Société

 

 

 La colère monte à Tacloban

 

 

Tacloban.jpg


La colère commence à se faire sentir dans la région de Tacloban, aux Philippines, où le typhon Haiyan a fait d'importants ravages, vendredi dernier, alors que des milliers de personnes se sont rassemblées à l'aéroport de la ville dans le but désespéré d'obtenir une place sur l'un des rares avions qui quitte la zone. 



Depuis quelques jours, des pillages ont été signalés, le dernier en date, mercredi, ayant fait huit morts dans un entrepôt de riz à Alangalang, une petite localité située à un peu plus de 15 km à l'ouest de Tacloban. Un mur se serait effondré sur la foule. 

Cet entrepôt contenait plus de 100 000 sacs de 50 kilos de riz chacun, selon l'Autorité nationale de l'alimentation. Il est maintenant vide, et ce, malgré la tentative d'interposition des policiers et des soldats, qui ont été totalement dépassés par les événements. 

Un autre événement a créé un émoi, mercredi, lorsqu'un camion transportant des dépouilles devant être inhumées a dû rebrousser chemin après que des coups de feu eurent été tirés. L'enterrement collectif qui devait avoir lieu a été reporté. 

Voilà maintenant cinq jours que le typhon de catégorie 5 Haiyan a touché terre dans cette région des Philippines avec des vents atteignant 380 km/h, dévastant tout sur son passage. Ceux qui ont eu la chance de survivre ont rapidement déchanté. Plusieurs ont perdu tout espoir et ne pensent plus qu'à une chose : quitter cet enfer. 

Épuisés, traumatisés et affamés, certains ont provoqué une bousculade, mercredi matin, à l'aéroport de la ville, suppliant les représentants de l'État de les laisser embarquer dans un des avions militaires qui apportent aide humanitaire et équipement aux populations sinistrées. 

Et la panique des sinistrés ne fait qu'ajouter au problème. 

Une petite fille de sept ans, qui s'était rendue à l'aéroport avec sa famille, s'est évanouie, écrasée par la foule. Sa famille attend son tour depuis trois jours. « Nous allons peut-être mourir de faim », craint sa mère, Angeline. 

C'est que les vols, militaires uniquement, sont très peu nombreux à atterrir et à décoller de Tacloban. Les transbordeurs, eux, sont surchargés. 

Quant à l'aide internationale, elle parvient encore au compte-goutte dans la région, notamment parce que les infrastructures routières et aéroportuaires ont été lourdement endommagées, voire détruites. 

Les appels aux dons se multiplient néanmoins. Mardi, l'ONU a demandé aux pays membres de lui verser de toute urgence 300 millions de dollars. 

Plutôt cette semaine, les Nations unies avaient évoqué la mort de 10 000 personnes dans la seule ville de Tacloban. Mardi, le président philippin, Benigno Aquino, a plutôt estimé que le bilan se chiffrerait autour de « 2000 à 2500 » morts. Et mercredi, le Conseil national de réduction des risques et de gestion des catastrophes a établi son bilan à 2275 morts, 3655 blessés et 80 disparus. 

Le nombre de déplacés, lui, serait de 670 000, selon l'ONU. 

Natasha Reyes, coordinatrice d'urgence pour Médecins sans frontières, juge le niveau de dévastation sans précédent pour l'archipel philippin, pourtant balayé régulièrement par les typhons. « Il y a des centaines d'autres villes et villages s'étendant sur des milliers de kilomètres qui étaient sur le passage du typhon, avec lesquels toutes les communications sont coupées », dit-elle. 

Le gouvernement local est paralysé depuis la tempête, selon le ministre de l'Intérieur Manuel Roxas. Les responsables sont morts, portés disparus ou trop choqués pour pouvoir travailler. 

Le coût financier des destructions est encore difficile à établir. Selon les premières estimations, il varierait de 8 à 19 milliards de dollars.

 



http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/11/13/001-colere-tacloban-philippines-typhon-haiyan.shtml

Commenter cet article

Dalek 16/11/2013 08:30


Peut être parce que la France a les moyens de gérer une catastrophe localisé, elle !


Les Philippines, cela reste un pays du tiers-monde incapable de gérer son quotidien de façon satisfaisante, alors OUI, quand un tel pays est frappé par un tempête ou un aute désastre naturel, il
est parfaitement normal qu'elle demande de l'aide.


Si la France n'est pas capable de gérer une inondation dans un village cotier, c'est vraiment qu'elle gère mal ces moyens humains et matériels !


Quant aux SDF, tu fais quoi toi pour les aider ? C'est bien joli de te servir d'eux comme alibi pour REFUSER d'aider les gens réellement dans le besoin, mais tu as plutôt intérêt à ête
irréprochable avec eux si tu veux avoir un minimum de crédibilité.

Franck - MLFB 15/11/2013 19:41


Et quand il y a des innondations catastrophiques en France??? Ils sont ou les pleureuses des dons??? C'est marrant comme les gens ont toujours la larme a l'oeil quand il s'agit de pays lointains
et qu'ils restent de marbre quand DES FAMILLES FRANCAISES EN FRANCE se retrouvent sans rien suite a une innondation, a un incendie, ou quand une region  est aneantie suite a un cataclyszme
meteo... Mais c'est vrai, la doctrine c'est de deshabiller nos concitoyens pour habiller tous les pauvres du reste du monde.


Bordel, et nos SDF et nos pauvres... Ca vous trouerait le cul de les considerer un peu? Quand on aura traité la misere de nos concitoyens, on pourra (et seulement a ce moment la) commencer a
s'occuper du reste du monde...


La france en avant dans les cataclysmes dans le monde entier... Mais quand ca arrive en France... Quels pays viennent nous aider? AUCUN...


 


Dont acte.

L'homme 15/11/2013 03:01


L'homme à toujours raison !

jean caisse 14/11/2013 22:21


Mais quel horreur, c est un veritable drame qui se joue sous nos yeux.


Et tout le monde s en.


Ils sont ou les moralisateurs de wikistrike qui bavent a longeur d articles sur hollande ou sur israel et son complot mondial?


Sur taubira et ses banannes ? 


Ses gens la se sont nos futurs refugier climatique, et oui , pendant que tout le monde emet une opinion sur des articles dont la veracité n est meme pas prouver, personne se demande ou vont aller
ces gens.


Pour ceux qui pense que l argent est detourner,que l on y peut rien, que le monde est ainsi, flinguer vous maintenant... c est pas grace a ce genre de propos que l humanité s ameliorera...


Tout le monde regarde sa poire en s achetant meme une bonne conscience en citant les sdf de chez nous.


Se reveillez passe d abord par le fait de prendre conscience, de ce qui est bien ou mal.


Dans ce drame il n y a rien de politique c est malheureusement un drame ecologique et humain.


Alors si vous pensez etre honnete avec vous meme, tolerent en face de la difference des autres, prouvez le, abstenez vous d ecrire autant de betises svp, l indifference de l opinion publique se
traduit par une complicité face a se drame.


On vie une epoque ou meme le malheur des autres nous rend ihumain. 


 

Laurent Franssen 14/11/2013 21:12


Battle Royale

Hercobulus 14/11/2013 19:33


Bien vu l'Homme. Les autres d'accord mais après. En toute transparence !

L'homme 14/11/2013 19:10


Toujours pareil.  Occupez-vous des Français ya du boulot ici surtout avec la vague de froid qui arrive, et le nombre de SDF qui a augmenté.

Hercobulus 14/11/2013 12:20


On va bien finir par organiser des secours et récolter des dons. Le problème, c'est que


la plupart des ces derniers seront détournés. Ainsi va un monde de mafias, de voleurs


et d'assassins.

Archives

Articles récents