Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pic des étoiles filantes les « Perséides » le 12 août

Publié par wikistrike.com sur 11 Août 2012, 10:32am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

C'est l'heure de lever les yeux au ciel

 

perseids_davidaharvey1.jpg

Météores des Perséides photographiés par David Harvey, au-dessus de Steward Observatory (Arizona)

Comme chaque année, le pic d'activité du célèbre essaim météoritique des "Perséides" est attendu pour le 12 août.

Les douces nuits d'été, temps des vacances et de l'insouciance, se prêtent merveilleusement bien à l'observation des étoiles filantes. A condition, bien sûr, de bénéficier d'un ciel clair, dénué (au maximum) de pollution lumineuse.

Les "pluies" d'étoiles filantes sont nombreuses tout au long de l'année mais celle qui se joue en ce moment, en plein coeur de l'été, demeure la plus célèbre et médiatisée. Elles se nomment les "Perséides" car les salves de météores tombant dans l'atmosphère à environ 200 000 km/h (60 km/s) jaillissent au-dessus de l'horizon nord-est, au moment où la constellation de Persée se lève. Bien que leur désignation ancienne reste, les étoiles filantes ne sont pas des étoiles mais des météores, de minuscules "gravillons" abandonnés par les comètes qui voyagent dans le système solaire. Les débris laissés dans leur sillage peuvent ainsi s'échouer ou plutôt bruler dans l'atmosphère de notre planète. La comète à l'origine des "Perséides" se nomme 109P/Swift-Tuttle. Elle aurait commencé à essaimer des particules, il y a environ 60 000 ans.

Au cours de sa révolution autour du Soleil, la Terre traverse chaque année ces nuées de débris. A la faveur d'un passage récent (1995), les "Perséides" furent plus nombreuses dans le ciel nocturne de la fin des années 1990 que ces dernières années. Son activité semble en baisse et il faudra sans doute attendre 2026, prochain passage de la comète, pour admirer une hausse significative.

Cette année, les spécialistes de l'IMCCE (Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides) prédisent un pic d'activité pour le 12 août, vers 14h30 TU (Temps Universel) soit autour de 16h30 en France métropolitaine. Autrement dit, sous réserve que les prévisions tombent juste, nous ne pourrons pas admirer le maximum qui prévoit une centaine de météores par heure. Toutefois, il peut y avoir un décalage d'une heure ou plus voire un deuxième pic même moins fort ... Même si ce pic nous échappe, on pourra quand même en surprendre plusieurs dizaines au cours des nuits du 11 au 12 août et du 12 au 13 août ! Ce sont des nuits quasiment sans Lune (petit croissant lunaire qui se lève en fin de nuit) où la Voie Lactée apparaît dans toute sa splendeur !

Pour en profiter au maximum, choisissez un site à l'horizon relativement bien dégagé, surtout en direction du nord et de l'est, loin, très loin de tout agglomération urbaine. Prévoyez une couverture ou un plaid pour vous étendre et guettez le ciel sur son flanc est, nord-est. Chacun peut regarder dans une direction différente pour espérer en observer un maximum.

Galerie photo de météores sur le site Spaceweather.

X. Demeersman
Le Cosmographe

Commenter cet article

Archives

Articles récents