Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Planète des singes : l’attaque des humains vient de débuter…

Publié par wikistrike.com sur 12 Mai 2012, 17:29pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Planète des singes : l’attaque des humains vient de débuter…

 

Un chimpanzé d’un zoo en Suède élabore des attaques de plus en plus complexes pour surprendre les humains. Les recherches montrent qu’il sait anticiper le futur. La cerise sur le gâteau ? Il prendrait du plaisir à ennuyer les humains.

  

planet-singe.jpgLa planète des singes

Dans le livre La planète des singes de Pierre Boulle, un groupe d’astronautes arrive sur une planète où les singes sont l’espèce dominante et intelligente. Les humains sont alors réduits à l’esclavage et enfermés dans des cages. Ce n’est qu’à la fin qu’ils réalisent qu’ils sont en réalité sur Terre… dans le futur.

 

Santino, le chimpanzé machiavélique

Le chimpanzé Santino est un peu l’équivalent de César (le nom du chef des chimpanzés dans La planète des singes). Santino est un chimpanzé mâle qui se trouve dans le zoo de Furuvik en Suède. Au début, Santino s’est fait connaître car il lançait des pierres sur les visiteurs qui l’ennuyaient. Aujourd’hui, il a amélioré sa technique. Celle-ci nécessite de l’anticipation. Selon le chercheur Mathias Osvath qui a publié le résultat de son étude dans PLoS ONE :

” Quand il n’y avait plus de visiteurs, Santino allait dans son enclos et rapportait un gros tas de paille qu’il plaçait près de l’endroit où se tiennent les visiteurs. Juste après, il dissimulait des pierres en-dessous et en plaçaient également juste derrière. Puis, il s’asseyait près du tas de paille et attendait. Quand les visiteurs revenaient, Santino attendait qu’ils soient assez proche de lui et, sans aucune annonce, il lançait des pierres sur le groupe. “

Ce type d’attaque surprise témoigne d’une manière de penser très avancée. Normalement, cette manière d’appréhender le monde n’était associée qu’aux humains. Pour le chercheur, le plus intéressant, c’était qu’il prépare son attaque quand les humains étaient hors de vue. De plus, il a élaborer ce scénario tout seul. Il n’a pas reproduit quelque chose qu’il avait déjà vu. Il a anticipé les réactions du public. Il a prévu le futur.

La théorie de l’esprit

Cet état ressemble beaucoup à la théorie de l’esprit. Il s’agit de la capacité d’attribuer un état mental aux autres ou à soi-même, et de comprendre que les autres ont des pensées et des désirs différents des nôtres. L’empathie, la déception et d’autres qualités qui ne sont réservés qu’aux humains peuvent être liés avec ce processus.

Pourquoi ennuyer les humains ?

Pour le chercheur, qu’un grand singe veuille attaquer les humains n’est pas surprenant. Les grands singes veulent montrer qui est le mâle dominant. Dans les zoos, c’est très courant de voir des singes lancer des pierres sur les visiteurs. C’est pour eux le seul moyen de faire bouger les humains. Ils peuvent aussi jeter des bâtons ou leurs excréments. Mais Santino n’avait pas accès à des bâtons suffisamment grands, et il déteste plonger sa main dans les matières visqueuses, excréments inclus. Après avoir observer Santino pendant des semaines, le chercheur le soupçonne même de jeter des pierres sur les humains « pour s’amuser.”

Pour Osvath (le chercheur), son observation soulève une question qui turlupine les scientifiques depuis des années : « Comment la matière (ici, le cerveau) semble être influencée par quelque chose qui n’existe pas (le futur) ? »

Mon avis

Pas d’inquiétude à avoir. Les singes ne sont pas assez nombreux pour détruire toute l’humanité. Par contre, j’ai l’impression qu’une composante a été oubliée dans cette recherche : l’ennui.

 Sans l’ennui, pas de créativité. Si ce singe a pu mettre en place cette stratégie, c’est qu’il manquait certainement de divertissement.

Sciencemag

Archives

Articles récents