Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Plombée par la crise, une ville américaine vire tous ses policiers

Publié par wikistrike.com sur 19 Octobre 2012, 11:57am

Catégories : #Economie

Plombée par la crise, une ville américaine vire tous ses policiers

 

83fc5dde-2e24-11e0-9d3a-caf4c011a98c.jpgConsidérée comme l’une des villes les plus dangereuses des Etats-Unis, la municipalité de Camden, dans le New Jersey, a pris une mesure drastique pour enrayer le crime : dissoudre sa police, jugée trop coûteuse, et la remplacer par de nouveaux effectifs, plus jeunes et moins chers.

Il faut dire qu’à deux reprises, en 2009 et en 2001, la cité s’est retrouvée première du classement « Highest Crime Rate Ranking »établi par le magazine spécialisé Congressional Quarterly, dans la catégorie des villes de 75 000 à 100 000 habitants – Camden en compte 77 000.

Le palmarès s’appuie sur les statistiques du FBI et prend en compte les meurtres, les viols, les cambriolages, et les vols avec violence. Les chiffres de Camden sont cinq à dix fois plus importants que dans le reste du New Jersey et des Etats-Unis.

Située en face de Philadelphie, sur l’autre rive du fleuve Delaware, l’agglomération connaît un regain de violence depuis le début de l’année, avec pas moins 48 meurtres – le total qui pourrait dépasser le précédent record (58 tués) d’ici la fin de l’année.

La ville ne peut plus payer ses agents

C’est dans ce climat délétère que la mairie démocrate a annoncé en août la dissolution du département de police, vieux de 145 ans, et de ses 273 officiers. Motif invoqué ? Les coupes budgétaires : la municipalité n’a plus les moyens de financer les salaires et le régime de protection sociale de ses agents (retraites, assurance maladie et prime de longévité).

Le destin de Camden, ancienne cité manufacturière et industrielle, ressemble à celui de beaucoup de villes américaines, touchées par la désindustrialisation, la paupérisation puis l’exode de ses habitants.

C’est la ville la plus pauvre des Etats-Unis : la moitié des habitantsvivent dans la pauvreté, le taux de chômage est deux fois plus élevé que la moyenne nationale et près de 40% de la population s’en est allée depuis les années 70.

La faiblesse des rentrées fiscales de la ville et les mesures du gouverneur du New Jersey, Chris Christie, visant à réduire drastiquement les aides de l’Etat aux communes, ont obligé Camden à emprunter et s’endetter.

Pour réduire un déficit budgétaire équivalent à l’ensemble des taxes récoltées (26 millions de dollars), la mairie avait déjà annoncé en 2010 le licenciement de la moitié des effectifs de police et d’un tiers des pompiers. La police avait alors prédit le pire, promettant « l’enfer » aux habitants dans une publicité en pleine page d’un journal local que la ville.

Une nouvelle police non syndiquée

Selon la mairie, c’est le syndicat des policiers qui est responsable de l’échec des négociations visant à ajuster leur revenu aux contraintes budgétaires. Le nouvel effectif, non syndiqué, percevra un salaire moindre et bénéficiera d’une protection sociale bien moins avantageuse.

Forte de 400 fonctionnaires, le nouveau « police department » dépendra désormais du comté (division administrative équivalente au département) et non plus de la ville, devrait entrer en fonction en novembre et faire économiser des « millions de dollars » à la mairie de Camden.

Cette décision a suscité la colère des premiers intéressés, les policiers – dont seulement la moitié devrait intégrer le nouveau département – mais est passée dans une certaine indifférence de la population, excédée et indignée devant, selon elle, l’incapacité des services de police à sécuriser les rues.

Chris Christie s’est lui félicité de cette démarche expliquant « qu’il fallait trouver des méthodes plus efficaces à offrir aux citoyens » et pour cela « dépasser les vieilles orthodoxies ». Il espère que cette option devienne bientôt un modèle pour d’autres municipalités au bord de la banqueroute.

Source: Rue89

Commenter cet article

Laurent Franssen 20/10/2012 19:19


Amarouka reveille toi,
on cherche a tuer tes enfants.

LKP. 

zara 20/10/2012 15:06


C'est cela le modèle Amer ic 1 ?


Ben je pense que les pays d'europe n'ont pas besoin de prendre exemple sur ce fisco qu'est l'amérique fédéral.


Je me rapelle d'une europe des nation il y a encore 15 ans ou chacun avait sa monnaie, ses us et coutume et ou ils faisait bon découvrir les facons de vivre, produire, travaillés...


Aujourd'hui ou qu'on aille se sont les même zones commercial, les même enseigne et les mêmes produits dans les différents magasins, en plus ils sont moches, dégeux et ne représentent plus les
marché régionaux.


Que faire sur la cote d'azur, en espagne, a venise, berlin... dans un centre commercial ou un marchand de big amburger avec les même gouts partout ???


on est pas des BB de 2 ans qui peuvent bouffer que de la boullie prémaché avec le même gouts partout ?.


Garder le savoir, les produits régiaunaux qu'ils a fallu des centaines d'années à peaufiner, voilà la vrais richesse.


Laissons mad max aux autres et regardez bien là ou on a essayé d'instaurer ce modèle américain dans le monde, il ne reste rien que des cendres et des guerres civil.


Nous avons la chance d'avoir une histoire plus que millénaire en europe et sur pas mal de continent, malgrés quelques acrochage, la diversité est la vrais richesse. le monopole c'est la dictature
et la bétise totale. ce qui est bon pour 1 n'est pas bon pour tous.


il faut prendre en compte, le terrain, la nature, les sols, les personnes, les animaux. ... la vrais révolution arrive, c'est le retour à un éxode rural ! oui quand il y a plus rien en ville même
pas à manger hé bien les campagnes c'est l'eldorado.


si vous prenez l'histoire, à chaque fois, les populations redemande un red&écoupage des terres pour simplement cultiver, vivre et produire. oui la richesse la vrais se trouve dans la nature
et n'ont pas dans le dernier aie faune ! Mouhahaha.


Bon ben salut il fait trop beau pour perdre plus de mon temps.


cherchez sur le net ou ailleur, trouvez un maso, fermette... à retaper et construisez vous même votre futur. la vie est belle et la campagne magnifique.

billout 19/10/2012 21:41


http://www.rts.ch/emissions/temps-present/4229168-retour-au-far-west-la-faillite-de-l-etat-americain.html


Retour au Far West: la faillite de l’Etat
américain. C'est l'une des villes les plus dangereuses des États-Unis, un terrain de jeu pour les gangs et les dealers, et pourtant Trenton a dû licencier plus de 100
policiers, soit un tiers de ses effectifs. A l'image de nombreuses cités américaines au bord de la faillite, elle n'a même plus les moyens de payer pour la sécurité
publique. Temps Présent s'est rendu dans cette ville, à une heure à peine de New York, pour partager le quotidien de ceux qui vivent avec des services publics réduits au minimum.

idnaze 19/10/2012 20:20


La raison commande de fuir ces centres vides de productivité .


La criminalité continue toutefois a pèrdurer sur des ruines ? :-D

Laurent Franssen 19/10/2012 17:50


J aimerais bien etre optimiste mais je ne vais pas mentir contre mon ressenti.

Cela me parait fort peu judicieux. 

julot 19/10/2012 15:38


vous avez oublie de mettre a la fin de votre titre
"pour en embaucher des jeunes, qui sont moins couteux"

vive les accroches ici
lamentable

Archives

Articles récents