Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Portugal : le parlement adopte le budget 2013, d'une rigueur exceptionnelle

Publié par wikistrike.com sur 31 Octobre 2012, 20:52pm

Catégories : #Politique internationale

Portugal : le parlement adopte le budget 2013, d'une rigueur exceptionnelle

 

757863-372346-jpg_509186_434x276.jpg

 

Le Parlement portugais a adopté mercredi la proposition de budget pour 2013, marqué par des hausses généralisées d'impôts, qui ont provoqué une forte montée du mécontentent populaire. 

Les voix de la coalition de centre-droit au pouvoir, qui dispose d'une confortable majorité au parlement, ont suffi pour l'approbation du budget en première lecture, même si l'ensemble de l'opposition, des socialistes à l'extrême gauche, a voté contre. 

Aussitôt après le vote, des manifestants se sont rassemblés en face du Parlement pour dénoncer un nouveau renforcement de l'austérité. 

Le budget 2013 prévoit en effet des économies de 5,3 milliards d'euros qui seront obtenues à plus de 80% par des hausses d'impôts, le taux moyen d'imposition passant de 9,8% cette année à 13,2% en 2013. 

"Le budget est très exigeant et demande de lourds sacrifices aux Portugais", a reconnu le Premier ministre Pedro Passos Coelho. Mais "il sert l'objectif vital de mener à bon port notre programme d'ajustement", a-t-il assuré lors du débat parlementaire qui a précédé le vote. 

Le rejet des socialistes porte un coup dur au consensus qui rassemblait les principales forces politiques autour du plan d'aide international de 78 milliards d'euros accordé en mai 2011 par l'UE et le FMI. Ce consensus est considéré par les créanciers du pays comme un élément important pour la réussite du plan de sauvetage. 

La CGTP, principale confédération syndicale du pays, a de son côté convoqué une manifestation devant le Parlement à 17H00 (GMT et locales/18h00 HEC). Ce syndicat a déjà lancé un appel à la grève générale pour le 14 novembre, une journée de mobilisation contre l'austérité qui s'étendra à d'autres pays européens dont l'Espagne voisine.

 

Source: Le Temps

Commenter cet article

Tipol 01/11/2012 10:36


La force, l'énergie humaine est la même dans tous les pays, riches ou pauvres. Certains pays sont plus favorisés que d'autres par le climat ou la géologie. La vitalité est meilleure par simple
nature là où il y a moins d'infections, moins de maladie,...
Mais la seule chose qui fait la différence entre les pays riches, et les pays pauvres est la possession des énergies, deux deux natures: l'énergie fossile, et le travail esclavagiste.
Jusqu'à présent, les dirigeants des pays occidentaux avaient comme mission de doter leurs peuples de ressources énergétiques.
La puissance de la France a été construite par De Gaulle, sa politique nucléaire, sa politique du charbon, et l'utilisation des colonies... dans l'intérêt du peuple français.
Les nouveaux politiciens sont des esclavagistes qui se fichent bien du peuple.
Pour nous, le seul avenir est le système D, l'autarcie pour ne pas vivre sous le régime du servage.
Les peuples européens, les Grecs, les Espagnols, les Portugais, puis les autres, les Français,... seront désormais tous réduits au même régime que les pays totalitaires, sous contraintes des
corruptions généralisées, en esclavage.
Le temps des travailleurs inutiles est révolu.

Laurent Franssen; el 01/11/2012 10:14


Go watch Alain Soral.

Archives

Articles récents