Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pour pousser son cocorico, le coq se fie à son horloge interne et non à la lumière

Publié par wikistrike.com sur 19 Mars 2013, 14:10pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Pour pousser son cocorico, le coq se fie à son horloge interne et non à la lumière

 

 

le-coq-ne-se-sert-pas-que-de-la-lumiere-pour-pousser-son-co.jpgOn sait que le coq réagit à la lumière pour pousser son célèbre cocorico, mais pas seulement. Une étude japonaise montre en effet que le coq possède également une horloge biologique interne qui régule son chant.

On pense souvent que le coq pousse son cocorico en réponse à l’apparition du soleil. Une théorie confirmée par le fait qu’une lumière éclairant un poulailler déclenche également le chantdu coq. Néanmoins, pour confirmer la chose, Takashi Yoshimura, biologiste à l'université de Nagoya, a mené une petite expérience. "Nous voulions déterminer si le chant du coq était sous le contrôle d'une horloge biologique ou s'il constituait une simple réponse à des stimuli extérieurs", résume le chercheur cité par le Huffington Post.

Pour tirer l'affaire au clair, les chercheurs ont placé plusieurs coqs dans un environnement où la lumière est faible pendant 12 heures (pour symboliser la nuit) puis dans un autre avec une lumière forte les 12 suivantes (pour symboliser le jour). Les scientifiques ont alors constaté que les volatiles ont, dans cette situation, anticipé le lever artificiel du soleil avec deux heures d'avance. Plus intéressant encore : replacés dans un environnement normal, les coqs ont continué à effectuer leur chant matinal à peu près à la même heure. Et même soumis à des stimuli externes de son et de lumière, les animaux ont encore conservé leur avance sur l'heure. 

Conclusion des chercheurs : le coq ne se fie pas uniquement à la lumière mais également à son horloge biologique interne. Cette horloge biologique, elle, dépend étroitement des stimulis lumineux. Mais les scientifiques japonais ne comptent pas s'arrêter pour percer les mystères du coq : ils souhaitent désormais déterminer pourquoi le cri du coq est inné (de la même façon que le sont les miaulements des chats ou les aboiements des chiens) tandis que les autres oiseaux, eux, doivent apprendre leur chant.

"Nous ne savons toujours pas pourquoi le chien fait "wouf-wouf" et le chat "miaou". Nous sommes intéressés par le mécanisme de ce comportement génétiquement contrôlé et nous croyons que le coq fournit un excellent modèle" pour cela, a conclu dans un communiqué Yoshimura dont l'étude est publié dans le revue Current Biology.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Ouvrier 20/03/2013 11:35


Un coq qui chante 30 fois par jour, et qui se réveille la nuit ? Quest-ce que t'as fumé mon gars ?

Habitant 19/03/2013 17:07


Mon étude personnel me dit que les coqs chantent quand ils veulent... Parfois jusqu'à 30 chants/jour et même des fois la
nuit...


Ils ont recus combien de millions pour effectuer ces stupides études les japonnais ? Et il disent manquer de ressources ($?) pour règler le problème de Fukushima ...



Archives

Articles récents