Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pour un prix de 18.000 euros, le robot Baxter signe la mort de l'ouvrier

Publié par wikistrike.com sur 5 Mars 2014, 19:24pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Pour un prix de 18.000 euros, le robot Baxter signe la mort de l'ouvrier

 

 

 

 

baxter-robot-rethink.jpg

 

Des robots sophistiqués destinés à travailler menacent de rendre superflus de nombreux métiers de travailleurs ayant peu de formation.


C'est ce qu’affirme l'entrepreneur en technologie Jerry Kaplan. Selon lui, des inventions comme le robot Baxter de l'entreprise américaine Rethink Robotics offrent en effet aux machines la possibilité de se déplacer librement et d'exécuter une combinaison de différentes opérations. De ce fait, les tâches d'un travailleur peuvent être totalement effectuées grâce à la technologie et selon Kaplan, à terme, certains métiers disparaîtront complètement. Notamment, on sait que le centre de technologie Sirris à Diepenbeek expérimente un robot Baxter. 


Le robot Baxter coûte 25.000 dollars et est équipé d'un ordinateur-tablette qui peut passer pour un visage. De récents manquements dans les capacités optiques d'un ordinateur qui ont longtemps été considérés comme un des plus grands problèmes de l'intelligence artificielle sont à la base de l'introduction de machines comme le Baxter. En outre, grâce à la révolution du smartphone, les prix des sensors, une pièce essentielle des ordinateurs, vont s'effondrer, selon Rodney Brooks qui a conçu le robot Baxter. Cependant, selon lui, d'autres développements dans le domaine des machines aptes à apprendre étaient aussi nécessaires pour mettre la technologie au pointet affiner le cerveau des engins. 


« En premier lieu, le Baxter sera peut-être incorporé sur des lieux de stockage pour manipuler des marchandises ou pour charger les véhicules de transport », indique Jerry Kaplan. « Sur ce genre de lieu de travail, les travailleurs n'utilisent en effet plus que leurs mains et leurs yeux, ce qui peut être pourra être parfaitement assuré par Baxter. Ces travailleurs seront alors peut-être rapidement remplacés par des robots. Par contre, il faudra sans doute encore des décennies avant que les voitures automatiques de Google puissent fournir un service tout à fait autonome de taxis, mais la technologie a déjà démontré qu'il est possible d'organiser un transport sans conducteur en toute sécurité sur des autoroutes ». 


Selon Kaplan, il n'est pas non plus impensable que le trafic cargo transcontinental soit assuré par des camions-drones et que la présence d'un chauffeur ne soit nécessaire que dans les derniers kilomètres avant l'arrivée à destination. « De cette manière, beaucoup de tâches peuvent peut-être restructurées ce qui rendraitun bon nombre de professions inutiles en grande partie ». Rodney Brooks signale que des trusts importants comme Amazon et Google se sont mis au rachat d'entreprises de robotique. Cela peut, selon lui, conduire à de nouvelles évolutions grâce auxquelles, entre autres, des compétences mécaniques plus précises pourraient être attribuées aux mains des robots, ce qui entraînerait de nouvelles possibilités.

 

 

 

http://www.express.be/business/fr/technology/un-robot-de-18000-euros-signe-larret-de-mort-de-louvrier.htm

Commenter cet article

lesage 05/03/2014


il y a longtemps qu'on devrait taxer les robots et le profit des grandes entreprises et des boursiers, ça va mal finir je vous le dit cela et pas besoin d'être devin ou prophète pour le prédire

Kana-pet 06/03/2014


On en a un comme ça, a la présidence de la république, même que tu lui jettes un sac de farine dans la figure, il bronche pas.

Rensk 06/03/2014


Cela fait un temps déjà qu'on sait qu'au Japon il y a une boîte qui fabrique des voiture produisent cela snas l'intervention humaine : entrée produits de base et sortie de voiture "tout
automatisé"...


Sauf que :


Ils doivent garder des "ingénieurs" en informatique (Winbose oblige), puis des ingénieurs en mécanique, complémentaire aux ingénieurs en élctricité/électronique... des comptables (pas des
banqsi(h)eurs), des ingénieurs en plastique, en peinture, en huile (pas les lèche-cul) et graisses (pas de porc)


A ne pas oublier ceux qui remplissent de papier (factures) les enveloppes et vont chercher le croissant pour tout ce (beau) monde, le nettoyeurs des chiottes,  le réparateur de robots
(mécanique, électrique, électronique, pneumatique, hydrolyque) ...


Il est vrai qu'ici en Europe ont pousse les gens (a sauter par la fenêtre ?)...


La même machine (3x8h) est utilisée par 25 à 30 chinois, 9 à 12 grèques 5 américains, 4 islandais, 3 français et 2.95 de suisses et d'allemand... La vie n'a pas le même sense a traver le monde...

lesaint 06/03/2014


Ben franchement quant on en est à se prostitué pour du boulot, on est bien bas, pauvre homme.


Vive la machine, qui remplace l'homme là où ça fait mal, au portefeil du reste de la nation = santé.


Et franchement, je préfère crevé de faim sans boulot que me plier à un système d'esclavagiste.


Voilà la réalité petit.....


lesaint

Dalek 06/03/2014


ET bien cela fera plein de boulot pour les "ouvriers" qui effectueront la maintenance de ces machines.

Panic Room 06/03/2014


N'est ce pas le but de la civilisation moderne que de libérer l'homme des tâches les plus pénibles pour qu'il puisse se libérer du temps pour s'instruire et s'épanouir ?
Bon bien sûr si les profits ne sont pas taxés à mort pour indemniser les personnes de leur chômage involontaire, c'est une autre histoire.  

Laurent Franssen 06/03/2014


J'enviais
Fait vriller
Marre...
A vrille
Mais!
Joint
Jouis hier
Ou?
C'est tendre
Oct O bre
Nos Vends re
Des cendres...

Laurent Franssen 06/03/2014


Baxter et les robots,
Voir Scrubs aussi. 

Laurent Franssen 09/03/2014


Jean vit hier,
en fait*

*Spécial Dalek  :-)

Blog archives

Recent posts