Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pourquoi la « communauté internationale » n’a jamais condamné un attentat en Syrie ?

Publié par wikistrike.com sur 25 Août 2013, 18:58pm

Catégories : #Politique internationale

Pourquoi la « communauté internationale » n’a jamais condamné un attentat en Syrie ?

 

 

 

attentat.jpgC’est avec une violence inouïe que les terroristes agissent en Syrie. Pire, en toute impunité. L’affreux attentat à la voiture piégée qui a fait 25 victimes à Damas, dans le quartier de Qassa’a, n’a pas eu la moindre indignation des boutiquiers de l’humanitaire.

Cette façon cruelle d’agir à l’encontre des Syriens, au moment même où les mensonges se multiplient pour tenter de déstabiliser son Gouvernement avec la condamnation unanime mais sans preuve -cherchez l’erreur-, sur l’usage supposé d’armes chimiques montre l’amour que Obama and co ont pour les Syriens, les vrais, pas ceux qui vendent leur pays pour un plat de lentilles en rêvant de succéder à Bachar al-Assad par ce coup d’état monstrueux qui n’aboutit toujours pas, après plus de deux ans d’efforts vains. 


Souvenez-vous de l’attentat meurtrier au sud de Tripoli au Liban. Comme un seul homme, tout le monde avait condamné et à juste titre d’ailleurs car, face à la vermine terroriste, il ne faut pas transiger. Deux mosquées sunnites avaient été la cible de terroristes.

Mais, que constate-t-on en Syrie ? Quand on tente d’incriminer Bachar al-Assad, les tirs groupés des médias sont impressionnants. Les mêmes, sachant que ce sont leurs poulains qui ont perpétré l’attentat d’hier à Qassa’a, se taisent honteusement. Un silence assourdissant qui en dit long sur l’état d’esprit de ces gens. D’ailleurs, faut pas rêver, il n’y a pas de génération spontanée. Leurs ancêtres étaient des meurtriers, les descendants suivent leur exemple. Et quelle esquisse ?

Avec la fameuse « communauté internationale », nous sommes simplement dans l’antre de la rapine et de la prédation. Dans chacune de leur action. Dans chacun de leur geste. Dans chacune de leur pensée. Bref, dans tout. Le mensonge chevillé au corps, la falsification pour tuer, violer, voler et détruire les accompagnent.

 Sans foi ni loi, pour mieux mener leurs actions illégales, ils ont l’Organisation des nations unies (ONU), la Cour pénale internationale (CPI), le Tribunal pénal international (TPI), le Traité de non-prolifération (TNP) et, pour clore le tout, des bombes qu’ils déposent sur la tête du moindre récalcitrant. Eux seuls, pensent-ils, disent la vérité. C’est tellement évident pour eux que, finalement, ils croient probablement à leur mythomanie. Eux seuls ont raison, alors qu’ils mentent comme des arracheurs de dents.

Selon vous, avec les ravages qu’a fait la NSA, pourquoi il n’y a rien sur la Syrie ? Cherchez l’erreur. Et pourtant, on nous fait croire que leur allié pour des causes perdues, al-Qaïda pour ne pas le nommer a vu certaines de ses conversations interceptées. Telle une sangsue, cette « communauté internationale » autoproclamée, qui ne condamne aucun attentat terroriste en Syrie est entrain de signer son action sur le terrain. C’est l’évidence même.

De Paris à Washington, en passant par Londres ou Doha, le même refrain : « du sang, du sang, du sang ». A quel moment ces gens-là on parlé de paix ? A quel moment on a entendu et vu ces pousse-au-crime avoir un langage d’amour en lieu et place de leur ton martial ?

Les accusations fantaisistes, le mépris et la haine transparaissent toujours dans leur prose morbide et mortifère. S’interrogent-ils même parfois sur la résistance du peuple syrien malgré leur argent, leurs manigances, la fraude et tout le reste ? Ce qui est finalement risible quand on comprend un tant soit peu les motivations de ces monstres à l’aspect humain, on peut s’écrouler de rage.

A cause de leur gestion calamiteuse, Barack Obama veut mettre tout un peuple à genoux, le peuple syrien, pour du gaz. C’est aussi le cas en Iran car, après la Syrie, probablement, l’Iran suivra, avec le prétexte tout trouvé de l’enrichissement de son uranium, comme si quelque chose l’interdisait. Il suffit de lire les régles du TNP. Ce qui est grotesque ensuite, c’est quand ils finisssent par vous bombarder, et réclament de l’amour de votre part.

Je mets quiconque au défi de me montrer une seule ligne d’indignation ou de condamnation d’un seul crime commis par al-Qaïda en Syrie. Une seule. D’où la question « naïve » ‘pourquoi la « communauté internationale » n’a jamais condamné un attentat en Syrie ?’ Vous avez la réponse, c’est elle qui finance et commet en sous-main ces attentats. C’est cette « communauté internationale » qui tue le peuple syrien, et personne d’autre.

Un gang de barbares qui a décidé de massacrer un peuple qui résiste depuis plus de deux ans. Des bêtes immondes pour qui le sang syrien, qui abreuve leur phantasme, leur envie de puissance et d’argent, ne représente rien à leurs yeux…Le pire même, c’est de justifier les actions de leurs protégés, en accusant le gouvernement syrien d’avoir permis ça. On croit rêver mais, on voit très bien jusqu’où peuvent aller ces hideux sans foi ni loi…

 


http://allainjules.com/2013/08/25/syrie-pourquoi-la-communaute-internationale-na-jamais-condamne-un-attentat-en-syrie/

Archives

Articles récents