Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pourquoi sommes-nous en guerre au Yémen ?

Publié par wikistrike.com sur 13 Août 2013, 12:18pm

Catégories : #Politique internationale

Pourquoi sommes-nous en guerre au Yémen ?

 

 

yeh-men--.jpgLa plupart des Américains ignorent sans doute qu’au cours des deux dernières semaines les Etats-Unis ont lancé au moins huit attaques de drones au Yémen, où des dizaines de personnes ont été tuées C’est la plus grande escalade d’attaques américaines sur le Yémen en plus d’une décennie. Les américains affirment que tous ceux qui ont été tués étaient des «militants présumés," mais les yéménites sont depuis longtemps choqués par le nombre de civils tués dans ces frappes. Les médias ont rapporté que de toutes les personnes tuées dans ces récentes frappes américaines, une seule était sur ​​la liste des terroristes ‘’les plus recherchés".

Cette escalade significative des attaques américaines sur le Yémen a coïncidé avec la réunion du président yéménite Hadi avec le président Obama à Washington plus tôt ce mois-ci. Hadi a été installé au pouvoir avec l’aide du gouvernement américain après un coup d’état en 2011, contre son dirigeant de longue date, le président Saleh. Il est dans son intérêt d’avoir les États-Unis derrière lui, car sa popularité est très faible au Yémen et il fait face à la menace constante d’un autre coup d’état.

A Washington, le président Obama a salué la coopération du président Hadi dans la lutte contre Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique basée au Yémen. C’était juste avant que l’administration américaine ait annoncé une énorme menace non spécifiée forçant la fermeture de près de deux douzaines ambassades dans la région, notamment au Yémen. Selon l’Administration, les fermetures des ambassades ont été provoquées par une conférence téléphonique interceptées par le NSA au cours de laquelle quelque 20 dirigeants d’Al-Qaïda avaient parlé d’attaquer l’Occident. Beaucoup restent sceptiques quant à cette affirmation spectaculaire, qui a été faite juste au moment où certains membres du Congrès ont exhorté à un examen plus approfondi des programmes d’espionnage intérieur du NSA.

Les États-Unis sont engagés au Yémen depuis un certain temps, et la présence américaine au Yémen est beaucoup plus grande qu’on nous le laisse croire. Comme le Wall Street Journal a rapporté la semaine dernière :

« Au cœur de la coopération américano-yéménite il y a un centre de commandement interarmées au Yémen, où des responsables des deux pays évaluent les renseignements recueillis par l’Amérique et d’autres alliés, comme l’Arabie saoudite, disent des responsables américains et yéménites. Là, disent-ils, ils décident quand et comment lancer des frappes de missiles contre de présumés agents d’Al-Qaïda de la très secrète liste approuvée par la Maison Blanche pour l’assassinat ciblé ».  

Toutefois, loin de résoudre le problème des extrémistes au Yémen, cette présence américaine dans le pays semble créer plus d’extrémisme. Selon le professeur Gregory Johnson, de l’Université de Princeton, un expert sur ​​le Yémen, les «dommages collatéraux» civils causés par les frappes de drones américains sur les membres d’Al-Qaïda attire en fait plus de recrues d’Al-Qaïda :

« Il y a des frappes qui tuent des civils. Il y a des frappes qui tuent des femmes et des enfants. Et quand vous tuez des gens au Yémen, ce sont des gens qui ont des familles. Ils ont des clans. Et ils ont des tribus. Et ce que nous voyons, c’est que les Etats-Unis peuvent cibler un individu en particulier parce qu’ils le considèrent comme un membre d’Al-Qaïda. Mais ce qui se passe sur le terrain, c’est qu’il est défendu comme un membre de la tribu ».

Le gouvernement américain est clairement en guerre au Yémen. On prétend qu’ils combattent Al-Qaïda, mais les frappes de drones créent autant ou plus de membres d’Al-Qaïda qu’elles en éliminent. Le ressentiment accumulé par les victimes civiles prépare un dangereux retour de flamme, qui constitue pour nous une véritable menace mais qui est malheureusement largement ignorée. En outre, les États-Unis envoient des signaux contradictoires en attaquant Al-Qaïda au Yémen, tout en soutenant l’Al-Qaïda lié aux rebelles qui combattent en Syrie.

Ce cycle d’intervention produisant des problèmes qui nécessitent plus d’intervention pour les «résoudre» nous appauvrit et nous rend plus, pas moins, vulnérables. Qui peut prétendre que cette vieille approche est un succès ? A-t-elle produit un peu de stabilité dans la région? Y a-t-il eu des cas de réussite ? Il y a une alternative. Ça s’appelle non-interventionnisme. Nous devrions l’essayer. La première étape serait de se retirer du Yémen.

Ron Paul

Traduction : Avic 

Source

Commenter cet article

Laurent Franssen 14/08/2013 09:57


NB ,
la Terre est un asyle, wikistrike est un asyle,
et on a du meme construire des asyles sur l'asyle tellement certains sont perpet';

http://www.cultcut.com/cuts/il-faudrait-construire-des-asiles-de-cons-mais-vous-imaginez-la-taille-des-batiments/ 

Laurent Franssen 14/08/2013 09:55


Excusez-moi mais,
dans votre panade geante,
les musulmans sont des djihadistes, les chretiens des pedophiles, les banquiers des monstres manipulateurs, les juifs n'en parlons meme pas, les black ( tiens on les a un peu oublié récemment )
je-sais-pas mais vous avez surement qqch sous la manche, les riches doivent etre guillotinnes, les pauvres doivent etre sterilisé , les colos sont des bobo-menteurs, les industriels des semeurs
de pollu-morts, jean passe , et des meilleurs.

Avec QUI collaborer , et surtout collaborer a QUOI ?

Parce que au vu du tableau , c'est fini , y a meme plus besoin de se battre, tout le monde est "evil"... 

Franck 14/08/2013 00:55


Preuve de ce que j'avance... A tous ceux de la collabosphere de notre pays....


La radicalisation religieuse de certains militaires français inquiète la Direction de la Sécurité de la Défense


Publié le 28 juillet
2013 par Martine










C’est une réalité que n’a pas masquée le colonel
Pascal Rolez lors d’une table ronde organisée lors des 5e rencontres parlementaires de la sécurité nationale. Après avoir évoqué la surveillance des réseaux jihadistes sur Internet, le débat
s’est porté sur le phénomène de radicalisation de certains individus.



“Nous constatons une augmentation de la
radicalisation parmi les militaires français ». Pour identifier ces militaires en voie de radicalisation, la DPSD prend en compte les changements vestimentaires, les arrêts maladie à
répétition, les voyages ou encore les vols de matériels.



Cette tendance ne manque pas d’inquiéter la DPSD.


“Nous intervenons régulièrement en assistance de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur, ndlr) lors d’opérations contre des cellules terroristes car trop souvent, hélas, dans
ces cellules, ou autour d’elles, l’on trouve des militaires français”, a indiqué le colonel Rolez.


Lou 13/08/2013 21:50


Comme dans les 1ers commentaires: le titre est traduit mais pas adapte car ce n'est pas nous qui sommes en guerre la bas, mais les US: La france a deja du mal a se payer une guerre a la fois
(mali) alors 2....il va failloir encore augmenter beaucoup les impots ;)

Jean 13/08/2013 21:47


 


C'est bien ce que je pensait, aucun argumentaire. 


Tu as même la flême de me m'expliquer ta pensée en quelques phrases. Alors même que je souhaite simplement comprendre pourquois vous pensez ça. Moi je prétend pas tout savoir, au fond je ne suis
sûr de rien et je reste ouvert au débat. J'attend juste que l'on m'éxplique. Peut-être ai-je tort? 


Dire qu'il y as des extrémiste chez les musulmans, ont est tout à fait d'accord. Et ces gens là sont complétement tarés et il faut evidement les enfermer ou les neutraliser. Mais vous pensez
vraiment que l'immense majorité des musulmans sont un danger pour notre démocratie? Si c'est le cas c'est vous les démagogues! Vous êtes en avance sur la propagande médiatique anti-islam.


 


Vous faites juste un gros amalgame de tous les pires préjugés. 


Et si ce sont les racailles de cité qui sont vos preuves du danger de l'islam. Ces gens là ne sont que des petits bandits, sous produits du gangsta rap américain. Rien avoir avec l'islam. 


Explique moi t'a pensée, s'il te plait, je cherche pas à te contredire, je te dis juste ce que je pense, et j'aimerais savoir ce que toi tu pense! 


Après si ça t'interressa pas de débattre, dis le moi, ou ne répond pas. Mais ne dis pas que me parler est comme parler à un mur ce n'est pas vrais. Je dis peut'être des conneries mais moi je sais
écouter, et pas seulement ce que je veut entendre. 


 


 


 


 


 


 

Athos 13/08/2013 21:02


 a jean


Dis petit bonhomme, les preuves, tu les a chaques jours devant les yeux et il n'y a de pire aveugle que celui qui ne veut voir.


Alors , tu reste dans ta démagogie  angélique et nous, on garde nos opinions.


Tu parles de débattre, il y a longtemps ( depuis nos ancêtres , les communistes, que j'ai appris qu'il valait mieux parler à un mur.


D'un âne , tu n'en feras pas un chaval de course!


PS; les commentaires sont fermés ( merde , je me croyais sur Libé :)

Jean 13/08/2013 19:56


@Franck


Putain t'est qui toi? Pour qui tu travaille? Agent de progagande, lâche! Ton discours est incohérant. Soit tu travaille pour une secte, la DGSE ou un dérivé, soit t'est un putain de raciste
haineux! En tous les cas t'est un fouteur de merde! Juste un minable fouteur de merde, et ça vaut pour les autres qui apparement sont d'accord!


 


"Pour info, les postes de defense sont noyautés par les islamistes:
gendarmerie, police, armee... En cas de conflit, faudra pas compter sur eux..."


 


Attention ils sont déjàs parmis nous, l'invasion commence!


Non mais sérieusement putain, t'as pris de la drogue ou quoi mec? Qu'est ce
que tu raconte? ça n'as pas de sens!!! 


 


@ "ta mère la pute" ou je sais pas quoi


Fais attention, j'accepte toutes les insultes, pourquois pas! Malgrès tout
je respecte ton opinion, on peut avoir des désaccords. Mais traiter quelqu'un de fils de pute ça ne se fais pas. Tu dépasse les limites.


Dit toi que si je t'avait en face de moi tu baisserais les yeux sans broncher petite
limace. Tu n'as pas de couilles et aucun honneur pour insulter la mère d'un pauvre gars qui passait par là, en étant caché dérièrre un écran.


Oui je la prend pour moi aussi cette insulte, alors je te le redit. Y as internet, et y
as la vraie vie. Chaque acte as des conséquences. Dans la vraie vie le respect et primordial. Sinon c'est la loi du plus fort. Crois-tu être le plus fort? Insecte.


 


@Athos


"Il reste a degommer les quelques califats  à lille paris marseille
lyon, oui il y a encore du boulot et si les usa pouvaient nous preter quelques drones armés cela eviterait à la police à prendre des risques en les poursuivant.Leur suppositoire arriverait du
ciel, mais peu importe pourvu qu'ils l'aient dedans!!!"


Putain mais t'est complétement taré toi aussi! Tu te rend compte de ce que
tu dis? C'est un asile qu'il vous faut bande de fous!


Vous n'avez aucune idée de l'horreur de la violence réelle, vous manquez
cruellement d'empathie (faculté de s'identifier à autrui, de ressentir les sensations d'un
autre). Le manque d'empathie est l'une des caractéristique majeur des psychopathes.


 


La vérité, vous êtes des racistes haineux
complètement stupides. Sans couilles et tout juste bon à déverser votre flot de bétises dans des commentaires vides de sens et sans intérêt. Vous n'apportez rien de constructif, et vous êtes
incapables de répondre avec des arguments clairs quand on vous pose une simple question!


 


Alors si vous êtes intéressé à avoir un
petit débat, je suis votre homme, Mais par pitier, donnez nous des arguments! Des preuves de faits!

éh éh éh 13/08/2013 18:54


Fronke : On t'encule la sous merde !

Bêtise humaine 13/08/2013 18:43


Et pour soutenir les fabriquants de ces magnifiques drones avec leur précision chirurgicale, Athos va mettre ses gosses, sa femme et ses coui...ah non ça il a pas, juste à côté d'un djihadiste.


Puisque je vous dis qu'il n'y a rien à craindre, allez souriez vous êtes filmés par satellite ;)


Tu fais comment pour faire la différence entre un djihadiste et un musulman ? Ah non, pour toi il faut dire arabe puisqu'il n'y a que des arabes à être djihadiste, les Français convertis, c'est
une légende urbaine...

Athos 13/08/2013 18:27


A froncke


Il reste a degommer les quelques califats  à lille paris marseille lyon, oui il y a encore du boulot et si les usa pouvaient nous preter quelques drones armés cela eviterait à la police à
prendre des risques en les poursuivant.Leur suppositoire arriverait du ciel, mais peu importe pourvu qu'ils l'aient dedans!!!

froncke 13/08/2013 17:13

après avoir avoir attaqué illégalement la Lybie et le Mali vous allez en avoir de plus en plus des ennemis. Le monde entier commence à détester la france.

fronk sa mère la pute 13/08/2013 16:35


qu'est ce qui y a fils de pute de @fronke  , le mot djihadiste te derange? et oui la france est pleine de putains de djihadistes de merde
!! @franck à raison !!

fronke 13/08/2013 16:05

ferme ta putain de gueule pleine de merde franck.

Franck 13/08/2013 15:25


Les amerloques sont peut etre en guerre, mais pas nous...


les ricains recoltent tous les fruits pourris des graines semees depuis des decenies par la CIA. Les ricains sont de tous les coups tordus, ayant eu recours aux services secrets europeens quand
ils ne voulaient pas se salir lezs mains...


 


Alors qu'ils se demmerdent entre eux... On a assez chez nous de foyers potentiels de jihadistes sur notre sol pour aller nous occuper des problemes des autres... Quand on sera dans la merde, ils
ne viendront pas nous aider...


 


Pour info, les postes de defense sont noyautés par les islamistes: gendarmerie, police, armee... En cas de conflit, faudra pas compter sur eux...

nazes 13/08/2013 15:02


pourquoi NOUS* sommes en guerre?? heuu.. *NOUS c'est les ricains... ici c'est la France bande de nazes de chez wiki

Arlette 13/08/2013 14:38


Je ne sais même  (plus) où se situe le YEMEN ! Depuis le temps que l'école est finie(Sheila)  -  Nous sommes en guerre
! ?  Une de plus, pour les richesses du sous-sol (pétrole ou gaz ou je ne sais quoi).


2005 : - INSEE - YEMEN :  un peu plus de 20
millions d'habitants.

Archives

Articles récents