Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pourquoi trouve t-on les personnes plus attirantes lorsqu'on a trop bu ?

Publié par wikistrike.com sur 5 Mars 2013, 12:39pm

Catégories : #Santé - psychologie

Pourquoi trouve t-on les personnes plus attirantes lorsqu'on a trop bu ?


 

 

lorsqu-on-a-trop-bu-on-trouve-souvent-les-personnes-qui-nou.jpgDes scientifiques britanniques sont parvenus à expliquer pourquoi les personnes qui ont trop bu trouvent toujours les personnes qui les entourent plus attirantes qu'elles ne le sont. Un phénomène que les anglo-saxons appellent "beer goggles".

Ce n'est plus un secret, l'alcool a de nombreux effets sur notre corps, au niveau organique comme au niveau comportemental. Il a ainsi la capacité de désinhiber les plus timides et de créer de vives émotions chez ceux qui multiplient un peu trop les verres. Mais plus étrange : l'alcool est aussi à l'origine d'un autre phénomène que les anglo-saxons appellent "beer goggles" (littéralement "lunettes de bière"). Ceci décrit le fait que ceux qui ont un peu trop bu ont toujours tendance à trouver les personnes qui les entourent beaucoup plus attirantes qu'elles ne le sont réellement.

D'après les spécialistes, cet effet serait lié à la désinhibition psychologique provoquée par l'alcool mais jusqu'ici, les mécanismes comme les structures impliquées restaient relativement mystérieuses. C'est pourquoi des chercheurs britanniques se sont intéressés au sujet et semblent être parvenus à élucider une partie du mystère. Selon eux, tout se jouerait en fait dans le cerveau et plus particulièrement dans les aires impliquées dans la prise de décisions et nos pulsions sexuelles. Mais rien ne changerait dans notre vision.

"Nous voyons toujours les autres essentiellement tels qu'ils le sont. Il n'y a pas de transformation physique imaginée - juste plus de désir", a expliqué le Dr Amanda Ellison de l'université de Durham citée par le Telegraph

Des pulsions sexuelles moins bien freinées

Avec ses collègues, cette scientifique a découvert que l'alcool agissait en réalité sur une zone du cerveau qui stoppe normalement nos pulsions sexuelles. Plus précisément, elle agirait sur la zone responsable de ces fameuses pulsions bien avant que celle-ci ne soit elle-même impactée par l'alcool. 

En effet, comme l'explique le Dr Ellison, la région cérébrale qui nous pousse à nous reproduire continue de fonctionner quelle que soit la quantité d'alcool ingérée et ce, quasiment jusqu'à ce qu'on soit sur le point de s'évanouir. Toutefois, ce n'est pas le cas des lobes supérieures qui servent normalement à contrôler cette région et sont impliquées dans la prise de décision. Dès le premier verre, les molécules d'alcool viennent se fixer sur les récepteurs présents sur ces lobes et réduisent leur fonctionnement.

Lorsque nous sommes sobres, nous nous posons constamment des questions et nous jaugeons la personnalité et l'aspect des personnes qui nous entourent afin de sélectionner le bon partenaire. Un processus qui est, du fait de l'évolution, encore plus présent chez les femmes. Mais lorsque l'alcool entre en jeu et agit sur le cerveau, tout ce processus s'effondre pour laisser place à un désir beaucoup moins "regardant". "L'alcool 'éteint' les aires rationnelles et décisionnaires du cerveau et laisse les aires liées au désir sexuel relativement intactes, c'est ce qui explique le 'beer goggles'", a indiqué le Dr Ellison.

Un effet variable d'une personne à l'autre

Néanmoins, tout le monde n'est pas aussi vulnérable à cet effet, hommes comme femmes. Ainsi, son intensité va évidemment varier en fonction de la personnalité à l'état "sobre" du buveur ou encore en fonction de son état d'esprit. "Le beer goggle dépend aussi de notre capacité à prendre des décisions rationnelles", a souligné la scientifique.

Toujours citée par le Telegraph, celle-ci a de même rappelé le rôle d'autres facteurs cette fois-ci moins individuels : aujourd'hui, "avec une meilleure contraception et davantage de 'binge drinking' [biture expresse, ndlr], nous sommes plus susceptibles de ressentir le 'beer goggles'", lorsque nous buvons.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Athos 06/03/2013 10:15


" ..Et je regarde les disquaire, hou qu'il me parait loin ...les traîne-tard et les rodeurs , restent sur leur faim;Ils ne récoltent que les moches,..et c'est pourtant bien..! "


Le vieux Eddy

Mdr 05/03/2013 18:07


Pas  Besoin De Science quand tu es cartable tu aimes tous le monde


la Science Mdr


Le Réveil Du Matin Terrible.....Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Archives

Articles récents