Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Près de 160 nouvelles espèces découvertes à Bornéo

Publié par wikistrike.com sur 7 Octobre 2012, 11:12am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Près de 160 nouvelles espèces découvertes à Bornéo

 

nepenthes-lowii-a-la-particularite-de-subsister-grace-a-l-a

 

Une expédition menée par des chercheurs hollandais et malaisiens sur l’île de Bornéo, au Sud de l’Asie, met en évidence la présence d’une biodiversité incroyable parmi laquelle près de 160 espèces nouvelles ont été découvertes.

Du champignon bioluminescent à la mouche aux yeux en forme de tige, en passant par la plante faisant office de toilettes, Bornéo regorge d’espèces insolites. Une récente expédition menée par des chercheurs hollandais et malaisiens sur l’île d’Asie du Sud, a ainsi permis de répertorier un panel de nouveaux spécimens. "Cette étude de terrain est un franc succès" déclare dans un communiqué le directeur d’étude, Menno Schilthuizenqui ajoute : "Une grande quantité de documentation a été collectée".

Le projet de recherche consiste à étudier la biodiversité évoluant autour du mont Kinabalu, le point culminant de Bornéo. Au total, les scientifiques ont récolté près de 3.500 échantillons d'ADN appartenant à plus de 1.400 espèces de plantes, de champignons et d'animaux. Araignées, scarabées, escargots, demoiselles, fougères, termites… Près de 160 espèces nouvelles ont été identifiées. Toutefois, ce sont les champignons qui ont le plus marqué les chercheurs.

"Alors que la vie végétale et animale de cette montagne a déjà fait l'objet de nombreux projets de recherche, Kinabalu est restée jusque là terre inconnue pour les études scientifiques sur les champignons" explique József Geml, mycologue et membre de l’équipe. Il poursuit : "L'une des manifestations de cette diversité est dans la variété infinie de formes et de couleurs qui sont parfois à couper le souffle".

De nombreuses espèces singulières

Néanmoins, c'est la mouche aux yeux tubiformes qui remporte la palme des espèces les plus improbables étudiées sur l’île. Baptisé Teleopsis pallifacies dans d’autre région du globe, cette insecte possède des appendices oculaires allongés qui atteignent chez les mâles des longueurs impressionnantes et pour cause, plus ils sont grands, plus ils deviennent attrayants pour les femelles. Les chercheurs ont également mis en évidence la présence d’une espèce déjà connue de plante carnivore, Nepenthes lowii.

Celle-ci a la particularité de subsister grâce à l’azote émis par les excréments de petits animaux comme Tupaia Montana, une petite musaraigne. Pour cela, elle attire et nourrit les mammifères avec du nectar, qu’elle produit à l’intérieur de ses urnes. "Alors que la musaraigne se nourrit du nectar, ses excréments tombent directement dans l'ouverture de l’urne offrant à la plante une source impressionnante d’éléments nutritifs" explique sur son blog Rachel Schwallier, également membre du projet de recherche.

Les échantillons et la documentation collectée au cours de l’expédition ont été rapportés au laboratoire afin d’être analysés. "Notre travail consiste maintenant à étudier l’ADN des espèces pour définir leur classement" conclut Menno Schilthuizen. Il faudra toutefois attendre l’année prochaine pour que soit publiée l’étude sur les nouvelles découvertes.

 

Source: Maxisciences

 

 

teleopsis-pallifacies-est-une-mouche-dont-les-yeux-tubiform.jpg

ces-champignons-bioluminescents-ont-ete-decouverts-copie-1.jpg

selon-les-chercheurs-cette-region-de-borneo-serait-l-eldora.jpg

des-echantillons-d-adn-d-un-millier-d-especes-y-co-copie-1.jpg

Commenter cet article

David 08/10/2012 14:33


Aprés on me demandera pourquoi j'aime pas les araignées. Ta vu le la bète !!! Ca vient pas de la terre ou ca existe pas en vraie c'est pas possible

Archives

Articles récents