Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Prix Renaudot décerné à un militant pro pédophile, Gabriel Matzneff

Publié par wikistrike.com sur 11 Novembre 2013, 07:41am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

Prix Renaudot décerné à un militant pro pédophile, Gabriel Matzneff


 

 

 

poanniegourgue_51383610637p1.jpgMiliter pour la Pédophilie n'est pas un Crime puisque les membres du jury ont décerné Le prix Renaudot à un militant pro pédophile, Gabriel MATZNEFF ! 

Une insulte à tous les enfants victimes ! 

Sous le couvert d'argumentaires littéraires, il sera relayé par les médias, invité sur les plateaux de télévision, et soutenu dans le milieu littéraire. 

Dans son essai, » Les Moins de seize ans », Gabriel Matzneff expose son goût pour les mineurs des deux sexes. 

Il use du terme « enfant » pour désigner indifféremment les enfants et les jeunes adolescents, sans évoquer la notion de puberté. Il écrit

: « Ce qui me captive, c'est moins un sexe déterminé que l'extrême jeunesse, celle qui s'étend de la dixième à la seizième année et qui me semble être - bien plus que ce que l'on entend d'ordinaire par cette formule - le véritable troisième sexe. En revanche, je ne m'imagine pas ayant une relation sensuelle avec un garçon qui aurait franchi le cap de sa dix-septième année. (...) À mes yeux l'extrême jeunesse forme à soi seule un sexe particulier, unique. ».

Gabriel Matzneff revendique pour lui-même la qualification de « pédéraste », soit un « amant des enfants ». Il dénonce par ailleurs le fait que le « charme érotique du jeune garçon » soit nié par la société occidentale moderne « qui rejette le pédéraste dans le non-être, royaume des ombres ». « Un enfant dit-il, appartient à ses parents et à ses maîtres. Ce sont eux qui en ont l'usage exclusif. Pourtant, c'est nous que ces nauséabonds personnages accusent de détournement de mineur ». Sommes nous donc de nauséabonds personnages, pour vouloir protéger nos enfants des gens que moi, je qualifie de prédateurs sexuel et d'abuseurs de nos jeunes enfants, naïfs de ce que représente une telle perversion? 

Saviez-vous que Matzneff estime qu'

« il n'y a pas un homme normalement constitué qui lise le croustillant récit des amours de Tonton Lucien (histoire d'un quinquagénaire qui avait, au cours de « ballets roses », abusé de fillettes âgées de onze à quinze ans), sans bander et songer qu'il aurait bien aimé être à sa place »

 

Quand on lit ce genre d'affirmations, je me demande comment réagissent les hommes à la lecture de telles accusations et comment Matzneff, n'a pas encore eu de procès en bonne et dû forme de la part de la gente masculine. Ne peut-on pas le qualifier de consommateur du sexe quand il affirme « En outre, si violence il y a, la violence du billet de banque qu'on glisse dans la poche d'un jean ou d'une culotte (courte) est malgré tout une douce violence. Il ne faut pas charrier. On a vu pire ». 

Présidente de l'association La Mouette, association de défense et de protection de l'enfant, j'ai été scandalisée et je reste scandalisée par ses propos fallacieux qui ramènent l'enfant à un « prostitué potentiel », une honte diffamatoire sur la moralité et les désirs propres d'un enfant. 

Le psychiatre Bernard Cordier estimait en 1995 qu'« un écrivain comme Gabriel Matzneff n'hésite pas à faire du prosélytisme. Il est pédophile et s'en vante dans des récits qui ressemblent à des modes d'emploi. 

Or cet écrivain bénéficie d'une immunité qui constitue un fait nouveau dans notre société. Souvenez-vous, lorsque la Canadienne Denise Bombardier l'a interpellé publiquement chez Pivot, rappelant le « Droit à la personne ». C'est elle qui, dès le lendemain, essuya l'indignation des intellectuels. 

Lui passa pour une victime : un comble ! (...) On ne prétend pas que ce type d'écrits sème la pédophilie, mais il peut la cautionner et faciliter le passage du fantasme à l'acte chez des pédophiles latents. Ces écrits rassurent et encouragent ceux qui souffrent de leur préférence sexuelle, en leur suggérant qu'ils ne sont pas les seuls de leur espèce et leur donnent un statut de victimes. D'ailleurs, les pédophiles sont très attentifs aux réactions de la société française à l'égard du cas Matzneff. Les intellectuels complaisants leur fournissent un alibi et des arguments : si des gens éclairés défendent cet écrivain, n'est-ce pas la preuve que les adversaires des pédophiles sont des coincés, menant des combats d'arrière-garde ? 

Pour l'universitaire américain Julian Bourg, la distinction opérée ainsi par Matzneff relève d'un désir de défendre « les pédophiles bien intentionnés comme lui », ainsi tout est dit. 

C'est une insulte à tous les enfants victimes et cela me choque. 

 

Source

Commenter cet article

Hercobulus 16/11/2013 20:51


Au moins on peut trouver quelques terrains d'entente avec un peu de bonne volonté.


Wikistrike rassemble une jungle d'égos dilatés, chacun devant son petit écran


et avec sa grille de lecture personnelle du monde, plus ou moins formatée par les


monopoles qui nous dirigent. Il est bon de savoir de temps en temps s'affranchir de


ces limites et saluer un avis pertinent. Je l'ai  déja fait pour Athos.

Athos 16/11/2013 20:35


A Hercobulus


"..l'exhibition de la décadence est une obscénité."


Je suis d'accord avec toi!

Hercobulus 15/11/2013 17:36


C'est que, vois-tu Athos, Wikistrike est visité par un maximum d'incultes et j'espère


que tu me pardonneras de ne pas t'avoir distingué du lot. Par ailleurs, je n'ai pas


toujours le sens de l'humour avec ce qu'implique la plupart des articles. Quand


je parlais de chambouler quelque chose, je me lâchais un peu et devenais moins


sérieux. Mais je maintiens que l'exhibition de la décadence est une obscénité.


 

athos 14/11/2013 21:39


Herconulus


T'as rien chamboulé du tout , et bien au contraire, tu m'as révele ton incapicité à piger une blague au 2° dégré( justement sur ton pseudo), mais je m'en doutais un peu....

Hercobulus 14/11/2013 20:43


Comment Athos, tu ignores qu'Hercobulus ne vient d'aucune planète, mais est lui-même


une planète ! Vérifie donc. Je viens chambouler ton monde devenu fou : ta planète de


dingues, de tordus et de dépravés menées par des élites pourries qui s'hexhibent


dans leurs déclarations et pseudo valeurs obscènes.

athos 14/11/2013 12:46


Hercobulus de quelle planerte viens tu?

Hercobulus 13/11/2013 22:46


Athos, quelque chose t'échappe. F. Mitterand est toujours pédophile et la tv l'aide


à faire la promo de l'infidélité, de la pédérastie et de l'exibitionnisme des moeurs


sexuelles. Etre homo ou pas est une affaire personnelle et privée. Si tu apprécie


cette ambiance de fin de civilisation c'est un peu décevant mais c'est ton avis. Pas


le mien.

athos 12/11/2013 10:49


A Hercobulus


Tu pédales dans la semoule, c'est le cas de le dire.


Bittérrante peut avoir un amant dans les "normes " c'est de l'homosexualité .


Maintenant, ses séjours aux philip"pines" et en thailande , décrits sur son livre, auraient du engager des poursuites judiciaire, comme pour le Con-Bandit

NEORURALE 12/11/2013 06:49


Ah bon ! J'avais lu que le prix Renaudot avait été attribué à Yann MOIX !?

Damstounet 12/11/2013 04:45


On peut apprécier son oeuvre littéraire sans nécessairement aggréer ses prises de position. En l'occurence, je doute que le prix Renaudot récompense ou même se soucie de la pédophilie d'un auteur
ou d'un lauréat lol.


Du reste, le milieu artistique français a toujours fait montre d'une plus grande tolérance voire d'acceptation pour les différences sexuelles, par exemple envers les homophiles il y a un demi-siècle. Et cette tolérance scandalisait déjà un pan du pays en plus du fait
que les relations sexuelles entre individus du même sexe, particulièrement entre hommes, étaient illégales dans la France d'alors.


Et maintenant qu'on a entendu les arguments des adultes pro et anti-pédophiles, si on laissait désormais enfin la parole aux enfants, étant les premiers concernés ? ;)

Laurent Franssen 12/11/2013 00:29


Ali stère couronne Lei,
le roi des voleurs qui adoube un empereur?
Dites leur bien que les deux se pendent comme se décapitent.
C'est Alister Crowley* 

Laurent Franssen 12/11/2013 00:24


T'es content?
Tu veux une médaille? 

Hercobulus 11/11/2013 23:03


Pendant ce temps là,  le pédophile Frédérick Mitterand, ex protégé de Sarko, parade


chez Ardisson qui lui demande s'il accepterait que son amant couche avec un autre


amant. La réponse est "oui". Meme l'infecte tv fait la promo du pédophile et du dépravé.


Abjecte époque !

Athos 11/11/2013 22:27


Les résidus de 68 , terrorisme intellectuel de la gauche, pédophilie latente élevée au rang de l'art ,du bon goût ,de l'esthetisme , non rien n'a vraiment changé chez eux.

Big brother 11/11/2013 13:27


Légion d'honneur et Panthéon suivront bientôt ... Les élites de France et d'ailleurs vous saluent depuis leur hauteur moralisatrice, splendeur inaccéssible de la liberté luciferienne... par delà
le bien et le mal. (des tarrés qui croient les balivernes qui flattent leur faiblesses)

« Fais ce que tu veux sera le tout de la Loi » Aleister Crowley


 

Vade 11/11/2013 10:28


Ce n'est pas uniquement un "pro-pedophile" c'est un pedophile
qui n'a jamais été inquiété à l'époque de l'affaire du Coral qui a été largement enterrée, étouffée ...
viols sur enfants handicapés et meurtre avec implication d'hommes politiques ...
Ils se reconnaissent et s'encensent entre eux ... entre ordures 
"L'écrivain Gabriel Matzneff est lui aussi
mis en cause, mais pas inculpé8."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Coral#cite_note-8
le coral existe toujours ... 
 

Archives

Articles récents