Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Puerta del Sol : une dynamique révolutionnaire qui touche l'Europe

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 22 Mai 2011, 20:32pm

Catégories : #Social - Société

Viva_la_revolucion.jpgPuerta del Sol : une dynamique révolutionnaire qui touche l'Europe


Ils ontt tenus ! Malgré la proclamation d'illégalité lancée par les autorités espagnoles, malgré la tenue d'élections municipales et régionales dans le pays ce 22 mai, les campeurs de la Puerta del Sol à Madrid se sont accrochés à leurs pavés.

On a déjà noté bien sûr les grandes similitudes entre ce mouvement du 15-Mai et ceux, tout aussi impromptus, qui agitent le monde arabe depuis le début de cette bien cruciale année 2011 :

  • des mouvements d'une ampleur totalement inattendue, en tout cas des pouvoirs en place, des médias en cour ou des « spécialistes » institués ;
  • des mouvements d'initiative populaire, sans leaders, ni responsables clairement reconnus ;
  • des mouvements sans les sempiternelles revendications catégorielles : pas de réclamations de postes par ci, pas de revendications salariales par là, pas d'exigences de « reconnaissance », encore moins de « négociations » avec les institutions défaillantes.

Une dynamique révolutionnaire radicale et constructive

En réalité, ces mouvements s'inscrivent clairement dans une dynamique révolutionnaire radicale. Il est demandé à un vieux monde moisi de dégager le plancher et de faire place nette, ni plus, ni moins !

Non pas dans une quelconque espérance d'un « grand soir » fumeux, mais comme constat d'une impasse de laquelle il importe coûte que coûte de sortir. Et surtout sans demander, ni attendre l'aide de ceux qui vous y ont conduits.

On notera la grande différence de ces mouvements originaux d'avec quelques récentes émeutes comme en Grèce, par exemple. Là où l'on se résignait – par désespoir et colère – à balancer pavés et cocktails Molotov, les jeunes Arabes et Espagnols, eux, joignent à leur rejet d'un système failli, une tentative d'auto-organisation certes balbutiante, mais bien concrète.

Sur la Puerta del Sol, infrastructures de nourriture, de nettoyage, de garde-d'enfants, restrictions de la consommation d'alcool pour éviter tout débordement. En Tunisie, en Egypte, une exigence d'assemblée constituante…

Une période de transition longue, incertaine, mais inéluctable

Intéressante aussi la façon dont l'opinion publique commence à accueillir ces mouvements d'initiative révolutionnaire : une sorte de bienveillance presque maternelle, un soulagement à peine dissimulé comme celui de ceux qui entrevoient soudain une lueur dans un tunnel oppressant.

Nous ne parlons pas ici bien sûr de l'avatar d'opinion publique véhiculée par les médias du microcosme qui freinent des quatre fers et ne lâchent leurs bribes d'infos sur l'intrigant campement improvisé qu'à contre-cœur et en se pinçant les lèvres.

Mais il est significatif qu'en ce dimanche 22 mai, sur un site comme Rue89, les articles sur le mouvement ibérique fassent largement la pige aux élucubrations sur le fait-diversDSK. Il est révélateur que sur le blog d'un Paul Jorion, les analyses financières habituelles aient momentanément cédé la place à des chroniques attendries sur la situation à la Puerta del Sol.

Il suffit de constater aussi la frénésie qui s'empare des réseaux sociaux du Net (FacebookTwitter… là où désormais tout se passe) pour constater que chacun commence enfin à admettre que la mutation en cours est inexorable, sinon indispensable et souhaitable, et qu'elle ne peut plus guère attendre.

Nul ne peut ignorer qu'elle se traduira par une longue période de transition, incertaine, probablement douloureuse, qu'elle nous fera passer d'un monde agonisant à un autre que nous ne savons pas encore.

Mais que cette mutation passe nécessairement par une prise de conscience lucide du processus si l'on veut en rendre le déroulement moins pénible. Cette prise de conscience est d'évidence en cours.

WMDs.gif

Photos et illustration : « Viva la revolucion » (DR) ; le rassemblement du mardi 17 mai 2011, sur la place de la Puerta del Sol, à Madrid (Espagne) (Santi Carneri/Flickr) ; dessin de Manu. 

Archives

Articles récents