Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pyongyang accuse Washington de violer l'accord sur le nucléaire

Publié par wikistrike.com sur 31 Mars 2012, 17:28pm

Catégories : #Politique internationale

Pyongyang accuse Washington de violer l'accord sur le nucléaire

 

 

194118931.jpgPyongyang a déclaré que la décision de Washington de suspendre son aide alimentaire (voir plus bas) en réaction aux préparatifs du tir d'un lanceur destiné à mettre en orbite un satellite nord-coréenconstituait une violation de l'accord sur le nucléaire signé le 29 février entre les deux pays, ont annoncé samedi les médias internationaux.

"La réaction excessive des Etats-Unis dépasse les limites", a indiqué l'agence de presse officielle nord-coréenne, citant un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

L'agence a également rappelé la déclaration de Washington selon laquelle il ne fallait pas lier humanitaire et politique.

A la suite des négociations qui ont eu lieu fin février à Pékin entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, Pyongyang a accepté de renoncer aux essais d'armes nucléaires en échange d'une aide alimentaire américaine. Moscou, Pékin et Bruxelles ont salué cette décision, espérant qu'elle jetterait les bases d'une dénucléarisation efficace de la péninsule nord-coréenne.

Toutefois, Pyongyang a annoncé le 16 mars son intention de mettre en orbite le satellite Kwangmyongsong-3 ("Etoile lumineuse"), ce qui a provoqué une vive réaction internationale. Le 27 mars, le Japon a déclaré qu'elle intercepterait le lanceur nord-coréen s'il déviait de sa trajectoire.

 

Source: Ria Novosti

Washington suspend son aide humanitaire à la Corée du Nord (Pentagone)

Washington suspend les livraisons d'aide humanitaire à la Corée du Nord en raison de plusieurs violations par Pyongyang de ses engagements internationaux, rapportent mercredi les médias internationaux citant le Pentagone.

"Nous avons été obligés de suspendre notre aide alimentaire à la Corée du Nord", a déclaré Peter Lavoy, adjoint au secrétaire de la Défense chargé des affaires de sécurité dans la région Asie-Pacifique.

Selon M.Lavoy, la suspension est due à la décision de Pyongyang de lancer en avril la fusée Unha-3 chargée de mettre en orbite le satellite Kwangmyongsong-3 ("Etoile lumineuse").

Les pays occidentaux soupçonnent que ce lancement représente en fait un essai déguisé d'un missile balistique et va ainsi à l'encontre des accords entre la Corée du Nord et l'Occident, ce qui pourrait priver le pays de l'aide humanitaire étrangère.

Le négociateur en chef nord-coréen pour le nucléaire, Ri Yong-Ho, a pour sa part déclaré le 20 mars que Pyongyang respectait pleinement toutes ses obligations internationales. La Corée du Nord a notamment annoncé l'intention d'inviter des experts et des journalistes étrangers pour surveiller le lancement du satellite.

Archives

Articles récents