Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pyongyang bloque l'accès du complexe intercoréen de Kaesong aux Sud-Coréens

Publié par wikistrike.com sur 3 Avril 2013, 07:21am

Catégories : #Politique internationale

La tension monte en Corée encore...

 

3151078_3_c9ae_le-complexe-industriel-de-kaesong-est-une-zo.jpgLa Corée du Nord a empêché mercredi matin des employés sud-coréens d'entrer dans le complexe industriel intercoréen de Kaesong, symbole de la coopération entre les deux pays. Une mesure qui entre dans un contexte de vives tensions entre le Nord et le Sud depuis plusieurs semaines.

 

"Le Nord nous a indiqué ce matin qu'il n'autoriserait que les départs depuis Kaesong et interdirait les trajets vers" le complexe, a déclaré Kim Hyung-suk, porte-parole du ministère de l'unification sud-coréen, chargé des relations entre les deux pays. Selon notre correspondante à Séoul, une partie des employés qui se trouvaient sur place ont pu quitter le site.

 

SÉOUL PRÊT À DÉFENDRE SES CITOYENS


Toutes les options, y compris militaires, seront envisagées si la sécurité des Sud-Coréens qui se trouvent toujours dans la zone de Kaesong, en Corée du Nord, est menacée, a averti mercredi le ministre de la défense sud-coréen Kim Kwan-jin.

 

L'initiative de Pyongyang alimente le climat de tensions sur la péninsule coréenne, le Nord disant être entré en état de guerre avec le Sud tout en jugeant la région au bord d'un conflit nucléaire.

Le régime nord-coréen n'a pas précisé combien de temps la suspension des entrées resterait en vigueur. La zone industrielle, implantée à 10 kilomètres à l'intérieur de la Corée du Nord, a été inaugurée en 2004 dans une volonté symbolique d'établir une coopération entre les deux Corées : 123 entreprisessud-coréennes y emploient plus de 50 000 travailleurs nord-coréens pourfabriquer des biens de consommation courante bon marché. Malgré ce blocage, la zone semble fonctionner.

Le ministre sud-coréen de la Défense a annoncé mercredi disposer d'un plan d'urgence, qui prévoit un possible recours à la force, pour garantir la sécurité de ses citoyens travaillant dans le complexe industriel de Kaesong, en territoire nord-coréen, fermé par Pyongyang.

"Nous avons préparé un plan d'urgence, y compris une possible action militaire, en cas de situation grave", a déclaré Kim Kwan-Jin lors d'une réunion de députés du parti conservateur majoritaire. "Nous devons tenter d'empêcher la situation d'empirer", a-t-il ajouté.

 

Source et source

 

Commenter cet article

Athos 03/04/2013 19:23


Qu'ils se prennet leur bombinette puisqu'ils la réclament, et qu'on en parle plus, ça commence à gaver.

En vérité 03/04/2013 19:06


" Le ministre sud-coréen de la Défense a annoncé
mercredi disposer d'un plan d'urgence, qui prévoit un possible recours à la force ... " 


"Nous avons préparé un plan d'urgence, y compris
une possible action militaire .. "      


"Nous devons tenter d'empêcher la situation
d'empirer"                 


 


En bref ce ministre  " de la défense
"  dit : " je vais calmer la corée du nord ... par la force ( militaire ) s'il le faut
 "           ou   "  si tu te calmes pas , je t'attaque ! "  


Ce n'est plus un ministre de " la défense
" mais plutôt un ministre de " l'attaque ".

Liberté 03/04/2013 13:42


@NOISYBATS

Ha les joies de YouTube, 1 vidéo = 1 vérité (forcement, c'est sur youtube)
Renseigne toi un peu sur le major Ed Dames, ce qu'il a dis, fait, ce qu'est devenu le programme PSI américain, et ou il en est le major maintenant.

NOISYBATS 03/04/2013 12:20


absolument à voir , car il y est parlé de la Corée comme événement déclenchant...


 


http://www.youtube.com/watch?v=1BFBJGIWbVg

Archives

Articles récents