Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Nicolas Dupont-Aignan : un excité dangereux pour la démocratie (Vidéo)

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 29 Mai 2011, 10:00am

Catégories : #Politique intérieure

NDA "en voie de lepénisation" : il veut donner la parole au peuple !


Nicolas Dupont-Aignan est un ouf, un excité dangereux pour la démocratie... limite un facho... Il veut demander son avis au peuple ! aux gueux que nous sommes ! Rendez-vous compte !

 

Extrait de l’émission Toutes les France du 26 mai 2011. Avec :
Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro,
Séverine Labat, politologue, chercheure au CNRS/CADIS
Nacira Guénif, sociologue et maître de conférences à l’université « Paris Nord »,
Nicolas Dupont Aignan, député maire de l’Essonne et président de « Debout la République ».

 

Une fois que Séverine Labat et Nacira Guénif ont postulé que la binationalité ne posait aucun problème et ne pouvait s’assortir d’aucune restriction de droits, elles en arrivent à réclamer que les étrangers puissent voter.


Mais selon elles, les Français n’ont pas à s’exprimer sur ces questions via référendum. En effet, ils risqueraient de dire non à une telle proposition. On ne reprendra pas ces belles consciences deux fois au piège du référendum de 2005...

 

Nicolas Dupont-Aignan, qui réclame un référendum sur ce sujet, se voit répondre qu’il est en voie de "lepénisation". Demander son avis au peuple, via le référendum, serait donc aujourd’hui lepéniste ? On croit rêver..

 

Nicolas-Dupont-Aignan_pics_390.jpg

 

 

 

Source Agoravox - Paul, étudiant en sciences politiques

Commenter cet article

Aurel 22/12/2011 01:36


NDA n'a jamais été critiqué à juste à titre jusqu'ici. NDA est contre le regroupement familiale qui voudrait suspendre en plus de réduire l'immigration de moitié ainsi que d'être contre toute
régularisation des sans-papiers. Si NDA a quitté l'Ump c'est pour mieux copier le FN. A l'Ump, le groupe la droite Pop a certaines distinctions avec le Fn au niveau économique ou encore sur
l'Europe ce qui n'est pas le cas de NDA. Si Marine Le Pen n'a pas ses 500 signatures ça ne sera pas très grave, le raciste de base pourra toujours voter NDA qui reprend les idées xénophobes et
racistes du Fn. Autant je désapprouve des propos de Guéant et d'Hortefeux qui sont parfois xénophobes dans leurs propos surtout, Guéa mais au fonds ce sont des plus des réactionnaires
autoritaires qui font de la surrenchère à la xénophobie. Concernant NDA, beaucoup dans son parti parmi 11000 adhérents viennent du Fn et du MPF c'est pour dire.

RESTIER Fabrice 29/05/2011 19:36



Les internationalistes, les mondialistes, et les fédéralistes européens (qui ne
sont que des internationalistes en gestation), ont assez de tribunes comme ça sans qu'on leur en offre une supplémentaire, notamment en laissant penser qu'il n'y a que le référendum à leur
opposer en ce qui concerne le droit de vote aux étrangers ou aux binationaux. 
Il y a d'abord la souveraineté, à savoir le droit du peuple qui appartient à une nation, pas à moitié, ni au trois quart, de disposer de lui-même. La binationalité, contrairement à ce que laisse
entendre le terme, n'ouvre pas la porte à tous les droits pour l'étranger. Halte à la polygamie identitaire ! C'est le premier pas vers l'acceptation de l'idée d'une identité européenne (voir mon
article http://bit.ly/jowD9v) 
Il y a ensuite la réciprocité. Envisager l'idée d'un droit de vote pour les étrangers aux élections locales, comme le fait le PS dans son projet, sans même exiger la réciprocité dans le pays
d'origine de l'étranger en question au bénéfice des français qui y vivraient, est tout simplement ubuesque. 
Quoi qu'il en soit, il demeurera toujours une question tabou que personne ne veut poser : dans le fort intérieur des binationaux ou des étrangers, ces derniers effectueront t'ils tous leur choix
politique dans l'intérêt général de la France, ou certains privilégieront t'ils l'intérêt de leur pays d'origine, voir de la religion majoritaire dans leur pays ? Lorsque l'on constate ce qui se
passe et ce qui se dit dans les tribunes de certains match de foot (France-Algérie par exemple...), ou dans certaines villes avec des lieux sensés être publics où les horaires d’accès sont
néanmoins différent pour les hommes ou les femmes, il me semble que la question est légitime.



Archives

Articles récents