Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Que se passe-t-il quand deux énormes trous noirs se rencontrent ? (Vidéos)

Publié par wikistrike.com sur 6 Octobre 2012, 09:00am

Catégories : #Astronomie - Espace

 

 

 

Que se passe-t-il quand deux énormes trous noirs se rencontrent ? (Vidéos)


Trous-noirs-rencontre

La réponse courte? Vous obtenez un “méga” trou noir supermassif. Pour une réponse plus détaillée, regardez d’abord cette vidéo :


Cette animation, créée avec les superordinateurs de l’Université du Colorado (Boulder), montre, pour la première fois, ce qui se passe dans les nuages ​​de gaz magnétisés qui entourent les trous noirs supermassifs lorsque deux d’entre eux entrent en collision. La simulation montre l’intensification des champs magnétiques alors qu’ils se contorsionnent et se tordent. A un moment donné, ils forment un tourbillon gigantesque qui s’étend au-dessus du centre du disque d’accrétion. Cette structure en forme d’entonnoir peut être en partie responsable des jets qui sont parfois observés lorsqu’ils sont éjectés à partir des trous noirs supermassifs en train d’engloutir activement la matière autour d’eux.

La simulation a été créée pour étudier ce genre de "flash" qui peut être engendré par la fusion d’objets incroyablement massifs, de sorte que les astronomes qui traquent les preuves d’ondes gravitationnelles (un phénomène d’abord proposé par Einstein en 1916) seront en mesure de mieux identifier leurs source potentiel.

Les ondes gravitationnelles sont souvent décrites comme des “ondulations” dans la structure de l’espace-temps, des perturbations infinitésimales créées par de très grands objets en rotation rapide comme ceux en orbite autour des trous noirs. Les détecter directement s’est avéré difficile, mais les chercheurs espèrent que la technologie nécessaire sera rapidement disponible et la première étape sera de savoir comment repérer les trous noirs en pleine collision par l’identification des ondes gravitationnelles qui résultent de l’impact.

En fait, ce sont les ondes gravitationnelles qui volent l’énergie de l’orbite des trous noirs, les obligeant, en premier lieu, à se mouvoir en spirale dans leur rapprochement.

Selon l’astrophysicien John Baker, un membre de l’équipe de recherche du NASAGoddard Space Flight Center :

Les trous noirs se tournent autour et perdent de l’énergie orbitale en émettant de fortes ondes gravitationnelles, ce qui provoque la diminution de leur orbite. La spirale des trous noirs les entraine l’un vers l’autre et ils finissent éventuellement par fusionner.

Nous avons besoin d’ondes gravitationnelles pour confirmer que la fusion des trous noirs a eu lieu, mais si nous pouvons déterminer les signatures électromagnétiques de ces fusions, peut-être que nous pouvons rechercher des évènements témoins avant même que nous ayons une observation spatiale des ondes gravitationnelles.

La vidéo ci-dessous présente la structure d’onde gravitationnelle en expansion qui devrait se former d’une telle fusion :



Si les télescopes au sol peuvent repérer les ondes radio et les éclairs (“flash”) de rayon X créés par ces fusions, les futurs télescopes spatiaux, comme celui de l’ASE : l’eLISA/NGO, peuvent ensuite être utilisés pour tenter de détecter les ondes.

A partir et pour plus de précisions sur le site de la NASA : Simulations Uncover ‘Flashy’ Secrets of Merging Black Holes.

 

Source: Gurumed

 

Commenter cet article

ThonyL 06/10/2012 18:53


c'est pour ça que la NASA en chie pour aller sur Mars

Rensk 06/10/2012 18:33


@ ThonyL,


 


Je ne peux m'empêcher : J'ai lu quelque part que les fusées "Titan"... étaient plus lentes que tous suppositoires...

ThonyL 06/10/2012 12:00


ça donne le trou de mon cul

Archives

Articles récents