Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Quelle est la plus grosse épave de l’espace ?

Publié par wikistrike.com sur 13 Mai 2012, 14:17pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Quelle est la plus grosse épave de l’espace ?


esa-envisat-satellite

Un énorme satellite d’observation de la Terre, qui a été officiellement déclaré mort dans l’espace mercredi (9 mai), pourrait rester en orbite pendant les 150 prochaines années, ce qui pose une menace pour d’autres engins spatiaux en orbite autour de notre planète.

Le vaisseau spatial Envisat, de 2,9 milliards de dollars, qui est de la taille d’un autobus, est mystérieusement devenu silencieux, il y a environ un mois, après 10 ans de succès dans l’étude de notre planète depuis son orbite. L’Agence spatiale européenne (ASE/ESA) a annoncé mercredi qu’elle avait renoncé à l’espoir de récupérer le satellite, qui est hors service un an avant son démantèlement prévu en 2013.

Cette annonce, a instantanément fait d’Envisat, un des plus grands morceaux de débris spatiaux en orbite terrestre basse. Il mesure environ 9 mètres de long, par 5 de large, mais les 14 m de long, de ses panneaux solaires, lui confère un profil encore plus grand. Le satellite pèse 8 tonnes.

Le satellite Envisat nous a fourni de très belles images de la Terre, que votre Guru n’avait pas hésité à partager avec vous, deux exemples ci-dessous.

Le délicieux ballet du phytoplancton vu de l’espace :

La botte lacée de blanc :

À l’heure actuelle, le plan d’élimination d’Envisat est tout simplement de laisser l’énorme vaisseau glisser lentement vers une mort atroce dans l’atmosphère terrestre. En 2010, les scientifiques de l’ESA/ASE ont estimé que cela pourrait prendre 150 ans ou plus. "Par conséquent, à partir d’un point de vue environnemental, l’échec récent d’Envisat ne pose pas de risque plus élevé que si la sonde avait continué à fonctionner jusqu’à son démantèlement, prévu l’année prochaine", a déclaré Nick Johnson, responsable scientifique du bureau des débris spatiaux de la NASA  au Johnson Space Center, à Houston. 

Les traqueurs de débris spatiaux garderont un œil sur Envisat pour aider à protéger les engins spatiaux en fonctionnement. Par exemple, le GEODSS (Système Terrestre de Surveillance Electro-Optique de l’Espace Lointain) de l’U. S. Strategic Command’s Joint Space Operations Center Space Situational Awareness Operations Cell, situé àVandenberg Air Force Base qui est responsable de la surveillance des objets spatiaux artificiels, donnera aux opérateurs satellites un avertissement, si Envisat se rapproche de moins d’1 km de leur vaisseau spatial, selon Johnson.

Pour l’instant, cependant, il n’y a aucun moyen d’empêcher Envisat de percuter d’autres pièces en perditions, pour ajouter encore plus au nuage sans cesse croissant de débris orbitaux.

 

“À court terme, il n’y a rien qui peut être fait pour éviter une collision entre Envisat et d’autres débris orbitaux recensés, même si une telle collision a une probabilité annuelle très faible”.

Cependant, cela ne veut ne pas dire, que Envisat restera dans les airs pour le prochain siècle et demi, en passant autour de la Terre comme une sorte de missile zombie de l’espace. Les chercheurs sont de plus en plus insistant sur la nécessité de commencer activement à enlever les débris depuis l’orbite, de peur que le problème des débris spatiaux de notre planète ne deviennent ingérable.

Les scientifiques ont proposé un certain nombre de concepts d’enlèvement de ces débris, du satelitte concierge du centre spatial suisse au laser géant qui oriente les vaisseaux en perditions vers le bas dans l’atmosphère terrestre. Aucune de ces idées n’a été mise à l’épreuve, enfin pas encore.

"Envisat pourrait être le candidat pour une future mission de démonstration de retrait des débris orbitaux ," a déclaré Johnson.

 

 

Plus de détail sur la partie du site de l’agence spatial européenne consacrée à l’Envista.

 

Source: Gurumed

Archives

Articles récents