Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Quelques hérétiques en archéologie

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 20 Septembre 2011, 11:30am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Quelques hérétiques en 
archéologie...


Les bijoux du trésor de Priam


Heinrich Scliemann

Heinrich Schliemann en retrouvant le trésor de Priam dans les ruines de la légendaire Troie, a montré de façon éclatante qu'à partir d'unmythe, un récit d'Homère en l'occurrence, il était possible de faire des découvertes extraordinaires.
De son vivant, il fut ridiculisé par les scientifiques et les journalistes qui ne voyaient en lui qu'un aventurier au mauvais sens du terme.
Il est maintenant considéré comme l'un des plus grands archéologues.


En archéologie les hérétiques sont ceux qui ont le courage...

  • D'étudier ces objets impossibles, hors de leur temps, tout au moins selon nos connaissances actuelles.
    Comme par exemple :

  • Ou bien de ne pas étouffer et de révéler au grand public une découverte qui remet en cause une partie importante de l'histoire que l'on pensait acquise définitivement.
    Comme par exemple :

Svetla Balabanova

Le Dr Svetla Balabanova, qui, en trouvant des traces de nicotine et de cocaïne dans des momies égyptiennes, a soulevé le problème du contact entre le Moyen-Orient et l'Amérique dans l'antiquité.

Voir le "lama égyptien"...

Dr Cabrera

Le Dr Javier Cabrera, qui a collecté et conservé les pierres d'Ica, si stupéfiantes que, sans même se déplacer, les scientifiques les ont rejetées.

Site officiel des Pierres d'Ica.  


Emile Fradin

M. Emile Fradin, agriculteur et découvreur du site de Glozel, si controversé également, mais qui a résisté à toutes les tempêtes et qui continue à se battre pour la reconnaissance de son site.


M. Jean Vottero, découvreur de la cité mythique de Gorgobinala dernière cité gauloise perdue, la capitale des Boïens.
Selon l'archéologie classique, ce peuple celte, comme tous les autres, aurait été "assimilé" avant l'an 400, date où l'on nous raconte que toute la Gaule est devenue "romaine".
En fait, les Boïens ont été exterminés vers l'an 1000 sous les ordres de la Très Sainte Eglise Catholique Romaine, pour parachever son oeuvre de christianisation en Europe... au fil de l'épée.

Source : ldi5.com

Archives

Articles récents