Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Qui donc met la main sur EADS ?

Publié par wikistrike.com sur 7 Février 2013, 18:11pm

Catégories : #Economie

 

 

Qui donc met la main sur EADS ?


 

images--4-.jpgLes derniers cafouillages de l'Etat français sur les nominations au Conseil d'Administration de EADS masquent une réalité qui risque d'être beaucoup plus dérangeante à terme . 


Entre Tom Enders, qui est membre du Comité de Direction du   Groupe Bilderberg . (2)
Laskshmi Mittal qui est déjà au conseil d'administration, reconduit malgré ses invraisemblables promesses de gascon et la manière dont il a détruit la sidérurgie Française  avec Goldman Sachs comme Conseil .. 


La participation et l'influence  de Lagardère derrière qui se cache un certain QIA .. Qatar Investment Authority , qui est également l'un des plus gros actionnaires du LSE (London Stock Exchange) et dont on aimerait bien avoir plus d'informations sur les actionnaires eux mêmes . (1)


On en a déjà sur les fonds gérés par le QIA  et le LIA (Lybian Investment Authority)  et je ne peux que conseiller ce remarquable article paru en Février 2012 sur la personnalité et les noms  des conseils du cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, Président du QIA , en l'occurence, Goldman Sachs et Carlyle ..!!!!(3)


Effectivement, comme d'habitude , ce n'est pas Trichet qui risque de voir grand chose à cet invraisemblable prise de contrôle de notre industrie aérospatiale par les financiers et les stratèges américains ..  ... Souvenez vous de sa brillante supervision du Crédit  Lyonnais alors qu'il était Directeur du Trésor .


Il n'est pas nécessaire de s'étendre sur les relations entre Carlyle et la CIA .. et encore moins sur les Conseils de In Q TEL , le fonds d'investissement de la CIA ou l'on retrouve , O surprise , l'ex Président de Goldman Sachs  
 In-Q-Tel Board of Trustees : Stephen Friedman, Senior Principal of Marsh & McLennan Capital, Inc., and former Chairman of Goldman Sachs and Co (4)


Il suffit de regarder les liens et les conseils de ces différents maillages et interactions d'actionnaires pour savoir que l'avenir de EADS se décidera non pas à Berlin, à Bruxelles ou à Paris , mais bien à Washington (5). 


Il y a 8 jours Ria Novosti publiait une superbe analyse (7) sur les enjeux et les rivalités  pour l'exploitation des réserves énergétiques grecques et Chypriotes précisant la chose suivante : 


 

Citation:

Le ministre grec de la Défense a déclaré que l'heure était venue de se débarrasser de l'antiaméricanisme traditionnel. Dans un article publié par la presse occidentale, l'ex-premier ministre grec Georges Papandreou a suggéré aux Etats-Unis de former un nouveau "plan Marshall vert" pour la Méditerranée – une région "cruciale pour la sécurité internationale des USA".
Selon Papandreou, le projet européen est aujourd'hui menacé, la situation nécessite le retour du leadership américain et ce sont les USA qui doivent lancer une "large initiative énergétique, diplomatique et pacifique qui unirait le Proche-Orient, la Méditerranée et l'Europe grâce à la coopération énergétique".
Par ailleurs, les Etats-Unis et les pays européens cherchent à affaiblir l'influence de la Russie dans la région. Le 8 janvier, à la question de savoir ce qu'elle pensait de la vente de la compagnie gazière grecque DEPA et de sa filiale de transport de gaz DESFA à Gazprom, la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland a déclaré que la Grèce prenait des décisions autonomes dans le domaine énergétique, en conformité avec ses propres lois et les règlements de l'UE, mais que Washington suggérait à tous les pays de diversifier leurs sources d’énergie.
Selon Athènes, la Russie a officieusement mais clairement montré qu'elle devait remporter l'appel d'offres lorsqu'en novembre 2012 Gazprom a soudainement annoncé qu'il ne construirait pas en Grèce de déviation du gazoduc South Stream.
Quant aux Etats-Unis, ils ont intérêt que les compagnies gazières grecques se retrouvent entre les mains des entreprises locales, avec lesquelles les USA ont des relations étroites depuis longtemps. D'autant que le coût des entreprises en cours de privatisation augmentera fortement s'il devenait possible de convenir d’itinéraires de livraison du gaz à partir des nouveaux gisements.



Et quelques jours plus tard, nous apprenions très curieusement que le Qatar investissait 1 Milliard d'euros dans les PME grecques ... (8)

 

Citation:

Hamad ben Jassem Al-Thani, cité par l'agence d'information officielle QNA, a annoncé son intention d'investir un milliard d'euros dans des PME grecques, par un fonds d'investissement commun avec la péninsule, en pleine récession.







Le processus de colonisation continue ... Après la Grèce , Arcelor , EADS ... 





1. http://www.slate.fr/story/52287/eads-lagardere-cheval-de-troie-du-qatar
2. http://www.algerieinfos-saoudi.com/article-les-dessous-des-investissements-…
3. http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Enders
4. https://www.cia.gov/library/publications/additional-publications/in-q-tel/i…


5.Actionnariat de Daimler : http://fr.wikipedia.org/wiki/Daimler_(entreprise)#S.C3.A9paration_de_Daimler_et_de_Chrysler


6. http://www.secinfo.com/d11MXs.vwrt.htm
7. http://fr.rian.ru/discussion/20130129/197369141.html
8. http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/01/30/le-qatar-investit-dans-le…

 

Caro pour WikiStrike

Commenter cet article

Archives

Articles récents