Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Qui sont les nazis au sein du gouvernement ukrainien ?

Publié par wikistrike.com sur 3 Mars 2014, 22:32pm

Catégories : #Politique internationale

Qui sont les nazis au sein du gouvernement ukrainien ?


 

Le gouvernement ukrainien, issu du coup d'État, a été reconnu par les puissances occidentales. Il comprend plusieurs membres d'organisations explicitement nazies, dont trois leaders qui se sont illustrés en réalisant de fausses images d'agression et de torture pour convaincre l'opinion publique occidentale de la cruauté du président démocratiquement élu, Viktor Ianoukovytch. Le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité nationale revendique ses relations avec Al-Qaïda.


Le coup d'État, organisé par la CIA, à Kiev a porté au pouvoir un gouvernement représentant des oligarques et de groupes extrémistes. Parmi ses membres, on relève la présence de plusieurs leaders nazis. C'est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que des politiciens se référant directement au IIIe Reich arrivent au pouvoir en Europe. 

Deux de ses membres revendiquent des relations avec l'Émirat islamique du Caucase du Nord, une organisation liée à Al-Qaïda, selon les Nations Unies. Et l'un d'entre eux est parti combattre la Russie dans ce cadre. 

Trois de ses membres ont participé à des opérations d'intoxication en jouant aux victimes du régime démocratique de Viktor Ianoukovytch. 

1-4248-15c90.jpg

Andriy Parubiy (Андрій Парубій) 

 Secrétaire du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et les Forces armées). 
Co-fondateur du Parti national-socialiste d'Ukraine (avec Oleh Tyahnybok). 

Dmytro Yarosh (Дмитро Ярош) 

Sécrétaire adjoint du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et lesForces armées). 
Leader de Stepan Bandera Treezoob et du Secteur de Droite.

Yarosh s'est battu en Tchétchénie aux côtés des islamistes. Le 1er mars 2014, il a appelé à l'aide l'émir du Caucase du Nord, Dokka Umarov (Доку Умаров) considéré par les Nations Unies comme un membre d'Al-Qaïda. 

Dans la fausse vidéo, réalisée par Andriy Kozhemyakin avec Andrei Dubovik jouant le rôle du méchant policier, il jouait le pauvre militant que l'on humilie dans la neige [1]. 

Oleksandr Sych (Александр Сыч) 

Premier ministre adjoint. 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). Militant anti-avortement (même en cas de viol). 

Ihor Tenyukh (Игорь Тенюх) 

Ministre de la Défense 
Bien que son appartenance formelle au Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода) ne soit pas certaine, il participe à leurs réunions. Formé aux États-Unis, il dirigea les manœuvres conjointes de l'Ukraine et de l'Otan. Durant la guerre de Géorgie (2008), il organisa le blocus de Sébastopol et fut nommé amiral en second de la flotte. Sa nomination comme ministre de la Défense a convaincu la Marine ukrainienne de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement et de hisser le pavillon russe. 

Serhiy Kvit (Сергей Квит) 
Ministre de l'Éducation 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

Andriy Mokhnyk (Андрей Мохник) 
Ministre de l'Écologie et des Ressources naturelles. 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

Ihor Shvaika (Игорь Швайка) 
Ministre de la Politique agricole et de l'Alimentation 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

Dmytro Boulatov (Дмитрий Булатов) 
Ministre de la Jeunesse et des Sports 
Membre d'Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO). 
Il a prétendu avoir été enlevé, avoir été séquestré et horriblement torturé du 22 au 31 janvier 2014. Il partit alors en Allemagne pour y être soigné, sans avoir rencontré de journalistes. Cependant, le ministre des Affaires étrangères Léonid Kojara déclara que l'homme se portait bien et qu'il s'agissait d'une mise en scène.

En définitive, il revient un mois plus tard en excellente forme. 

Oleh Makhnitsky (Олег Махницкий) 
Procureur général d'Ukraine 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

Tetiana Tchornovol (Татьяна Черновол) 
Présidente de la Commission nationale anti-corruption 
Membre d'Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO). 
Elle a prétendu avoir été violemment agressée par des inconnus le 25 décembre 2013. Cependant, le ministre de l'Intérieur a dénoncé une mise en scène et accusé les cinq agresseurs arrêtés d'être des nervis de Vitali Klitschko. Cet événement relança le mouvement de protestation qui s'essoufflait.

Note 

[1] « Fausses images en Ukraine », Réseau Voltaire, 6 février 2014.

 

 

http://www.voltairenet.org/article182426.html

Commenter cet article

Antoine 14/03/2014 12:29


Pour ceux qui croient que "le complot ça n'existe pas..."... !!!


http://www.zerohedge.com/news/2014-03-13/complete-breakdown-financial-controls-us-government-says-austin-fitts


Complete Breakdown Of Financial Controls In US Government, Says Austin Fitts




Submitted by Tyler Durden on 03/13/2014 21:33 -0400



Debt Ceiling

 


Obamacare








 



Submitted by Casey Research's Sound Money blog,


Complete Breakdown of Financial Controls in US Government, Says Austin Fitts


Former HUD Assistant Housing Secretary and investment advisor Catherine Austin Fitts reveals her thoughts on the ever-rising debt ceiling… what Obamacare is really about (and that’s not
socialized healthcare)… why over $4 trillion missing from federal programs may not be incompetence, but a covert strategy… how to protect yourself from the constant devaluation of the US
dollar… and what exactly the Popsicle Index measures and why it matters.


Here are a few excerpts:







“I don’t see Obamacare as something designed to offer healthcare. … I think the question comes down to a bigger one, which is, are we going to create a society where one hundred
percent of everything is digitized and under central control?”


 


“Who is the governance system, and why are they behaving the way they are behaving? What we see is literally a psychopathic effort and intensity—whether it is in the energy area, whether it
is in the currency area, whether it is in the food area, whether it is in the healthcare area—to get 100% central control and to use digital means to do it, and the question is why?”


 


“Well, you have a complete breakdown of internal financial controls in the US government. … You had over $4 trillion of what is called undocumentable adjustments and to this day,
[these agencies] have never, as required by law, produced audited financial statements.”


 


“In my experience, government is not incompetent at all. … Gridlock is a cover story, incompetence is a cover story. There is a plan, you just can’t see what it is.”



The article Complete Breakdown of Financial Controls in US
Government, Says Austin Fitts was originally published atcaseyresearch.com.


Full podcast audio below:


Antoine 13/03/2014 14:44


Vidéo du mois Alain Soral :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-fevrier-2014-23894.html

Antoine 08/03/2014 13:22


http://www.bioconsomacteursprovence.com/actions/petition.html


Des pesticides jusqu’à 1000 fois plus toxiques que prévu !


Une étude récente du Professeur Gilles-Eric Séralini publiée le 14 février 2014 [1], démontre que le système d’homologation des produits toxiques utilisés dans l’agriculture (pesticides,
herbicides, fongicides) est obsolète, voire frauduleux, et qu’en réalité ces produits sont jusqu’à mille fois plus toxiques que ce que nous pouvions raisonnablement penser jusqu’à
présent.


Comment les chercheurs en sont-ils arrivés à cette conclusion alarmante ?


Lors d’une interview accordée à l’émission « Terre à terre » de France Culture, Gille-Séralini l’explique dans le détail [2]. Il précise d’abord que les pesticides sont composés d’un
principe actif et d’adjuvants. Le principe actif est la molécule principale du pesticide (ou d’un médicament).


Les adjuvants sont les molécules ajoutées pour en accentuer l’effet. Il s’agit souvent de résidus de pétrole, de gaz, de produits détergents ou de graisses animales oxydées. Si l’on prend
l’exemple du célèbre « Round up », le principe actif est le glyphosate, produit réputé peu toxique seul. En revanche, les adjuvants et la formulation finale sont eux très toxiques.


L’homologation dépend de deux types de contrôles : les uns à long terme concernent le principe actif, les autres, destinés aux adjuvants, sont à court terme. Or l’homologation est donnée
si l’on constate qu’il n’y a pas de risque à long terme.


Donc les risques éventuels liés aux adjuvants ne sont pas pris en compte. Et c’est ainsi que l’on a autorisé le Round up depuis 1975…


http://www.bioconsomacteursprovence.com/actions/petition.html

Ghislain Caca de Bébé 05/03/2014 11:46





































































































































































































































































Ghislain Caca de Bébé 05/03/2014 11:38



























































































































































































































Iconoclaste 04/03/2014 07:33


Ah ! Que c'est bon de bon matin de lire que les nazis ukrainiens vont en mettre plein la gueule à l'Estonie

Archives

Articles récents