Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Rendez-vous avec la comète ISON

Publié par wikistrike.com sur 30 Septembre 2013, 07:48am

Catégories : #Astronomie - Espace

Rendez-vous avec la comète ISON


Préparez-vous à observer la comète.


Un peu plus d’un an après sa découverte le 21 septembre 2012, la comète C/2012 S1 ISON (ISON signifie International Scientific Optical Network) — plus généralement désignée comète ISON pour faire court — vient de franchir la limite des glaces et fait sa première visite dans le système solaire interne. Le compte à rebours à commencer avant sa périhélie prévue pour le 28–29 novembre prochain. Ce jour-là, l’intrépide corps de glaces et de roches venu du vaste nuage de Oort (dans les profondeurs de notre système solaire) frôlera notre étoile à environ 1,1 millions de kilomètres seulement ! Si elle survit, à l’instar de la comète Lovejoy qui fit sensation en 2011, la comète devrait être visible en plein jour dans les heures qui suivront. Un phénomène assez rare et spectaculaire qui se produit une à deux fois par siècle !


La comète ISON photographiée le 28 septembre 2013 en compagnie de Mars et de l’astéroïde Eros (© Rolando Ligustri)

La comète ISON photographiée le 28 septembre 2013 en compagnie de Mars et de l’astéroïde Eros (© Rolando Ligustri)

 

En attendant, les premiers qui pourront l’observer plus ou moins avec détails seront les martiens … ! Ou plutôt les machines présentes sur place car ce mardi 1er octobre, ISON passera à seulement 10,8 millions de kilomètres de Mars. Assez prés donc pour être photographiée par les caméras des sondes spatiales Mars Express et Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Vue du sol, sa magnitude devrait atteindre 2,5 à 3. Une bonne nouvelle pour les ingénieurs de Mars Science Laboratory (MSL) qui vont charger le rover Curiosity de livrer les premières images d’une comète jamais réalisées depuis une autre planète. Suspense …

 

Poursuivant sa course, la comète viendra donc frôler le Soleil, foyer central du système solaire, à 1,1 millions de kilomètres le 28 novembre 2013 vers 23 h TU (temps universel soit le 29 novembre vers 0 h en France métropolitaine). Les satellites dédiés à l’observation solaire SoHO, STEREO et SDO ne manqueront pas l’événement. Selon les spécialistes, il y a de grandes chances pour qu’elle survive à l’assaut des bourrasques du vent solaire. Dans ce cas — et nous le souhaitons tous —, la comète ISONdevrait briller autant que Vénus sinon plus dans le ciel diurne. Les jours suivants, les observateurs de l’hémisphère nord pourront admirer le panache de sa chevelure au crépuscule et à l’aube.


Naturellement, sa luminosité va vite se tarir au fur et à mesure qu’elle s’éloigne du chaudron solaire. Ainsi le 26 décembre, alors qu’elle passera au plus prés de la Terre à 64,2 millions de kilomètres (0,42 unité astronomique), une paire de jumelles devrait être nécessaire pour l’observer.

En attendant le périhélie du 28–29 novembre, voici les principaux rendez-vous que nous donne la comète ISON

 

  • 25 septembre : visible dans un instrument en fin de nuit, la comète arrive de la comète dans la constellation du Lion (Leo).

  • 27 septembre : en conjonction avec Mars, 2° seulement les sépare. Un instrument est nécessaire pour distinguer la comète et son atmosphère qui s’épaissit.

  • 1er octobre : en conjonction avec la Lune en croissant vue depuis la Terre, la comète passe à 10 millions de km de Mars !

  • Début octobre : atteignant la magnitude 10, la comète est susceptible d’être visible au moyen d’une paire de jumelles.

  • 10 octobre : à présent, la comète ISON entre dans le champ de la caméra Secchi HI2A du satellite STEREO A (observation solaire).

  • 16 octobre : la comète passe à 2° de Regulus, l’étoile la plus brillante du Lion (Leo).

  • 26 octobre : avis aux astro-photogrpahes, ISON passe à 3° du triplet de Galaxies M 95, M 96 et M 105.

  • 30 octobre : la Lune en fin croissant lunaire passe à 6° de la comète.

ison_hi2a_sm.jpg


  • Début novembre : à trois semaines du périhélie, la comète pourrait devenir visible à l’oeil nu

  • 5 novembre : à présent, ISON entre dans la constellation de la Vierge (Virgo).

  • 8 novembre : la comète franchit l’équateur céleste et bascule dans la moitié sud de la sphère céleste.

  • 18 novembre : ISON frôle l’étoile Spica.

  • 22 novembre : arrivée dans la constellation de la Balance (Libra).

  • 23 et 24 novembre : la comète est à 4,7° de Mercure et 4,9° de Saturne. Non loin, la comète 2P/Encke (moins brillante : magnitude 8) est visible aux jumelles. Beau rendez-vous à l’aube à ne pas manquer !

  • 28 novembre : entre dans le champ du coronographe LASCO C3 du satellite SoHO ! La comète se frotte les ailes au Soleil ! Périhélie vers 23h TU (0h le 29 novembre en France métropolitaine).

Le coronographe LASCO C3 en direct ! La comète fera son apparition dans le champ le 28 novembre. Le Soleil (cercle blanc) est masqué afin de permettre l’observation du vent solaire

Le coronographe LASCO C3 en direct ! La comète fera son apparition dans le champ le 28 novembre. Le Soleil (cercle blanc) est masqué afin de permettre l’observation du vent solaire

Source : Le Cosmographe

Commenter cet article

goodspeed 30/09/2013 15:34


halo blanc dans le ciel de la reunion pendant plusieurs minutes.

http://www.youtube.com/watch?v=b6CBEYht3ws

Stanislas Bauer 30/09/2013 11:41


Prévisions météo pour ces jours là: ciel nuageux ou pluie

Archives

Articles récents