pensee10

 

Les craintes sur la santé des fœtus, des enfants et des adolescents sont «justifiées». Selon l’Afsset, leurs tissus sont plus vulnérables et avec l’utilisation «de plus en plus précoce» des appareils sans fil, leur durée d’exposition est plus longue. Des résultats d’études ont également suggéré «la possibilité d’une augmentation du risque de gliomes (type rare de tumeurs du cerveau) pour une utilisation du téléphone mobile d’une durée supérieure à dix ans.» De même, des «excès de lymphomes et leucémies (types de cancer)» ont été observés chez des militaires exposés à des radars dont les radiofréquences sont les plus élevées (2.000 MHz minimum).

Sur quelles pathologies les ondes n’auraient-elles pas d’effets?

Le stress, les insomnies, la stérilité, l'hypersensibilité électromagnétique, l'aggravation des cancers (dans le cas de l'utilisation de téléphones portables), le système nerveux, cardio-vasculaire, et oculaire. Selon l’Afsset, il n’y a aucune preuve que les radiofréquences émises par les téléphones portables provoquent ce type de pathologies. 

 


Résonance - Les effets des ondes sur l'organisme par zindabad7