Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Robert Kennedy aurait subtilisé le cerveau de son frère, le président John Fitzerald Kennedy

Publié par wikistrike.com sur 23 Octobre 2013, 07:20am

Catégories : #Politique internationale

Le cerveau de JFK volé par sob frère ?

 

media_xll_6215399.jpg

Robert Kennedy aurait-il subtilisé le cerveau de son frère, le président John Fitzerald Kennedy assassiné à Dallas en 1963? C'est en tout cas la thèse que défend l'avocat James Swanson dans son ouvrage "Les derniers jours. L'assassinat de John F. Kennedy".

 

L'assassinat de JFK est décidément un des événements les plus mystérieux de l'Histoire des Etats-Unis. Si tout le monde a déjà entendu différentes thèses quant aux véritables commanditaires du meurtre du 35e président américain, il semblerait pourtant que l'identité des personnes qui souhaitaient le voir disparaître ne soit pas le seul point d'ombre dans cet épineux dossier.

En effet, en 1963 peu après la mort du président, un autre événement surprenant s'était produit. Le cerveau de JFK, qui était une pièce à conviction essentielle dans cette enquête, avait disparu des archives nationales de Washington. Une disparition énigmatique que tente aujourd'hui de résoudre l'écrivain et avocat James Swanson dans son livre intitulé "Les derniers jours. L'assassinat de John F. kennedy" à paraître dans quelques semaines et dont le New York Post vient de publier des extraits. 

Selon l'auteur, le cerveau de JFK aurait été volé par son frère Robert F. Kennedy qui était à l'époque procureur général des Etats-Unis. "En octobre 1966, on a découvert que le cerveau et quelques objets ayant servi à l'autopsie avaient disparu", indique James Swanson. "On ne les a jamais retrouvés", poursuit-il en précisant que l'enquête ouverte par le procureur général Ramsey Clark avait échoué.

"Il existe pourtant des indices évidents qui tendent à prouver que Robert Kennedy, aidé de son assistante de l'époque Angie Novello, a volé le casier", dit-il en contredisant la thèse selon laquelle le cerveau aurait été volé par les services secrets afin de masquer la participation des agences gouvernementales à l'assassinat du président.

Selon James Swanson, les motivations du réel voleur étaient toutes autres. "Ma conclusion est que Robert Kennedy a récupéré le cerveau de son frère non pas pour dissimuler les preuves d'un complot, mais plutôt pour cacher les preuves de l'étendue réelle d'une maladie qui touchait le président Kennedy", dit-il. "Ou peut-être pour cacher les preuves de la quantité de médicaments que le président prenait".

 

Sourc: 7s7.be

Commenter cet article

Lucifer 23/10/2013 11:55


Que n'inventeraient pas les tireurs de ficelles de la CIA and cie, pour tirer leur épingle du jeu.

Ayer Esher Ayer 23/10/2013 11:00


Encore 1966 ?

john 23/10/2013 10:16


ca fait scénario de film plutot que news...

Archives

Articles récents