Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

S&P fête Noël en Europe en lui retirant sont triple A

Publié par wikistrike.com sur 20 Décembre 2013, 10:58am

Catégories : #Economie

S&P fête Noël en Europe en lui retirant sont triple A

 

 

 

n-UKRAINE-large570--1-.jpgL'agence d'évaluation Standard & Poor's a retiré vendredi 20 décembre la note "AAA" — la meilleure de sa classification — qu'elle attribuait jusqu'ici à l'Union européenne, en soulignant que les discussions budgétaires entre pays membres devenaient de plus en plus acrimonieuses.

La note de l'UE a été abaissée d'un cran à "AA+". Elle est dotée d'une perspective "stable", ce qui implique que S&P n'a pas l'intention de la modifier de nouveau à moyen terme.

Une décision que la Commission européenne a vivement contesté vendredi. L'exécutif européen "est en désaccord avec S&P sur le fait que les obligations des Etats membres à contribuer au budget européen pourraient être remises en cause en cas de tensions", a affirmé le commissaire européen chargé des Affaires économiques, Olli Rehn dans un communiqué.

Prévenue depuis janvier 2012

L'UE était prévenue d'un possible abaissement de sa note depuis janvier 2012, quand S&P avait revu à "négative" la perspective d'évolution. La zone euro était alors sous la menace d'une sortie de la Grèce.

Début décembre, l'agence de notation a confirmé le triple A de la Suisse avec une perspective "stable", estimant que cette économie diversifiée et prospère était capable de faire face à la plupart des chocs macroéconomiques potentiels.

Elle avait par contre dégradé la note de Pays-Bas à "AA+" fin novembre, justifiant sa décision par la faiblesse des perspectives de croissance du pays. "Les perspectives de croissance des Pays-Bas sont désormais plus faibles que ce que nous anticipions auparavant, et la tendance du taux de croissance du PIB réel par habitant est inférieure à celle de ses pairs bénéficiant des mêmes niveaux élevés de développement économique", avait expliqué l'agence.

 

http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/20/sp-aaa-union-europeenne-baisse-note-un-cran_n_4477825.html?utm_hp_ref=france

Commenter cet article

Rensk 21/12/2013 02:25


En (F)rance personne ne sait quoi dire... appart des injures, des fadaises sur le sex de l'autre, des injustices "confirmés par vos juges"...


Pitoyable la France dans son ensemble depuis qu'elle a donnée des "super-pouvoir" a ses flics et qui, comme un État fasciste, utilise son armée pour faire la police dans son pays...


Pire que la période 39 45

Rensk 20/12/2013 20:22


Rien que pour la région lémanique... le nombre de frontaliers a doublé en 10 ans (salut les frouzes qui nous font diminuer notre salaire... avec votre sous-enchère organisé mafieusement)


La libre circulation aurai dû nous apporter, selon le conseil fédéral et l'UE, 8'000 a maximum 10'000 personnes par année... nous en avons 80'000 depuis des années.


Nous allons voter la première initiative en février (il y en a une deuxième en attente derrière, plus sévère encore) qui va casser l'arrangement de la "libre circulation"... Comme l'UE n'aime pas
le vote populaire elle nous menace déjà de rompre "tous les autres accords"... Et elle trouve trop lent notre système démocratique ; elle veut un "roi" déclaré "démocratique" et pas le peuple
dans "l'affaire"...


Tant pis pour elle !


 


PS: la France qui a rompu (sans en avertir notre pays) unilatéralement un contrat des années 50... viens d'en recevoir le retour de bâton... Mieux pas d'accord du tout plutôt qu'un "accord"
unilatéral...


La France, qui nous cherche depuis des années... n'a vendu aucun Raffal car la Suisse n'est pas entrée en matière comme elle l'avait fait pour le Mirage...

Archives

Articles récents