Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Sarkozy a fait une fausse déclaration de patrimoine en 2007 : quelles conséquences ?

Publié par wikistrike.com sur 26 Mars 2012, 12:57pm

Catégories : #Politique intérieure

Sarkozy a fait une fausse déclaration de patrimoine en 2007 : quelles conséquences ?

Je suis assez effaré de la nullité des journalistes. Ou de leur passivité. Ils ont eu entre les mains un document qui démontre que Nicolas Sarkozy, en plus de la forte suspicion de financement illégal de sa campagne, a fait une fausse déclaration de patrimoine en 2007.

nicolas-sarkozy-patek-01-69c96-copie-1.jpg

Il se trouve que j'avais fait la remarque depuis longtemps que la déclaration de patrimoine de Sarkozy était très étrange : pas de meubles, pas de vaisselle, pas d'argenterie, rien il vivait sous une tente, dormait à même me sol et mangeait avec la main dans un seau. J'avais aussi fait remarquer qu'il était de notoriété publique que Nicolas Sarkozy collectionnait les timbres, les montres (les stylos ?). Or dans sa déclaration de 2007 aux paragraphes V (meubles meublants) et VI (Collections, objets d’art, bijoux, pierres précieuses, or) il était écrit néant. Vous trouverez ci-dessous le pdf de cette déclaration.

PDF - 165.4 ko

Il y a eu en janvier 2009 un cambriolage du luxueux appartement de Cécilia Attias, quand elle était absente, dont le butin en bijoux a été estimé de façon assez variables entre 50 000 et 500 000 €. Dans la déclaration de 2007, il s'agit bien d'une déclaration des biens communs et propres. Du reste on peut y lire ceci : 

-Plans Epargne logement (au 31 décembre 2006) :

Pierre : 12 809,10 € ;

Jean : 12 809,10 € ;

Louis : 37 678,47 € ;

Cécilia : 5 979 € ; Nicolas : 5 979,33 €.


-Codevi :

Cécilia : 5 843,12 € ;

Nicolas : 4 769,62 €.

Le compte de Cécilia Sarkozy est bien indiqué séparément. Où sont les bijoux ? Sarkozy ne lui a-t-il jamais offert des bijoux ? N'a-t-elle jamais hérité des bijoux ? Serait-il le seul Attias, ou elle-même ?, qui en un an aurait acheté pour 500 000 € de bijoux ?

Le Parisien : L'ex-première dame de France, Cécilia Attias, s'est fait dérober l'équivalent d'environ cinq cent mille euros en bijoux, colliers et parures dans son domicile des Hauts-de-Seine.

Ceci est une première question d'une somme rondelette qui n'a éveillé la curiosité d'aucun journaliste.

En revanche nous avons cette fois un élément officiel de comparaison, la déclaration 2012 de Nicolas Sarkozy. Cette déclaration fait apparaître quelques éléments sur lesquels il faut se plogner :

Une augmentation de son patrimoine en Assurance vie de 2,042 millions d'euros et bancaire de 10 000 € à 2,58 millions d'euros (certains journaux ont écrits 2,3 millions, ils ne savent même pas lire) et 56 000 €. Une augmentation de patrimoine de 580 000 € avec une dépense de 6 000 € mensuels de pensions alimentaires soit en quatre ans 288 000 €, soit une augmentation de 868 000 €. Il faut ajouter 100 000 € de ses collections dont on reparlera (montres, autographe, timbres (et stylos ?)). Soit 968 000 €. On sait aussi qu'il a remboursé 12 000 € d'épicerie fine, ses voyages à New York, le remboursement du retour du Pierrot de Riga etc. En étant pessimiste il dépense , allez, 5000 € par mois pour ses frais personnels soit 300 000 € dans les 5 ans Cela nous amène à 1 260 000 € d'épargne et de gains en AV en 5 ans, en plus de sa vie de Nabab. Pardon sa vie modeste selon la femme de son chouchou qui se plaint du froid de gueux. Son AV a dû sur-performer car il aura touché 1 million d'euros de rémunération en 5 ans avant impôts qu'il a refusé de communiquer contrairement aux autres candidats.

Venons en au point que ne soulève pas d'interrogation chez les journalistes. Tout le monde savait que Nicolas Sarkozy avait une collection de montres et d'autographes, et en plus des statuettes apprend-on maintenant. Nous découvrons qu'en 2012 elles existent bien et son déclarées pour une valeur de 100 000 €.Ici pour cete déclaration de patrimoine 2012. Toujours aucun meuble, aucun bibelot, aucun bijou, aucune vaisselle, aucune cristallerie, aucune argenterie et même plus de voiture (le vrai radin quoi).

Voici des preuves que cette collection existait auparavant. Un article de 2010 estime sa collection de montres déjà à 130 000 € sans compter donc ni les autographes ni les statuettes. C'est ici.

- 2 Breitling Navitimer (5 000 et 10 000 euros, prix neuf),

- 1 Rolex Daytona (13 000 euros pour un modèle de 1998 en or blanc)

- 1 Rolex Oyster (4 000 euros environ en neuf)

- 1 Breguet Réveil du Tsar (25 000 euros)

- 1 Pequignet Moorea (4 000 euros)

Et, depuis que Carla Bruni est entrée dans sa vie… ou plutôt collection, la liste a évolué :

- 1 Patek Philippe 3 940 Perpétuel automatique (43 000 euros le modèle en or blanc)

- 1 Girard-Perregaux en or blanc modèle 1966 en série limitée (n° 28, date de son anniversaire) à équation du temps (25 000 euros), une montre à boîtier large et plat.

Source Challenges.

Certes le cumul de ces belles mécaniques pourrait avoisiner les 130 000€, mais elles n’ont rien de « Bling-Bling » ou de « tape à l’œil » comme beaucoup se plaisent à le dire.

Mais ce site est encore plus intéressant  :

En 2010 il se voit offrir au sommet de la Francophonie de Montreux une montre Hublot. Déclarée au fisc ?

En 2009 il se voit offrir une montre BR 01 » Airborne » de Bell & Ross. Déclarée au fisc ?

Une Patek Philippe et une Girard Perregaux offert par Carla Bruni.

Mais ici leds éléments prouvant que cette collection existait bel et bien avant 2007 et pour une solme rondelette :

••• ROLEX : on connaît au président au moins deux chronographes Daytona en acier (une cadran blanc, une cadran noir réf. 116520) et une Oyster Datejust en acier, plus ce qui pourrait être une Air King de sa jeunesse. Dans le livre de Yasmina Reza, L’Aube, le soir ou la nuit, il avouait sa fascination pour Rolex (voir également Business Montres du 7 mai 2007...

••• BREGUET : contrairement à une rumeur qui lui prête une Réveil du Tsar (jamais repérée à son poignet), Nicolas Sarkozy a dans sa collection une réf. 3130 en or jaune (automatique phases de lune, date et réserve de marche à boîtier cannelé), qui doit lui paraître un peu menue après les montres plus imposantes dont il a l’habitude (cette pièce de bon goût était un achat personnel fait place Vendôme : Business Montres, n° 6, 14 décembre 2004, page 2, qui reprenait une photo de Paris-Match)...

••• BREITLING : il y a quelques années, bien avant son accession au pouvoir, le président français a souvent été photographié avec une ou deux Breitling Navitimer, mais il semble les avoir relégués dans un tiroir dont il ne les sort plus...

••• CARTIER, PÉQUIGNET, SWATCH, DIVERS : comme tout Neuilléen qui se respecte, Nicolas Sarkozy portait il y a longtemps une Cartier, mais le goût lui en a passé. On lui a également offert unePéquignet Moorea (pas le Calibre... Royal, en tout cas : Business Montres n° 3, 2 novembre 2004, page 2 !) et quelques chinoiseries de mauvais goût...

Lors de sa déclaration de 2007 la rubrique VI indique Néant. Si donc, comme c'est certain, il avait une collection de montres en 2007 dont à ce jour il sous-estime visiblement sa valeur, alors Nicolas Sarkozy a fait une fausse déclaration de patrimoine lors de la précédente élection présidentielle, déclaration qu'il a signée, précédée de la mention manuscrite, je suppose, suivante : Je certifie sur l’honneur l’exactitude et la sincérité des présentes déclarations. Fait à Paris, le 17 mars 2007.

NICOLAS SARKOZY

Quelles peuvent être les conséquences juridiques de cette mensongère déclaration sur l'honneur ? Quelles doivent-être les conséquences sur l'élection actuelle ? Quel journaliste lui posera la question en pleine campagne de savoir pourquoi il n'a pas, en 2007, déclaré ses collections et pourquoi il les sous-estime visiblement aujourd'hui ?

 

Il nous reste quatre semaines pour nous débarrasser de ce pouvoir. Souvenons-nous à chaque instant de cette campagne qu'Eric Woerth a été mis deux fois en examen dont une pour recel de financement illégal de parti ce qui est une forte suspicion de l'illégalité de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et donc l'illégalité de son élection. Trouvez aussi ici la vraie timeline de Sarkozy (journal Facebook) Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible. Et votez en conscience après avoir lu ce livre des méfaits du clan Sarkozy Le Sarkozyland et ses méfaits(epub) ou Le Sarkozyland et ses méfaits(issuu)

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 24é version du 9 février 2012) :
 

 N’oublions jamais :

  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l'affaire Facebook
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les affaires Djourhi, Takieddine
  • les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • l'affaire Dexia près de 12 milliards d'euros de pertes
  • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation, la protection du fils Pierrot, son rapatriement d'Odessa
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine …
  • l’affaire Pérol
  • l'affaire Yannick Blanc
  • l’affaire de l’Epad (et des deux scooters)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Squarcini, Courroye, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président, les 12 000 € de frais de bouche par jour, chaque jour, la baisse des œuvres sociales de l'Elysée passées de 300 000 € en 2006 à 165 000 en 2010
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20
  • la possible affaire Clara Bruni
  • l'affaire Facebook

Vignette site Le blog des montres

 

Source: Agoravox

Archives

Articles récents