Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Scandale à Londres : un hôpital responsable de la mort de 1.200 patients, 8 autres hôpitaux sous enquête, Cameron étouffe l'affaire

Publié par wikistrike.com sur 14 Février 2013, 10:15am

Catégories : #Santé - psychologie

 

Scandale à Londres : un hôpital responsable de la mort de 1.200 patients, 8 autres hôpitaux sous enquête, Cameron étouffe l'affaire

 

WikiStrike vous a déjà parlé de cette histoire incroyable, nous en rajoutons une couche puisque l'affaire risque aujourd'hui de déborder dans 8 autres hôpitaux...

 

arton19341-279da.jpg

 

La réalité dépasse parfois l’imagination. Un scandale a récemment secoué l’opinion publique britannique. On a ainsi découvert il y a quelques jours qu’à l’hôpital de Stafford, ce ne sont pas moins de 1.200 patients qui ont perdu la vie entre 2005 et 2009 par manque de soins ou d’hygiène. Une affaire qui remet brutalement en cause le système de santé publique (national health service), fruit des contre-réformes libérales des années 80 et 90. David Cameron, Premier ministre britannique, a été contraint de présenter les excuses du gouvernement aux familles des victimes.

« Certains patients avaient tellement soif qu’ils buvaient l’eau des vases », a dit ce même Premier ministre lors d’un discours au Parlement. Les conditions infernales dans lesquelles la direction maintenait l’hôpital ont été scrupuleusement et scientifiquement reconstituées dans un rapport de près de 1.000 pages établi sous la houlette de M. Robert Francis. Ce dernier affirme qu’il s’agit « d’une histoire épouvantable qui a occasionné d’insoutenables souffrances à des centaines de personnes pendant plusieurs années ». « Le système a ignoré les signaux d’avertissement et a fait passer les intérêts de l’entreprise et la réduction des coûts avant la sécurité des patients », finit-il par ajouter.

« Les patients âgés et vulnérables n’étaient ni lavés, ni nourris, ni désaltérés. Ils étaient privés de dignité et de respect. Certains patients devaient se soulager dans leur lit quand personne ne les aidait à aller à la salle de bain », a expliqué M. Robert Francis, qui a soulevé avec précision le manque récurrent de soins et d’hygiène. Enfin, le personnel n’était pas assez nombreux et mal (ou pas suffisamment) formé. Les membres de Stafford qui voulaient s’opposer à ces dérives faisaient l’objet de menaces ou étaient quelquefois victimes de harcèlement moral.

Afin de faire taire le scandale, M. Cameron a annoncé son intention de créer une nouvelle figure en charge de la surveillance des hôpitaux, une sorte d’inspecteur en chef qui diligenterait des inspections dans les différents lieux de soins. Mais le tollé ne stoppera probablement pas de sitôt. Parce qu’aucun des dirigeants ou des responsables de Stafford ou de la NHS (national health service) n’a été sanctionné, suspendu ou licencié.

Après Stafford, ce sont désormais huit autres hôpitaux qui font l’objet d’une enquête. Leur point commun ? Avoir enregistré ces dernières années un taux de décès de patients anormalement élevé. Les hôpitaux de Basildon, Thurrock, Colchester, Tameside, Blackpool et East Lancashire pourraient être sérieusement inquiétés ; trois mille personnes y seraient mortes par manque de soins ces dernières années.

Cameron a enfin annoncé la création d’une série de consultants, parmi lesquels Ann Clwyd, pour la gestion des plaintes et réclamations relatives aux hôpitaux publics. Cette députée travailliste avait dénoncé il y a un an le traitement reçu par son mari à l’hôpital de Wales à Cardiff, « où il est mort comme un poulet de batterie ».

Capitaine Martin

Source: LGS

Commenter cet article

Arlette 15/02/2013 02:46


Années 1970 - Maddie avait 58 ans (et non 60 ans exigés) - concubin décédé, il lui manquait DEUX années de travail
pour avoir une Retraite de la SECU - elle était allée travailler au MONOPRIX pour deux ans - à la CHARCUTERIE (ou aussi VIANDES). Elle s'est malencontreusement coupée à la main - et
staphylocoque doré. Je n'avais jamais entendu parler avant... Elle s'est laissée amputer de deux doigts afin que ce microbe n'atteigne pas le coeur.
Deux doigts en moins mais vingt ans plus tard, elle vivait encore !

Arlette 14/02/2013 23:55


Guillaume DEPARDIEU, (le fils de l'acteur Gérard DEPARDIEU), opéré avait attrapé un staphylocoque doré dans une clinique Parisienne - iatrogène (du grec
iatros : intervention) maladie nosocomiale  -  il a été amputé d'une jambe et est mort quelques années plus tard. Notre Johnny National, lui
aussi, à PARIS, a été contaminé après son opération par le même germe "mortel".  Un oncle (par Alliance)  mort aussi de ce staphylocoque doré mais ça avait duré 10
ans. Il avait aidé souvent la religieuse à habiller les morts dans la clinique où il avait travaillé comme Jardinier. (Rosiers, égratigné aux bras, puis aider à la morgue... ils
n'ont pas voulu admettre un A.T.). Une femme que je connais, cél. 74 ans, s'était fait opérer il y a quelques mois à un pied - os tordu (2x) à la Clinique et elle s'en est sortie avec
un staphylocoque doré. Le Généraliste vient chez elle 3x par semaine depuis des décennies et elle n'a jamais été avec un homme - ça ne peut pas venir d'ailleurs que de cette
opération. Dentiste, nul besoin !  La meilleure, la dernière fois que j'avais été chez elle - se trouvait une femme : épouse d'un Commandant de .... Le gendre de cette femme a attrapé
aussi un staphylocoque doré dans cette même Clinique ! Ils ne sont pas propres, ils ne désinfectent pas, ils sont "je m'en foutisme" ! Vite à la maison pour la TV et le PC et ils ne font plus leur boulot consciencieusement ! Ils n'apprennent pas la prophylaxie aux cours dans leurs cliniques. S.I.D.A.
et  staphylocoque doré  sont ce qu'il y a de PIRE en fléaux "évitables".

Athos 14/02/2013 20:59


Tu as les mêmes choses dans des maisons de retraites des collectivités territoiriales.


Le malade crée du fric, un emploi, point barre, le coté humain , ils s'en foutent .


Direct live , aujourd'hui, 1/4 des actes chirurgicaux ne servent à rien, si ce n'est qu'à faire du fric sur le bon dos de la sécu!!

lesage 14/02/2013 11:56


vive le libéralisme !!

Archives

Articles récents