Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Selon une étude étouffée, les personnes vaccinées sont "effectivement" en moins bonne santé !

Publié par wikistrike.com sur 7 Septembre 2012, 08:55am

Catégories : #Santé - psychologie

 

Selon une étude étouffée, les vaccins activent les maladies auto-immunes

 

vaccins.jpg

 

[Note du traducteur : Cet article est suivi par le début d’un autre très important lui aussi pour les parents de très jeunes enfants.]


Natural Society, Paul Fassa, 6 septembre 2012


      Il existe depuis longtemps des rapports d’enquêtes statistiques (épidémiologiques) confirmant les soupçons selon lesquels, sur le long terme, ceux qui sont vaccinés n’ont souvent pas une aussi bonne santé que ceux qui sont exemptés de vaccinations. Les dangers des vaccins sont réels, mais les gens au pouvoir veulent que vous n’en sachiez rien.


      Beaucoup d'entre nous le savons grâce à notre propre expérience. Je ne parle pas de réactions graves aux vaccins survenant plus souvent qu’elles ne sont reconnues, comme l'autisme ou le syndrome de Guillain-Barré, la paralysie ou la mort. Il s’agit juste de continuer à vivre sans asthme ni maladies chroniques auto-immunes, avec moins de grippes, rhumes et allergies.


      Ces études épidémiologiques confirment que la mauvaise santé est plus fréquente chez les sujets vaccinés (qui survivent) que chez ceux qui ne sont pas vaccinés – point ! L'étude a été rapportée fin 2009 dans PLoS ONE, une revue révisée par des pairs, mais n'a pas reçu beaucoup d'attention de la part du public.



L'étude animale japonaise


      L'étude a été effectuée en laboratoire à Kobe, au Japon, entièrement à l’école supérieure de l’université de Kobe, dans ses divers départements de santé et de biologie. Il semble que le but n’était pas à l’origine un travail visant à révéler les dangers des vaccins et saper les vaccinations, mais de comprendre comment se développent les maladies auto-immunes.


      Des souris, élevées de manière à leur faire éviter de développer des maladies auto-immunes, ont reçu des injections de solutions contenant des antigènes. Le mot antigène combine les mots « générateur d'anticorps ». Un anticorps est un type de protéine du système immunitaire qui combat les envahisseurs pathogènes dans le sang ou les cellules.


      Quand des antigènes deviennent incontrôlables ou sont auto générés, les anticorps attaquent simplement les tissus de l'hôte au lieu de la maladie inexistante qui les cause. Ceci définit en gros la maladie auto-immune : le système immunitaire attaque son hôte humain ou mammifère.


      Toute vaccination injecte des antigènes vaccinaux, cultivés pour créer une réaction immunitaire contre eux-mêmes, soi-disant pour créer une immunité à cette maladie particulière. Il n'est pas si rare que des chocs cytokiniques (réactions excessives du système immunitaire) terrassent les gens vaccinés. L'invalidité permanente, les troubles du spectre autistique, ou la mort, peuvent se produire.


      Des souris, élevées de manière à leur faire éviter de développer des maladies auto-immunes, ont reçu des injections d’antigènes, à la façon des vaccinations, pour aider à déterminer comment un système immunitaire peut se retourner contre lui-même et créer des maladies auto-immunes. Les chercheurs ont forcé le système immunitaire des souris pour voir jusqu’à quand il ne plierait plus sans rompre.


      Ils ont utilisé des staphylocoques entertoxines B comme antigènes dans les injections. Gardez à l'esprit que le rapport de l'étude ne mentionne pas le recours aux adjuvants toxiques servant souvent à gonfler les vaccins ; l'aluminium, le mercure, le formaldéhyde ou les conservateurs n’étaient pas mentionnés. Ce sont quelques-uns des éléments toxiques des vaccins.


      Seuls les antigènes ont été utilisés. Après sept injections, les souris se sont rétablies avec leur système immunitaire intact. Mais après la huitième injection, des problèmes avec les cellules clés de l'immunité ont été observés. Le système immunitaire des souris a été débordé et elles ont commencé à développer des réactions auto-immunes.


      Voici la conclusion de l’étude, citée dans le journal du rapport de l’université de Kobe :

      « L'auto-immunité systémique semble être la conséquence inévitable de la surstimulation du système immunitaire de l'hôte par immunisation répétée avec antigène, à une échelle dépassant l'auto-organisation du système de criticité. »



Pourquoi il existe toujours des dangers vaccinaux


      Le nombre de vaccins pour les enfants de Zunie et d'autres nations industrialisées est bien au-delà d’un chiffre à un seul digit. Et le taux de mortalité infantile et le dossier de santé de plus en plus médiocre des enfants sont en relation avec ces programmes de vaccination toujours plus chargés.


      De nombreuses vaccinations sont effectuées en série ou groupées. Cela revient au total à plus de 30 vaccins avant l'âge de six ans, avec d'autres à venir, ou l’« immunisation répétée avec antigène », dans les années suivantes.


      Tous ces vaccins contiennent des adjuvants et conservateurs nocifs. Les effets secondaires mortels des vaccins contre la grippe H1N1 ont été fait connaître à plusieurs reprises, et le vaccin contre l'hépatite B est tout simplement un crime contre les enfants. Mais selon l'étude sur animaux de Kobe, le « rajeunissement » des vaccins (en éliminant les additifs toxiques) n'est pas digne d'être recherché. Ce n’est qu’une manière politiquement correcte de contester la vaccination sans offenser le dogme religieux de la création d’une immunité de longue durée par la vaccination.


      Les antigènes artificiels injectés seul à plusieurs reprises suffisent à créent un problème auto-immun. Il n'est pas étonnant que la quantité et la diversité des maladies auto-immunes aient bondi en coïncidence avec l’accentuation du calendrier vaccinal depuis les années 1970 à aujourd'hui. Les dangers des vaccins étant réels, il ne faut pas avoir peur de dire non aux vaccins – c'est votre droit.



Sources supplémentaires :


Original : naturalsociety.com/suppressed-study-shows-vaccine-dangers-autoimmune-diseases/




Les handicaps mentaux doublent chez l’enfant après une seule anesthésie générale



Gaia Health Blog, Heidi Stevenson, 2 septembre 2012


      Les enfants qui subissent une anesthésie générale une seule fois avant l'âge de trois ans sont presque 2,5 fois plus susceptibles de souffrir de déficience verbale et 1,75 fois plus susceptibles d'avoir une déficience intellectuelle.


      Une nouvelle étude montre que les enfants ayant subi une seule anesthésie générale avant l'âge de trois ans perdent de nombreuses capacités mentales. Le risque de handicap dans le développement du langage est de 2,4 fois plus élevé chez les enfants exposés à une seule anesthésie.


      Le rapport d'étude, Long-term Differences in Language and Cognitive Function After Childhood Exposure to Anesthesia, [Différences permanentes dans le langage et les fonctions cognitives après une exposition à l'anesthésie dans l’enfance], publié dans Pediatrics, commence par reconnaître que c’est connu depuis plus de dix ans :

      Les animaux immature exposés à l’anesthésie montrent une neurodégénérescence apoptotique et des déficits cognitifs permanents.


      On se demande combien de parents ont été informés de l’existence possible d'un tel risque lorsque leurs enfants subissent une anesthésie générale ? Comme l’atteste l'étude, le risque ne se borne pas à la gravité de l'intervention chirurgicale. L'exposition à l'anesthésie générale est l’unique cause de la perte de la capacité de penser et de la facilité de langage. Les auteurs donnent une tournure affable à leurs résultats en concluant :

      Nos résultats indiquent que le lien entre l'anesthésie et les résultats neuropsychiques peuvent se limiter à des domaines spécifiques. Les enfants de notre cohorte exposés à l'anesthésie avant l'âge de 3 avaient un risque relatif de troubles du langage et des déficits du raisonnement abstrait plus élevés à 10 ans que les enfants non exposés.


      Pourtant, aucune mesure d’édulcoration ne change le fait que « déficits de raisonnement abstrait » se traduit par perte de l'intelligence et « troubles du langage » signifie capacité d’expression de l’enfant endommagée. ...



On peut lire la suite en anglais ici :

gaia-health.com/gaia-blog/2012-09-02/mental-disabilities-in-children-double-after-just-one-general-anesthesia/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

 

Alterinfo

Commenter cet article

Arlette 09/09/2012 00:59


J"ai eu le vaccin contre la VARIOLE à 7 mois (carnet de vaccinations) et un an plus tard, encore une fois vaccin
VARIOLE. Et à mes 21 ans, la dernière fois, VARIOLE.

Septik 08/09/2012 17:50


le vaccin contre le tétanos est un bon exemple de l'arnaque des vaccins;


1- le tétanos n'est pas une maladie imunisante


2- le tétanos n'est pas transmissible


3- il est prouvé que le vaccin est inéfficace(les soldats vaccinés l'ont contractés quand même)


Il ne faut jamais administrer un vaccin à une personne dont le système imunitaire est faible ou trop jeune et il le font sans même vérifier. Avec toute les preuves que l'on a réunis sur les
méfaits/dangers de la vaccination, la conclusion est évidente: ils veulent réduire la population mondiale par la maladie et l'infertilité.

HARIBOT 08/09/2012 11:43


@Dr Bangala


Je ne parle pas de tous les vaccins, mais il faut quand meme admettre que certains vaccins sont plus qu'appreciables...


Alors oui je suis d'accord que certain vaccin comme celui du H1N1 n'etait la que pour enrichir les laboratoires!!


Ce qui me dérange un peu dans vos commentaires et vos conclusions c'est que pour vous il n'y a que du mal dans les vaccins et un peu dans tous les domaines... Vous voyez des conspirations de
partout (je parle de façon generale par forcement de vous)...


Je pense juste que lorsque il y a du bien il y a forcement du mal!! Et ça dans tout les domaines...


Donc je reste convaincu que certains vaccins nous aident et d'autre ne servent a rien a part enrichir certaines personnes... Quitte certaines fois a nous vacciner avec de la merde!!


Donc pour conclure, mon intervention n'avait juste pour but de dire que tous n'est pas que du bien ou que du mal... Et je reste convaincu que certain vaccin sont bon et d'autre tres mauvais...


@Stratege


Les abrutis de ton espece ne merite aucune reponse voir meme aucun respect!!!


Bangala m'a donné sa vision des choses et je la respect!! Toi tu m'agresse pour rien donc a mes yeux tu ne sert a rien!!!


Et juste pour info,je ne travaille pas dans les millieux pharmaceutique donc quand tu dis "Tes vaccins poisons business" je comprend pas trop...

XAAL 08/09/2012 10:12


le vaccin contre le tétanos est tout de même utile et efficace, non ?

Stratege 08/09/2012 05:29


HARIBOT  va te faire vacciné et fout nous la paix !


On ne veut pas de tes vaccins-poisons-business !

Docteur Bangala 08/09/2012 02:09

@HARIBOT -1 Dites moi cher, vous êtes-vous fait vacciné contre le H1N1. Je vous invite aussi à envisager le vaccin contre la méningite et contre l'hépatite B sans oublie le vaccin universel de la
grippe ou aussi celui du col de l'utérus qui lave par l'intérieur. Sachez qu'en Inde par exemple, la majorité de la population n'est vaccinée contre rien. Et bien ils sont 1.2 milliards. Je pense
aussi qu'en Chine ils ne doivent pas être beaucoup vaccinés. Le problème de mortalité bien surtout de la nutrition et de la pauvreté mais bien moins de la maladie. Visionnez donc les vidéos
concernant l'opinion des médecins contre l'ostéoporose par exemple. Ils ont toutes les preuves de la mise en danger des populations. Les écrits restent et les statistiques prouvent les choses quand
elles ne sont pas manipulées ou cachées. Visionnez aussi les vidéos concernant l'opinion des médecins contre les vaccins et écouter les attentivement. Ils sont diplômés tout autant voir même plus
que ceux de l'OMS qui ne sont que des larbins auxquels la mafia de la pharmacie a construit une renommée sur mesure et avec une image markétée afin qu'ils valident comme de grandes personnes
respectables en col blanc tout ce dont veut vous faire entendre et gober la mafia pharmaceutique. Mais dites moi HARIBOT, donc à votre avis l'histoire disant que le vaccin du H1N1 est un coup monté
est donc une fausse histoire ?

HARIBOT 07/09/2012 22:51


C'est sur que les pays qui pratiquent pas le vaccin, vive beaucoup mieux et beaucoup plus longtemps que ceux qui le pratiquent....


Bande d'abruti!!!! Votre folie da la conspiration vous fait voir des complots sur tous les sujets...


Arretez juste de donner des infos pourris comme une véritée absolue!!!

Laurent_franssen 07/09/2012 14:43


Les debats se créent et les idées émergent.

dims 07/09/2012 11:16


Dire non est une chose et j'aimerai bien le faire. le problème et il est de taille, c'est qu'on accepte pas les enfants en collectivités si ils ne sont pas vaccinés. Entre autre, pas de creche et
pas d'ecole si pas de vaccins. Une prise d'otage des parents en bonne et due forme et un deni totale de la liberté vaccinale qui est un droit constitutionnel. Si les parents ne font prennent pas
conscience du problèmes en masse, la minorité qui voudra proteger leurs enfants seront qualifiés de pariat de la société. Politique + Labo pharma = Amour eternel = Empoisonnement de la
population. JE SUIS POUR UN DEBAT POLITIQUE SUR LES VACCINS

Archives

Articles récents