Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Selon une étude, les enfants non vaccinés sont bien moins sujets aux allergies et aux maladies que les enfants vaccinés

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 13 Octobre 2011, 13:30pm

Catégories : #Santé - psychologie



     

Selon une étude, les enfants non vaccinés sont bien moins sujets aux allergies et aux maladies que les enfants vaccinés

07292332.jpg

 On présume en général que les vaccinations sont à l’origine d’importantes améliorations de santé publique, et que les gens étaient bien plus enclins à développer de graves maladies avant leur avènement. Or, une nouvelle étude publiée par VaccineInjury.info déboulonne ce mythe, en montrant que, par rapport à leurs homologues vaccinés, les enfants non vaccinés sont bien moins enclins à développer des allergies, des maladies auto-immunes, des troubles neurologiques, des maladies endocriniennes et d'autres affections.


      L’homéopathe allemand Andreas Bachmair a compilé les données de santé de plus de 8.000 enfants non vaccinés, provenant d'au moins 15 pays différents, et les a comparées à la compilation des données de santé de plus de 17.400 enfants vaccinés impliqués dans une étude allemande connue sous le nom KiGGS : Entretien et examen d’étude de santé des enfants et adolescents allemands.


      Les enfants impliqués dans les deux études étaient âgés de 0 à 17 ans, mais, dans l'étude des non vaccinés, la plupart des enfants impliqués avaient huit ans ou moins. Les deux études ont pourtant utilisé les mêmes critères de collecte de données de santé des enfants, et les deux sont considérées comme ayant abouti à des résultats recevables.


      Dans chaque catégorie de santé isolée, évaluée dans le cadre des deux études, la santé globale des enfants non vaccinés surpasse celle des enfants vaccinés. Par exemple, le taux d'allergie chez les enfants vaccinés était plus du double de celui des non vaccinés. Et, pire encore, on a constaté que les enfants vaccinés étaient près de huit fois plus sujets à développer de l'asthme ou une bronchite chronique que les non vaccinés.


      Une autre importante différence entre les deux groupes a été observée dans la catégorie des maladies auto-immunes. Alors qu’on a constaté que moins de 0,5 pour cent des enfants non vaccinés ont développé une maladie auto-immune, environ sept pour cent des enfants vaccinés en ont développé une – et, selon les Instituts de santé nationaux zuniens (NIH), près de 25 pour cent des Zuniens souffrent aujourd'hui d’au moins un trouble auto-immune.


      Les autres catégories de santé où les enfants non vaccinés s'en sortent mieux que les enfants vaccinés incluent la névrodermite, l'herpès, l'otite moyenne, le rhume des foins, l'hyperactivité, la scoliose, l'épilepsie et les attaques (seizures), la migraine et la maladie de la thyroïde. La seule catégorie où les taux de maladies étaient à peu près égaux entre les deux groupes, était le diabète sucré, une maladie qui ne touche de toute façon qu’environ 0,2% des enfants de moins de 20 ans.



      Il est possible de consulter l'étude complète de Bachmair sur la vaccination, avec des détails minutieux et des graphiques, ici :
www.vaccineinjury.info/vaccinations-in-general/health-unvaccinated-children/survey-results-illnesses.html



Original : www.naturalnews.com/033858_unvaccinated_children_health.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

Source : Natural News, Ethan A. Huff, 13 octobre, 2011

Archives

Articles récents