Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Si vous voulez un bébé maigre, qu'il naisse près des sites de fracturation hydraulique

Publié par wikistrike.com sur 15 Janvier 2014, 16:09pm

Catégories : #Santé - psychologie

La fracturation hydraulique aurait des incidences sur le poids des nouveau-nés

 

 

 

93049086.jpgDes  recherches récemment publiées relèvent l’existence d’un nouveau risque dû à la fracturation hydraulique ou fracking qui pourrait avoir un impact la santé des  nouveau-nés.

L’étude a été présentée à la réunion annuelle de l’American Economic Association aux États-Unis, qui a examiné l’impact de la fracturation sur le poids de naissance en Pennsylvanie qui abrite de nombreux puits de fracturation .

Les chercheurs de l’Université de Princeton , de l’Université de Columbia et du Massachusetts Institute of Technology , ont examiné les dossiers de naissance de 2004 à 2011 dans un rayon de 2,5 kilomètres de puits de fracturation dans l’Etat de Pennsylvanie et ont constaté que plus les bébés naissent près des sites de fracturation, plus leur poids à la naissance est faible.

Comme  le rapporte le site Bloomberg, la « proximité de la fracturation hydraulique a augmenté le nombre de faible poids à la  naissance de plus de moitié des cas étudiés, passant de 5,6 pour cent à plus de neuf pour cent. »

Bien que l’étude n’a pas encore été évalué par les pairs, elle complète les éléments à charge qui s’accumulent contre la fracturation que les autorités auront de plus en plus de mal à ignorer.

L’année dernière, une étude avait déjà établi que la proximité des puits de fracturation augmentait le taux global de faible poids de naissance de 25 pour cent et que les bébés nés près des puits avaient plus de problèmes de santé.

Les deux études précisent qu’il est  urgent que des recherche sont nécessaires pour savoir quelle est la cause spécifique du faible poids des bébés à la naissance.

Dans la dernière étude, la contamination de l’eau semble être exclue car les mères qui avaient accès à l’eau publique et à celle des puits privés ont obtenu les mêmes résultats. Cela pourrait indiquer la responsabilité de la pollution de l’air .

Compte tenu de cela, il est profondément inquiétant cependant que l’Agence américaine de protection de l’environnement ait discrètement publié un rapport la veille de Noël révèlant que les exploitants  ne sont pas tenus d’accroître leurs efforts pour faire diminuer la pollution de l’eau liée à la fracturation.

Il est aussi inquiétant qu’il faille encore une autre année pour que les règles fédérales d’émission de l’air régissant la fracturation entrent en vigueur,ce qui est prévu pour 2015.

Source : EcoNews 

Commenter cet article

Laurent Franssen 15/01/2014 23:46


C'est bon ?
Les têtes trop grosses c'est plus un problème principal? 

Athos 15/01/2014 17:32

Et pour les gros, on fait comment?

Archives

Articles récents