Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Soigner l'asthme, c'est gratuit, avec la méthode Gesret

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 12 Octobre 2011, 11:09am

Catégories : #Santé - psychologie

La méthode Gesret


http://www.asthma-reality.com/francais.htm


 

Maintenant, c'est quoi une subluxation chondrocostale chez l'asthmatique ? 

Pour comprendre ce qu'est une subluxation chondrocostale chez un asthmatique, cliquez sur : 

  • l'image 1 pour voir un thorax normal 
  • l'image 2 pour voir les subluxations (volontairement exagérées pour être bien visibles) 
  • l'image 3 pour voir le thorax en position couchée.

  

Jacques Gesret

Fin 1984, je découvrais le mécanisme qui est à l’origine de l’asthme et m’installai à Bayonne. Depuis, j’ai traité avec succès plusieurs milliers d’asthmatiques, tout en perfectionnant ma méthode jour après jour et en rédigeant mes observations pour les déposer régulièrement à la Bibliothèque Nationale de Paris.

[Picture]
Jacques R. Gesret 29 – 10 – 1941
Recherche fondamentale sur les pathologies du système immunitaire
Honoris Causa de l’Académie d’Ostéopathie de Montréal
Travaux consultables : Bibliothèque de l’Académie Nationale de Médecine, Paris
Bibliothèque Nationale de Paris ; Bibliothèque de Bordeaux

Franck

Franck, décédé au cours d'une crise d'asthmeEn mémoire de mon fils Franck (1964-1974) 
victime de l’asthme, le jour de ses 10 ans.


Le 15 Juillet 1974, mon fils Franck décédait le jour de ses dix ans dans une ultime crise d’asthme et suite à un surdosage de théophylline dû à une erreur de délivrance de suppositoires « adultes » au lieu et place « d’enfant ».Toute la littérature médicale reconnaît ce type d’erreur comme principale cause de décès chez l’enfant asthmatique, pourtant, après 11 années de procédures (souvent humiliantes) j’ai été débouté de ma plainte contre le pharmacien responsable de l’erreur et condamné aux dépens. Le médecin spécialiste de l’asthme qui avait ordonné ce médicament, n’était même pas au courant qu’il n’était plus fabriqué sous la forme « enfant » depuis 1972 à cause des dangers qu’il représentait. 
En savoir plus…
 

Informations

Je ne suis sponsorisé par aucun laboratoire, ainsi, n’ai-je à remercier qui que ce soit.
Mes recherches sur l’asthme depuis 1984, mes investissements, ce site Internet, ne sont financés que par par mon seul travail personnel, ce qui garantit mon indépendance totale vis-à-vis d’un système commercial ou corporatif. Quand j’évoque les difficultés rencontrées auprès de la médecine, je parle des instances dirigeantes et en aucun cas des médecins en particulier avec qui j’ai souvent d’excellentes relations. Je suis donc ouvert à tout contact médical, quel qu’il soit, pour remettre la totalité de mes travaux et faire la démonstration de leur exactitude car il s’agit d’une découverte clinique et non d’une médecine alternative.
Je remercie les personnes bénévoles qui ont traduit en d’autres langues les pages de ce site en Anglais, Allemand, Espagnol, Néerlandais, Italien, Ukrainien,… me permettant ainsi d’obtenir une audience internationale.

Une étude originale sur les origines des pathologies viscérales ou cutanées : 
allergie, asthme, eczéma, psoriasis, etc.

La structure gouverne la fonction et l’origine des effets se trouve dans la cause !

Cet axiome est le point de départ d’un travail commencé en 1984, qui est orienté sur l’observation des anomalies structurelles constantes dont sont porteurs les patients atteints de pathologies comme asthme, allergies, eczéma et psoriasis qui font l’objet de cette étude, mais qui présentent toutes des points communs et des variantes constantes.
Cette voie, sortant totalement des concepts classiques, apporte un éclairage nouveau sur l’origine de ces pathologies handicapantes et sur les moyens thérapeutiques simples pour y remédier par la voie des structures. Par exemple : si la fonction auditive est déficiente, le praticien explorera la structure de l’oreille car c’est là que se trouve généralement la cause.
Ce principe est admis de la médecine et de la chirurgie.

Pourquoi, lorsqu’il s’agit de la fonction respiratoire, ce principe n’est-il jamais appliqué ?

Dans l’asthme, on se contente d’une exploration fonctionnelle, sans jamais s’occuper d’explorer la structure !
Pourtant, l’analyse de la structure thoracique, qui indéniablement gouverne la fonction respiratoire, fait apparaître que l’asthmatique est systématiquement porteur d’une anomalie constante : un de ses hémitorax présente un déficit d’ampliation du fait qu’il est en position de postériorité fixée par rapport à l’autre.
Cet hémithorax présente toujours une série de subluxations chondrocostales (voir glossaire) portant sur les trois premières côtes (à droite dans plus de 90% des cas, à gauche ou bilatérale dans les 10% restant). Une pression rythmique exercée sur la subluxation chondrocostale de la seconde ou troisième côte … déclenche la crise d’asthme en quelques secondes, mais vous découvrirez dans cette étude qu’il existe un autre point qui, lorsqu’il est sollicité, fait cesser la crise d’asthme en quelques inspirations.

Son efficacité est remarquable et il ne coûte rien !

Difficultés

Une autre partie du site traite des difficultés rencontrées, depuis 1985, pour faire reconnaître ces travaux. Innombrables démarcheseffectuées auprès des responsables politiques, responsables de la Santé, Présidents de la République, Premiers Ministres, Ministres de la Santé, DGS, revues, journaux, associations, etc …
Je ne demande qu’une chose : présenter mes travaux sur l’asthme devant une commission scientifique (composées de pneumologue, allergologue, dermatologue et spécialistes en neurophysiologie).
Cette découverte, permettant de guérir un asthmatique en trois à quatre séances d’une heure de thérapie manuelle, est à la portée d’un grand nombre de kinésithérapeutes (trois jours de formation intensive).

Dans ce site, je livre des informations sur l’asthme sans contrepartie, simplement dans l’espoir de sensibiliser des chercheurs, des praticiens de santé, des patients qui se reconnaîtraient dans mes descriptions et, pourquoi pas… des investisseurs dans mon projet de création d’un centre spécialisé dans le traitement de l’asthme !

Ne dit-on pas que : tout ce qui s’est réalisé a d’abord été rêvé ?

Archives

Articles récents