Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Sondage : le moral des Français se casse la gueule

Publié par wikistrike.com sur 11 Octobre 2012, 12:54pm

Catégories : #Social - Société

Sondage : le moral des Français flanche pour de bon

 


4572138.jpg

 

Selon le baromètre BVA-BFM-Challenges-Avanquest, le taux de confiance est tombé à 25%. Les derniers chiffres de l’INSEE sont, eux aussi, inquiétants.

 

Une dégringolade. Seulement 25 % des Français ont confiance en l’avenir de la situation économique contre 73% de défiants, selon le dernier baromètre de l’économie BVA-BFM-Challenges –Avanquest, réalisé les 27 et 28 septembre. Après une embellie en juin, suite à l’élection de François Hollande, les ménages ont depuis connu une baisse ininterrompue de leur moral. "Même les sympathisants de gauche, jusqu’alors dopés par la présence au pouvoir de leur camp, basculent dans le pessimisme (55%)", relève Gaël Sliman, directeur général adjoint de BVA.

A droite, la défiance reste massive avec 96% de ménages se disant moins confiants en l’avenir. Cette tendance est confirmée par l’indicateur l’Insee de la confiance des ménages, qui a accusé un nouveau recul de deux points (à -29) en septembre. Les ménages sont "nettement plus pessimistes sur le niveau de vie passé et futur" et plus nombreux "à anticiper une hausse du chômage" et à estimer que l’inflation va accélérer. Une chute du moral qui s’est déjà traduite dans la consommation, qui a reculé de 0,8% en août. Et qui devrait légèrement diminuer sur l’ensemble de l’année (-0,1%), selon les dernières prévisions de l’Insee, à cause notamment de la baisse historique du pouvoir d’achat (-0,5%). 

Avec l’arrêt de son principal moteur, la consommation, la croissance française atteindra seulement 0,2% en 2012, selon l’Insee qui tablait encore sur une hausse de contre 0,4%, fin juin. La France semble ainsi s’installer dans la stagnation car elle devrait enchaîner pas moins de cinq trimestres consécutifs de croissance nulle. Cette année, l’investissement devrait lui aussi accuser une baisse (-0,6%) alors que les exportations continueraient à croître (+2,1%), tout en affichant un ralentissement par rapport à 2011. Conséquence : le chômage devrait franchir les 10 % de la population active en France métropolitaine pour s’établir à 10,2 % au quatrième trimestre 2012. Une première depuis mi-1999.

 

Source: Challenges

Commenter cet article

Laurent Franssen 20/10/2012 10:06


J ai l impression que mes commentaires " disparaissent... "

Les sondages ca ne vaut rien.

Attention a vous qui me censure. 

cosmocats 11/10/2012 17:21


lolo, je cherche a comprendre "2012" depuis 2 ans maintenant / toujours demain toujours un jour toujours bientot mais jamais rien finalement / pourquoi ? jai deja lu qqu de tes messages / je ne
suis pas de critique facile non documenté non reflechie  ta version - ton timing stp

STEPH 11/10/2012 15:29


ce n'est pas un scoop...

lolo 11/10/2012 15:11


lemais a quoi elle pense,sur elle vient se resourcer, l annonce de notre futurequoi de mieux

Archives

Articles récents