Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Standard and Poor’s… de la suite dans les idées

Publié par wikistrike.com sur 30 Janvier 2012, 08:52am

Catégories : #Economie

 

Standard and Poor’s… de la suite dans les idées

 

aaaaaa.jpg Dans l’un de leur dernier communiqué, les employés de Standard and Poor’s traduisent l’inquiétude des investisseurs quant aux mesures d’austérité décidées par les politiciens européens pour tenter de satisfaire d’autres « investisseurs » sur les marchés. C’est un comble.

C’est ainsi que Standard and Poor’s précise que s’il ne faut pas, bien sûr, favoriser les déficits, on doit aussi, surtout en période de crise, savoir distinguer bonne et mauvaise dette, dépenses d’investissements productifs et gaspillage d’argent public.

 

Cette fois, l’agence de notation américaine parle au nom des « investisseurs ». Curieusement, ces dernières heures, Tim Geithner, un digne représentant des financiers américains de Wall Street, et proche du président Obama (si soucieux des pauvres comme chacun sait) a apporté la même « nuance » à Davos, dans son discours. Bref, si l’on doit lire entre les lignes, le message envoyé est celui d’œuvrer aux Etats-Unis d’Europe. Un programme conçu dans le milieu du XIX° siècle par des personnages dont les projets ressemblent étonnamment à ce que nous voyons appliquer par des organisations supranationales, comme le FMI.

 

Parmi les pays concernés par ce communiqué de Standard and Poor’s, on peut citer l’Italie qui, malgré des réformes d’austérité incroyables annoncées par ce responsable de la Commission trilatérale de haut vol qu’est Mario Monti, s’est récemment fait dégrader (en même temps que la France le 13 janvier dernier) ! Et bien, l’agence Fitch, qui s’exprime sur les réformes drastiques du gouvernement italien pour assainir ses finances publiques, et la volonté des autres pays européens qui “feront fructifier ces engagements lors du sommet” de l’UE, le 30 janvier 2012, n’écarte pas complètement “Un ‘éclatement’ de la zone euro”.

 

Le rapprochement de ces éléments d’information nous amène à une simple question : que veulent-ils, finalement ?

 

Source: liesi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents