Stonehenge, conçue comme une ‘caisse de résonnance’ magique ?

 

les-pierres-de-stonehenge-fascinent-depuis-des-centaines-d-.jpg

 

Présentée jeudi lors de la réunion annuelle d’une association scientifique américaine à Vancouver, une nouvelle théorie, proposée par un chercheur américain, suggère que les piliers du célèbre monument mégalithique de Stonehenge, en Angleterre, auraient été disposés de façon à produire un effet acoustique particulier lors de cérémonies musicales rituelles.  

C’est une hypothèse inattendue que le chercheur Steven Waller a exposée aux membres de l'Association Américaine pour l'Avancement de la Science (AAAS), réunis jeudi à Vancouver : loin d’avoir été édifié et orienté en fonction des solstices d’été et d’hiver - théorie dominante -, le site préhistorique de Stonehenge (Wiltshire) aurait été conçu et bâti de façon à ce que la musique jouée lors de cérémonies rituelles y soit répercutée d’une manière étrange, paraissant magique. Comment a-t-il expérimenté sa théorie ?

De manière ingénieuse, il a fait se déplacer en cercle trois de ses étudiants aux yeux bandés sur un terrain dégagé, autour de deux joueurs de cornemuse émettant les mêmes notes. Steven Waller a ainsi constaté que ceux-ci avaient l’impression que des obstacles, à certains endroits, atténuaient ou au contraire amplifiaient les sons. Esquissant ensuite un plan des lieux tels qu’ils les imaginaient d’après ces impressions auditives, les étudiants ont, selon le chercheur, reproduit de façon troublante la disposition des différents piliers de Stonehenge.

"Les Anciens avaient des mythes selon lesquels les échos étaient des esprits dans la roche. Ces interférences auraient été pour eux une chose mystérieuse, qu’ils auraient été incapables d'expliquer. Je pense qu'ils ont expérimenté cette illusion, pensant qu’elle était [due à d’invisibles] piliers magiques, et ils ont alors construit la structure réelle", explique Steven Waller cité par le Telegraph.

Toutefois, cette nouvelle théorie est loin de convaincre tout le monde. "(…) l'axe principal est aligné face au coucher de soleil à la mi-été, et au lever du soleil au milieu de l'hiver, et il y a un large consensus sur une utilisation pour des cérémonies funéraires de crémation. (…) je ne pense pas que vous trouverez de nombreux archéologues connaissant Stonehenge qui consacreraient beaucoup de temps à cette théorie acoustique…", rétorque ainsi Mike Pitts, expert de premier plan sur Stonehenge.

 

Source:Maxisciences

 

A lire aussi sur WikiStrike:

 

Stonehenge (1): La fin du mythe d'un temple érigé par des sauvages

Stonehenge (2): Travaux et théories

Stonehenge (3): dernières découvertes

Stonehenge en vidéo

Stonehenge, un site dédié au Soleil dès le Néolithique ?

 


Tag(s) : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog