Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Suède: 9 000 chevaux disparaissent chaque année pour être écoulés illégalement

Publié par wikistrike.com sur 19 Février 2013, 10:40am

Catégories : #Economie

 

Face au scandale de la viande bovine, la Suède enquête sur plus de 9.000 chevaux manquants

 

 

ouetesvous.PNGTandis que foisonnent, à travers toute l’Europe, des rapports annonçant que la viande bovine serait mixée à de la viande chevaline, les autorités suédoises enquêtent sur la disparition de non moins de 9.000 chevaux chaque année.

 

Selon un article paru sur le site suédois The Local, les chevaux auraient été écoulés de manière illégale vers des usines de produits alimentaires européens. Les autorités dans le sud de la Suède ont pris la décision d’entamer cette enquête après avoir constaté des omissions dans le référencement national annuel du nombre de décès.

 

Selon Caroline Thorell, qui travaille pour une association d’enquête sur les chevaux, il y a environ 360.000 chevaux en Suède d’une durée de vie moyenne de 15 ans. Environ 18.000 à 23.000 chevaux meurent chaque année en Suède, or après l’examen des résultats officiels son organisme n’a dénombré que 14.000 décès, il subsiste donc un écart situé entre 4.000 et 9.000 décès.

 

Selon The local elle aurait déclaré pour le journal suédois Svenska Dagbladet: «Pour cette enquête nous avons dû remuer ciel et terre.»

 

Selon elle les chevaux auraient pu vivre plus longtemps que la moyenne annoncée, d’autre part les propriétaires ont pu enterrer leurs chevaux sans autorisation officielle, de ce fait ils ne sont pas apparus sur les registres de l’État; il est aussi bien probable que ces chevaux aient été envoyés vers des abattoirs étrangers.

 

L’article est paru après qu’ait été retrouvé au Royaume-Uni la semaine dernière un pourcentage élevé de viande chevaline dans les lasagnes de bœuf Findus. Le 15 janvier, de l’ADN chevalin a également été découvert dans les biftecks hachés vendus par les supermarchés Tesco.

 

Au Royaume-Uni, les consommateurs se sont insurgés contre ce mélange, ce qui rappelle que la consommation de viande de cheval est un tabou culturel ancien pour les Britanniques.

 

Findus a reporté la faute sur son fournisseur Comigel. Selon l’Associated Press, c’est un peu plus tard, jeudi dernier que les autorités françaises ont finalement accusé le fournisseur Spanghero, basé en France, qui aurait été au fait du mélange des viandes avant leur mise en circulation sur le marché.

 

«Spanghero savait», a déclaré Benoît Hamon, le ministre français de l’Économie et des Finances. «Le détail qui aurait dû attirer l’attention de Spanghero? Le prix.»

 

Le ministre a ajouté que la viande mal étiquetée, provenant de Roumanie, affichait un prix bien inférieur aux prix normaux du bœuf sur le marché, ajoutant que les ventes frauduleuses avaient été susceptibles de durer plusieurs mois, touchant 13 pays et 28 entreprises.

 

Selon Benoît Hamon, Comigel aussi serait probablement partiellement responsable.

 

«Une fois la viande décongelée, on peut s’interroger sur le fait que Comigel ne se soit pas rendu compte que la couleur et l’odeur de la viande n’étaient pas celles de la viande de bœuf», a-t-il poursuivi pour AP.

 

Selon Reuters, la Commission européenne a annoncé jeudi qu’elle proposerait une augmentation des tests ADN afin d’examiner l’ampleur du problème.

 

«Des tests ADN vont être effectués sur les produits carnés dans tous les États membres,» a annoncé le commissaire européen à la Santé Tonio Borg.

Source

Archives

Articles récents