Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Surprise, la Marine belge était aussi de la partie en Libye

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 29 Octobre 2011, 18:07pm

Catégories : #Politique internationale

Surprise, la Marine belge était aussi de la partie en Libye

marine-belge.jpg
© epa

La Marine belge a elle aussi contribué de façon discrète mais efficace à l'opération "Unified Protector" de l'Otan en Libye, a affirmé samedi le commandant du chasseur de mines "Lobelia", un bâtiment qui a notamment traqué les mines devant les côtes libyennes pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire à la population en proie à une guerre civile.

Deux chasseurs de mines tripartites belges, le "Narcis", puis le "Lobelia", se sont succédé dans cette opération de sept mois, entamée le 31 mars et qui se terminera lundi.

Ils ont passé 198 jours en mer, dont 130 en zone opérationnelle, a expliqué le commandant du "Lobelia", le lieutenant de vaisseau Jurgen Van Daele, à l'occasion d'une visite du ministre de la Défense, Pieter De Crem, de plusieurs parlementaires et de journalistes au détachement aérien opérant depuis la Grèce.

Nonante-quatre jours ont été consacrés au contrôle du respect de l'embargo sur les armes décrété par l'Onu contre la Libye et 23 à la lutte contre les mines marines que le régime du colonel Mouamar Kadhafi aurait pu mouiller devant les ports libyens.

L'opération "Unified Protector" ne comptait que trois chasseurs des mines: un belge, un britannique et un néerlandais, a expliqué l'officier.

Et seules trois mines ont été découvertes fin avril au large du port de Misrata (ouest), une ville lontemps disputée par les forces loyales au régime du colonel Kadhafi à celles du Conseil national de transition (CNT), issu de la rébellion et désormais au pouvoir.

Le "Narcis", qui se trouvait en février en Méditerranée dans le cadre d'une période d'entraînement au sein de la flottille de l'Otan, a été rapidement engagé dans les opérations de contrôle d'embargo, dès la fin mars, puis de lutte contre les mines. Il est rentré fin juillet à son port d'attache, Zeebrugge, et a été relevé en août par le "Lobelia".

Ce navire et son équipage d'une petite quarantaine de marins a encore patrouillé durant la semaine écoulée au large de Syrte, la ville où l'ex-"guide suprême" libyen a trouvé la mort le jeudi 20 octobre, a indiqué samedi un porte-parole du ministère de la Défense à l'agence BELGA.

Le "Lobelia", qui faisait escale ce week-end à Malte, va toutefois rentrer au pays après la fin de l'opération "Unified Protector", fixée à lundi à 23h59 heure de Tripoli (même HB). Il est attendu à Zeebrugge le 24 novembre. (belga) 7s7.be

 

Maintenant que l'OTAN a terminé son massacre, on apprend que le Qatar, la Belgique et bien d'autres nations sûrement ont participé aux opérations en Libye pour mettre aux pouvoir les islamistes du CNT. 


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents