Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Syrie : 400 français sont partis mener le djihad

Publié par wikistrike.com sur 10 Octobre 2013, 18:53pm

Catégories : #Politique internationale

Syrie : 400 français sont partis mener le djihad

Selon une note de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur), 400 Français sont partis en Syrie pour y mener la guerre sainte. 

 

Le chiffre de la DCRI comptabilise les 130 djihadistes actuellement sur place, des hommes qui combattent les troupes de Bachar Al-Assad aux côtés des rebelles.

 

Sources : RTL / Le Journal du Siècle

Commenter cet article

Tilt 11/10/2013 16:39


Merci Rensk.

ptitpère 11/10/2013 03:56


Des Français de papier.

XAAL 10/10/2013 23:59


un francais est un "bon" "français"

John 10/10/2013 22:59


Le moyen le plus efficace d'éviter leur retour en France est de leur couper les vivres, et sans armes fournies par l'OTAN, les soldats de Bachar pourront faire des cartons et nous en débarasser
définitivement.

Rensk 10/10/2013 21:33


Impossible qu'il n'y aie que 400 français en Syrie... vu que la Hollande en a déjà a elle seule 1'317 personnes rescencées (alors qu'il y a moins de musulmans en Hollande qu'en France)...


La Hollande a réagit et crée des lois...


Mercredi, 09 octobre 2013 05:54


IRIB - Les services du renseignement hollandais viennent d'imposer une mesure qui pourrait servir d'exemple à tous les autres services du renseignement européens : empêcher le retour de tous les ressortissants hollandais d'origine arabe qui combattent en Syrie sous la bannière du takfirisme.


Les services du renseignement, AIVD, et ceux de coordination nationale de lutte contre le terrorisme dits NCTB ont tenu plusieurs réunions dans le sens de davantage de coopération avec les
renseignements européens . L'ordre des débat tournait autour de la présence des ressortissants hollandais d'origine arabe dans les combats en Syrie. Leur nombre serait de 1317 personnes
dont 51 auraient été tués.


Selon une décision des participants à ces réunions, ces ressortissants salafistes n'ont plus l'autorisation de renter aux Pays-Bas. Ces personnes
ont été majoritairement identifiées avec les membres de leur famille !


La réunion a également décidé de ce qu'une fois la crise syrienne terminée, ces takfiris soient légalement poursuivies et jugés. Des Hollandais d'origine arabe et de confession salafiste ayant
servi en Syrie, s'ils rentrent au pays après la fin de la crise, devraient apporter des bracelets électroniques. La réunion a également arrêté des moyens
légaux pour répondre à d'éventuelles reproches que les ONG des droits de l'homme pourraient adresser au gouvernement néerlandais.

Archives

Articles récents