Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

SYRIE EXCLUSIF : 19 soldats français auraient été faits prisonniers à Homs par les forces d’Assad…

Publié par wikistrike.com sur 16 Mars 2012, 09:49am

Catégories : #Politique internationale

SYRIE EXCLUSIF : Des soldats français auraient été faits prisonniers à Homs par les forces d’Assad…


Treize militaires français auraient été faits prisonniers par les forces du régime Assad dans la ville assiégée et pilonnée de Homs en Syrie.

Voilà une semaine, le site Internet américain « Debka », spécialisé dans les analyses géopolitiques et les problèmes internationaux de sécurité faisait sensation en divulguant une information inédite : au moinstreize militaires français auraient été faits prisonniers par les forces du régime Assad dans la ville assiégée et pilonnée de Homs en Syrie.

Or, devaient préciser certaines sources libanaises ayant ensuite confirmé la nouvelle, on compterait parmi ces captifs un colonel de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure, un service hautement spécialisé dans les Renseignements français à l’étranger). De surcroît, des membres des Services de Renseignements du Qatar auraient aussi été capturés par les hommes de Bachar Assad.

Fait intéressant : après cette annonce assez spectaculaire faite par Debka qui a aussi précisé que plusieurs éléments des forces spéciales et des Renseignements aussi bien français que britanniques opéraient à Homs courant février, strictement aucun média français (journal, télévision, site Internet) ni même israélien (mis à part l’hebdomadaire d’opinion « Makor Rishon ») n’a cité cette nouvelle, ne serait-ce qu’en en imputant seulement la source à Debka. Dans l’Hexagone, seuls quelques blogs animés par certaines personnalités en relation avec l’armée française ont confirmé ces disparitions.
Ce curieux black-out maintenu si longtemps sur un événement aussi important par toute une série de médias d’ordinaire très friands de news sensationnelles aurait deux causes principales, toujours d’après Debka : d’abord le fait que des pourparlers « ultra secrets » seraient actuellement en cours entre Paris, Doha et Damas en vue de la libération des soldats prisonniers ; mais aussi le fait que l’entourage du président Sarkozy - dont la campagne électorale en plein déploiement serait évidemment très gênée par une telle révélation - a réussi à « vendre » à la plupart des médias français le fait qu’il s’agissait d’un sujet de « haute sécurité » et qu’il fallait donc absolument garder le silence sur cette affaire afin de préserver la vie même des captifs…
Par Richard Darmon,en partenariat avec Hamodia.fr
Source : CHIOURIM.COM et Russian Tv
Source: nouvelles-infos.blogspot
breaking news

Archives

Articles récents