Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Syrie : « Les enfants sont torturés en prison », info ou intox ?

Publié par wikistrike.com sur 13 Juin 2012, 09:21am

Catégories : #Politique internationale

Syrie : « Les enfants sont torturés en prison », info ou intox ?

 

manif.jpgFace à la situation qui s’aggrave de jour en jour en Syrie, des opposants en exil et des membres d'organisations humanitaires se sont rassemblés ce mardi à Paris pour manifester. Ils dénoncent le commerce des armes et les massacres dans leur pays.

En Syrie, la situation ne fait qu'empirer. 
Les observateurs de l'ONU qui voulaient se rendre à Haffeh ont dû rebrousser chemin en raison du danger et des attaques de manifestants. Encerclés depuis huit jours par l'armée, appuyée par des chars et hélicoptères à Haffeh, les insurgés ont annoncé leur retrait mardi soir. Il y a eu 120 morts. Le même jour, des opposants syriens en exil et des associations humanitaires ont manifesté silencieusement à Paris. Ils dénoncent les massacres en Syrie et le commerce des armes qui se poursuit. Et leurs accusations sont très précises : « En ce moment, la Russie expose ses armes en France, alors qu’on sait très bien qu’elle procure les armes qui vont permettre de tuer la population syrienne en toute impunité », affirme par exemple Raffif.

« On ne fournit pas d’armes destinées à tuer des gens »

Pour vérifier ce que disent les manifestants, nous nous sommes rendus à Villepinte, au salon de l'armement. Tout est là : tanks, chars, missiles... et la société russe Rosoboronexport, mise en cause par les manifestants. Igor Sebastianov, le directeur général, rejette l’accusation : « Ce n’est pas vrai, on ne fournit pas d’armes destinées à tuer des gens, des femmes ou des personnes âgées. Notre travail, c’est de protéger des vies et nous espérons qu’un jour, en Syrie tout le monde se mettra autour de la table pour prendre des décisions pour le bien du peuple syrien », se défend-il. Les Etats-Unis se sont inquiétés mardi soir de l'envoi d'hélicoptères russes en Syrie, qui pourraient aggraver le conflit.

« Les enfants sont utilisés comme boucliers humains »

Un conflit dans lequel les enfants sont les premières victimes, comme l'explique Jean-Marie Fardeau, président de Human Rights Watch, présent à la manifestation de ce mardi : « Les enfants sont particulièrement ciblés par la répression. Les enfants des familles considérées comme anti-régime sont arrêtés, mis en prison, parfois torturés et certains meurent en prison. Les enfants sont utilisés comme boucliers humains par les milices, par l’armée. Ils sont embarqués dans des bus et y sont placés à l’avant, pour permettre à ces bus qui transportent l’armée ou des miliciens de pouvoir entrer dans les villes et exercer leurs répressions. »
Source: RMC
Commenter cet article

Resistant 13/06/2012


Et voilà que commence la classique préparation/manipulation psychologique des masses. Nous y avons le droit à chaque fois, je ne vois pas pourquoi vous vous posez encore la question...


On lance les paris sur la date de mise à sac de la Syrie ?


Nous sommes vraiment gouvernés par de gros enculés de fils de pute, ça y'a pas de doute possible là dessus.

Gilles 13/06/2012


Pourquoi publer cet article putassier ? Hier encore, vous publiiez un aticle de Thierry Meyssan, ponctué d'un "coucou, Thierry !" qui semblait vous engager contre l'énorme campagne de
désinformation qui sévit depuis plus d'un an pour favoriser une intervention contre la Syrie. Et maintenant vous nous sortez ça ? Il y a un moment que je vous trouve très louches, mais nous en
avons maintenant la preuve.

newphoenix 13/06/2012


Enfants torturés en prison ? Et pourquoi pas des bébés enlevés de leurs couveuses ?


AH ! Oui zut, on a déja sorti çà  ...


Ha ! Là là la desinformation bas son plein ..

JASTREBIEC 13/06/2012


Finalement ...Droite -gauche : PAS DE CHANGEMENT ! SARKO - FLANBY : blanc bonnet et bonnet blanc !

Blog archives

Recent posts