Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Chaos Syrien: le pire n'est jamais sûr et un bien peut surgir du mal

Publié par wikistrike.com sur 15 Septembre 2013, 03:09am

Catégories : #Politique internationale

Syrie: Un bien peut sortir d'un mal


 

 

Middle East (orthographic projection).svg

 

 

A la vitesse de l'évolution des évènements sur le dossier Syrien,  je suis heureuse de voir que ce chaos décrit par Obama est sans doute en train de se transformer en une nouvelle distribution des cartes géopolitiques, en ayant sans doute  réussi à éviter la guerre. 


Cette volonté belliciste en Syrie correspondait à un plan (1) établi déjà depuis au moins deux décennies sur la maitrise du Proche Orient et le pillage de ses ressources énergétiques, pour contrer à la fois l'influence de la Russie sur l'Europe et priver le développement du nouvel ennemi de l'Occident hégémonique, sous direction américaine,  la Chine,  des matières premières indispensables à son évolution. 


Cela correspondait également au besoin de  réaffirmer le dollar comme monnaie étalon, alors qu'il est en train de perdre ce statut puisque la moitié de la planète est en train de décider de s'en passer dans ses échanges internationaux  et que les Chinois veulent instaurer une nouvelle monnaie plus stable  à horizon 2015, le dollar étant une arme de géopolitique trop déstabilisante pour les économies des émergents. 


Et je ne parlerais pas des dernières découvertes de pétrole faites par Israël en Juillet 2013 (2)  sous le gisement Leviathan puisque cela a déjà fait l'objet d'un billet de ma part. La cotation du pétrole en dollars étant d'ailleurs  un paramètre essentiel au maintien du statut de monnaie étalon. 


Ces opérations d'invasion  ont souvent eu des mensonges comme prétextes.


Il semble bien que le dossier Syrien n'en soit qu'un de plus , mais cette fois-ci ci, les menteurs se sont fait piéger. 
Que ce soit le Sénat américain qui a refusé les preuves apportées par l'administration Obama ou encore le rapport déclassifié produit par les Français, rapport qualifié par le World international Web Site de mensonge absolu (3), cette fois, les mensonges, la manipulation des opinions publiques n'ont pas fonctionné. 


Mais il y a eu pire. il y a vraiment eu des risques de chaos total puisque que au sein même de cette "opposition syrienne" qui regroupe des factions aussi mouvantes que divisées , aidées pour certaines par des Saoudiens , Qataris ,  Anglais , Français , Américains, Turcs , dont certains n'obéissent  plus qu'à leurs propres intérêts,  intérêts très différents et même opposés aux visions d'humanistes totalement  hypocrites de nos dirigeants élus,  certains mercenaires  infiltrés ont décidé de jouer cavaliers seuls  et de retourner les armes qui leur avaient été fournies contre les intérêts Occidentaux, et pire , sans doute contre Israel (4). 


De cet enchainement de mensonges multiples et répétés ne pouvait surgir que le chaos, et c'est bien ce qui s'est passé. 
Mais  on ne peut sortir du chaos que par la raison, ceux qui mentent le moins ont décidément les meilleures cartes en main. 


C'est ce qui s'est passé grâce à la Russie. Les Russes ont montré une volonté inflexible de ne pas se laisser entrainer dans un processus mortifère et sanglant. Les Américains auraient bien essayé de commencer à tirer avant tout accord, mais il semble que cet essai ait été tout de suite intercepté  et que les Russes ont tapé du poing sur la table  (les tirs balistiques du 3 Septembre)(5). 
Il fallait donc trouver une sortie diplomatique qui ne fasse pas perdre la face aux différents acteurs en présence   sans dévoiler les mensonges  et ce fut la réflexion de Kerry sur l'impossibilité d'effectuer des contrôles des armes chimiques en question,  réflexion toute suite reprise par Lavrov avec son "Chiche". 


Mais ce chaos qui est en train d'être maitrisé pourrait bien changer la face du monde.  


Les opinions publiques, grâce aux médias alternatifs et à la réinformation diffusée par  Internet  ont pris conscience de ce qui était en train de se passer.  Et malgré le tour de passe-passe diplomatique, une crise politique majeure pourrait avoir lieu aux USA car il est difficile pour une démocratie théorique de conserver une crédibilité  après de telles manipulations si elles sont dévoilées. Une journaliste aussi en vue que  Laurence Haim a évoqué la procédure d'impeachment (5 bis). 


Cette nouvelle distribution pourrait également avoir une énorme influence au sein même du Monde Arabe. Les monarchies fondamentalistes saoudiennes et qataries ne ressortant pas non plus indemnes en termes d'influence  et encore moins de crédibilité sur leurs voisins directs  ou indirects.  Il n'aura pas fallu 24 h pour que l'Egypte se tourne officiellement vers Moscou (6), que Poutine ne soit invité en Iran(7), et que même, en dehors de la péninsule Arabique , l'Afghanistan décide d'organiser une coopération militaire avec la Russie alors même qu'il se trouve encore des soldats américains sur son sol (8).  


L'année dernière déjà, l'Iran et l'Egypte avaient fait une tentative d'alliance pour essayer de résoudre le dossier syrien en formant non plus un ensemble Panarabique, mais un ensemble Panislamique qui devait neutraliser les rivalités interconfessionnelles entre chiites et sunnites. Il est évident que les monarchies dont le pouvoir ne se légitime que grâce aux modèles religieux qu'ils incarnent en plus des dollars qu'ils savent distribuer  ne pouvaient  accepter une telle solution qui les aurait privées de ce pouvoir d'influence. La destitution du Morsi avait envoyé ce projet aux oubliettes, mais la perte de crédibilité américaine pourrait également  contaminer naturellement ses deux principaux alliés que sont le Qatar ou l'Arabie. 


Le grand point d'interrogation va rester Israël qui se retrouve de ce fait très isolé. En face d'un monde arabe susceptible de se regrouper et avec qui les relations de voisinage ne sont pas au beau fixe. L'année dernière Poutine avait fait  une offre aux Israéliens de les aider vis à vis de leurs voisins complexes. Visiblement cette offre avait été refusée. Il n'est pas sûr que cette année, Israël soit en mesure de la refuser à nouveau, et son intérêt est sans doute de l'accepter. Les Russes n'ont pas  une tendresse extrême pour les mouvements salafistes intégristes qui génèrent des djihadistes poseurs de bombes ou pire. 


La France a dû oublier qu'elle appartenait  à un ensemble nommé l'Union européenne au vu des positions diplomatiques totalement isolées qu'elle s'est crue autorisée à prendre dans le dossier Syrien. Il semble bien que les retours de bâton soient déjà en train de se faire car les autres dirigeants Européens  n'ont pas vraiment apprécié ce cavalier seul. 
L'Allemagne a tout intérêt à rester en de très bons termes avec son voisin Russe,  ne serait-ce que commercialement.
De manière anecdotique, la Russie vient en effet de devenir le premier pays Européen en ventes de voitures. Et même si les voitures made in Russia sont très appréciées de la population Russe, les berlines allemandes ont toujours un succès non démenti .


Et c'est là où nous risquons d'avoir un  autre contrecoup de ce dossier Syrien. Depuis le début de l'été, l'Allemagne devient de plus en plus euro sceptique (9). Elle considère et le dit que l'Euro n'est pas adapté à la composition actuelle de sa zone et aux problèmes des différents pays qui la composent. Elle critique ouvertement l'entrée de la Grèce dans cette zone. Elle n'en est pas encore à critiquer les plans d'austérité appliqués par Bruxelles puisqu'elle en est l'inspiratrice, mais l'opinion publique allemande commence à rejeter les conséquences de ces plans qui ne produisent que des échecs répétés en les amplifiant, malgré là aussi les mensonges incessants de nos medias mainstream qui parlent d'une reprise totalement inexistante, mensonges sans doute destinés à essayer de redonner confiance et à sauver des financiers au bord de l'implosion du fait de leurs erreurs de gestion, de leurs fraudes incessantes, de leurs prises de risque démentes. 


Le cavalier seul de La France qui vient de montrer que l'Europe n'existait pas non plus sur le plan des relations extérieures ou sur le plan diplomatique pourrait bien sonner le glas de cette Europe actuelle, totalement atlantiste, dont les dirigeants élus et non élus préfèrent interdire les débats sur des pactes totalement anti démocratiques plutôt que d'en discuter avec les électeurs. Ce qui montre des signes plus qu'inquiétants sur la nature démocratique de cette Europe. Car des pays où l'on interdit le débat et ou la seule activité des médias est de couvrir des mensonges éhontés n'ont plus vraiment droit à cette appellation de démocratie. 


L'Islande vient de montrer sa répulsion avec un NON fracassant à son entrée dans l'Union européenne (10). L'Arménie vient de signer un contrat d'Union douanière avec la Russie. L'Europe actuelle repousse désormais plus qu'elle n'attire,  ce qui ne devrait pas tarder à entrainer un délitement interne  de ses propres membres. 


Personnellement, je ne peux que m'en féliciter, car cette Europe atlantiste totalement soumise à une  finance aveugle et criminelle  n'était certainement pas celle de l'Europe des peuples dont nous avions rêvé .. Et si le dossier Syrien nous permet également de détruire ce qui a été fait sur des fondations corrompues et mensongères, non seulement le pire n'est jamais sûr , mais du chaos sera sorti un bien , y compris pour l'Europe. 

 

Caro pour WikiStrike


1) Plan Ynon et déclarations de Wesley Clark .. confortées par Roland Dumas en ce qui concerne la Syrie 
http://mecanoblog.wordpress.com/2011/12/18/preparation-de-lechiquier-du-cho…


2) Dossiers Tamar et Leviathan  : Une manipulation qui fait Flop
 
3) Article du World socialist international web site 
http://www.wsws.org/fr/articles/2013/sep2013/fran-s04.shtml


4) Menaces d'attaques chimiques sur Israel  et dernières menaces D'Al Queida sur USA et alliés 
http://blogs.mediapart.fr/blog/sam-la-touch/100913/des-rebelles-syriens-veu…
http://www.wikistrike.com/article-le-chef-d-al-qaida-appelle-a-attaquer-les…


5) Ce que cachaient les tirs du 3 septembre 
http://www.legrandsoir.info/les-dessous-du-tir-des-deux-missiles-en-mediter


5 bis : Déclaration Laurence Haim  sur la destitution d'obama 


6) l'Egypte se tourne vers Moscou 
http://fr.rian.ru/world/20130913/199298414.html


7) Poutine invité en Iran 
http://fr.rian.ru/world/20130913/199297300.html


8) OCS : accords avec Karzai 
http://fr.rian.ru/world/20130912/199286954.html


9) Allemagne Euro sceptique déclarations de Merkel et de Konrad 
http://www.boursorama.com/actualites/merkel-la-grece-n-aurait-jamais-d-etre…

10) http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-doutes-survie-euro-infiltrent-meme…


Commenter cet article

Dalek 16/09/2013 11:59

Je t'aime Arlette ! Suce moi le coquillard pour que je te gicle ma crème blanche sur ton si jolie visage ! Miam !

Arlette 16/09/2013 11:40


Le Successeur de Feu Président Hugo CHAVEZ - je trouve qu'il est jeune, Pdt. MADURO :


Nicolas MADURO dénonce la Politique meurtrière
des Etats-Unis :


http://dai.ly/x14mwju


Nicolas MADURO sur la guerre
en SYRIE et la domination Sioniste :


http://dai.ly/x13x6ro


Un Député Vénézuélien présent
en SYRIE répond aux mensonges de C.N.N. :   http://dai.ly/x14e847 

Florent 15/09/2013 23:48


L'histoire se répete, comme les Etats-Unis avaient donné des armes aux Afghans pour combattre les russes en 1979, et que les Afghans avaient retourné leurs armes sur les Etats-Unis en 2001

caro 15/09/2013 23:46


Deux articles D'elisabeth Studer qui complètent totalement : 


4 Aout 2013 


DSK  au sein de la banque de Rosneft, face à FMI et BCE, le gaz de Chypre en ligne de mire ?


 



Article du 12 Septembre 2013 : 
Chypre : la Russie assouplit le crédit … pour le gaz de Tamar et
Leviathan ?
Chypre a obtenu son prêt !!!

caro 15/09/2013 23:43


Un petit ajout .. particulièrement croustillant trouvé sur Blog Finances articles écrit par Elisabeth Studer . 


Article du 4
Aout 2013 

DSK  au sein de la banque de Rosneft, face à FMI et BCE, le gaz de Chypre en ligne de
mire ?




 Le gaz de Tamar et Leviathan : un enjeu stratégique pour Chypre, Israël … Etats-Unis et Russie 


Rappelons qu’en  décembre 2010 un accord a été signé entre Israël et Chypre en vue de faciliter et de poursuivre les recherches off-shore d’hydrocarbures – de part et d’autre – dans la
partie orientale de la Méditerranée … de gigantesques réserves de gaz ayant été alors découvertes dans la zone. Désormais, selon les contrôles de la commission gouvernementale israélienne mise en
place pour gérer un fonds d’exploitation des ventes, les recettes prévues des gisements « Léviathan », « Tamar » et « Dalit » se monteraient à 100 voire à 130 milliards de dollars jusqu’en
2040.
Le groupe américain Noble Energy, alors principal opérateur du site indiquait alors pour sa part que  les réserves du gisement offshore de gaz naturel au large d’Israël baptisé
Léviathan  étaient estimées à 450 milliards de m3. 


« Cette découverte fait potentiellement d’Israël un pays exportateur de gaz naturel », avait alors souligné David Stover, haut dirigeant de Noble Energy, société basé à Houston, Texas. Confirmant
ainsi les propos du le ministre israélien des Infrastructures nationales Uzi Landau. Lequel avait affirmé qu’ Israël pourrait devenir un exportateur de gaz … vers l’Europe … au grand dam de la
Russie.  « Nous sommes d’ailleurs prêts à collaborer à un tel projet avec des investisseurs étrangers, mais aussi avec la Grèce et Chypre« , avait-t-il même précisé. 


DSK : un ancien du FMI pour contrer troïka  et Etats-Unis ?
De là à ce que la Russie et qui plus est Rosneft ait choisi expressément DSK pour affronter BCE et FMI, en tant que fin connaisseur des arcanes du milieu, il n’y a qu’un pas …
D’autant plus que l’ancien
patron du FMI est proche d’Israël, pays partenaire de Chypre au sein de l’accord conclu en décembre 2010 pour délimiter leurs zones économiques exclusives voisines afin de faciliter la
prospection.
L’ancien patron du FMI pourrait avoir également quelques comptes à régler, alors que – ne l’oublions pas - sa chute est intervenue le 16 mai 2011, soit le jour même où le
déficit US atteignait un seuil pour le moins stratégique.
Quand DSK voulait s’affranchir du dollar
Rappelons enfin qu’en février 2010, Dominique Strauss-Kahn, alors directeur général du Fonds monétaire international, avait indiqué qu’il envisageait la création à long terme d’un nouvel actif de
réserve mondial, différent des Droits de tirage spéciaux. Le FMI renouvelant alors son intention de tenter de s’affranchir du dollar et de ses « faiblesses », alors que la valeur des
DTS, l’unité de compte du FMI , est déterminée chaque jour par un panier composé des quatre grandes monnaies de réserve internationales (dollar, euro, yen, livre).
Cette annonce de DSK avait de quoi inquiéter Washington, d’autant plus qu’elle intervenait alors que le patron du Fonds Monétaire venait d’affirmer son intention de nommer comme
« conseiller spécial » le vice-président de la banque centrale chinoise , Zhu Min .
Déjà, en janvier 2010, le directeur général du Fonds monétaire international avait affirmé qu’il n’était pas impossible à long terme d’avoir un système monétaire international où le dollar domine
moins. De multiples devises de réserve pouvant parallèlement voir le jour.
Des propos loin d’être totalement innocents qui ont pu attirer les foudres des Etats-Unis sur DSK. Un éventuel affranchissement du Dieu dollar pouvant sérieusement déranger outre-Atlantique …
En mars 2009, déjà, Pékin avait proposé de donner aux DTS un rôle accru au sein du système monétaire international, jugeant ce dernier trop centré sur le dollar. Quelques jours avant la réunion
du G20, Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la Banque Centrale de Chine avait ainsi publié un essai dans lequel il accusait indirectement les Etats-Unis d’être responsables de la propagation de la
crise à l’échelle mondiale; pointant du doigt les méfaits du dollar et réclamant l’adoption d’une nouvelle monnaie de réserve internationale pour remplacer le billet vert et l’instauration d’un
système placé sous les auspices du Fonds monétaire international (FMI).


Article du 12 Septembre 2013 : 
Chypre : la Russie assouplit le crédit … pour le gaz de Tamar et
Leviathan ?
Chypre a obtenu son prêt !!!


Laurent Franssen 15/09/2013 22:49


Et moi je dis que non.

solisluna 15/09/2013 20:45


Certes la Russie a servi de contrebalance et a arrete momentanement la progression Atlantiste ,mais surtout n oubliez pas que ce sont deux Clans Sionistes qui se font la guerre par goyim
interposes ,deux clans qui se partagent le gateau et l influence sur le monde .


Que l un ou l autre l emporte ne changera rien a la condition des peuples .


La seule chose qui puisse les contrer serait un retour a l autonomie et a la souverainete des nations  .


Cette guerre va avoir lieu , c est certain ,le pretexte sera autre ,mais la finalite sera une guerre totale qui ne sera en fait qu une guerre conmtre les peuples ,ils feront encore une fois s
entre tuer des goyims entre eux ,ils jouent aux echecs grandeur nature .


 

Antoine 15/09/2013 16:11


Bonjour Caro,


Très bonne article reflétant une pensée que je partage entièrement, sans haine ou clivage stérile. Que vive l'Europe des peuples, il n'y a que celle-là qui vaille le coup.


Je reste confiant et optimiste sur notre avenir européen. Ils peuvent nous servir toutes les haines et peurs sur leurs plateaux télés, le peuple est là, ils restent avec les mêmes besoins, les
mêmes envies et aspirations fondamentales. Le peuple reste la force la plus puissante véhiculant des vérités simples de ralliement.


Restons attentifs, restons consciencieux, c'est déjà un acte de militance.

Laurent Franssen 15/09/2013 15:14


Je n'ai jamais été sur l'équateur.
Tu as effectivement raison. 

Merci pour la mise à jour.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Orbite_géostationnaire 

sim 15/09/2013 13:29


si si, c'est le principe même d'un géostationaire, rester au dessus du meme point terrestre, mais ceci n'est possible que sur l'equateur.

Laurent Franssen 15/09/2013 09:33


Dimitri,
oui il est parfois possible de voir certains satellites.
Ces derniers cependant sont supposés suivrent une orbite géostationnaire +- stable
et je ne pense pas que les correcteurs de trajectoire, pour peu qu'il y en aille , soient capables de maintenir un satellite " sur place " ( par rapport à une position terrestre définie ) sans en
même temps provoquer une décélération et le crash de l'appareil .

Laurent Franssen 15/09/2013 09:30


Zoran n'as pas tout à fait tort.
Cette guerre de mots n'en provoque pour autant pas moins de mort.
Qu'il s'agisse de suicides ou " d'action suicide "...

Laurent Franssen 15/09/2013 09:29


Prépare toi au pire et espère le meilleur.

Zoran le decoupeur de lan 15/09/2013 09:08


Ceux qui crient a la 3 eme guerre mondiale, c'est du pipot !  Ouvrez les yeux, on est de retour a un face a face entre les bloc est et le bloc ouest pas plus pas moins.  Et arretez de
pleurer apres la guerre, economiquement aucun des blocs ne prendra le risque de se mettre en faillite.  C'est une guerre des mots, de l'influence,  du bodybuilding ... rien de plus

Arlette 15/09/2013 07:08


http://shar.es/iyGocDe Hiroshima à la Syrie, le Nom de l’ennemi dont Washington n’ose pas parler.
Par John PILGER – Mondialisation.ca – 14 Septembre 2013.  Cette
fois, c’est la Syrie. La dernière fois c’était l’Irak. Obama a choisi d’accepter l’ensemble du Pentagone issu de l’ère Bush : guerres et crimes de guerre inclus. Sur mon mur est
affiché la première page du Daily Express datée du 5 Septembre 1945 avec les mots : « Ceci
est un Avertissement au Monde entier. » Ainsi commence le témoignage rédigé par Wilfred Burchett depuis Hiroshima. C’était le scoop du siècle. Pour son voyage solitaire et périlleux en défi
des Autorités d’occupation Américaines, Burchett fut cloué au pilori, y compris par ses collègues embarqués. Il avait averti qu’un acte prémédité d’assassinat en masse à une échelle historique
venait de marquer le début d’une nouvelle ère de terreur. A présent, presque chaque jour, les faits lui donnent raison. Le caractère intrinsèquement criminel de la bombe atomique est corroborée
par les Archives nationales américaines et les décennies qui ont suivi de militarisme camouflé en démocratie. Le psychodrame Syrien en est une illustration. Et encore une fois, nous sommes pris
en otage par la perspective d’un terrorisme dont la nature et l’histoire sont niées y compris par les critiques les plus progressistes. La grande vérité innommable est celle-ci : le plus
grand danger pour l’humanité se trouve de l’autre côté de l’Atlantique. La farce de John Kerry et les pirouettes de Barack Obama sont temporaires. L’Accord de Paix
de la Russie sur les armes chimiques sera, à terme, traité avec le mépris que tous les militaristes réservent à la diplomatie. Avec al-Qaida comptant désormais parmi leurs alliés, et les
auteurs du coup d’état armés par les États-Unis fermement aux commandes au Caire, les Etats-Unis ont l’intention d’écraser les derniers Etats indépendants du Moyen-Orient : d’abord la
Syrie, ensuite l’Iran. « Cette opération [en Syrie ] », a déclaré en
juin l’ancien Ministre français des Affaires Etrangères, Roland DUMAS, « remonte à loin. Elle a été préparée, préconçue et planifiée ». ………. 

dimitri 15/09/2013 06:05


Petite question qui n'a rien à voir avec la syrie, est il possible de voir les satellite de la terre  car fait bien 5h00 que je le vois il bouge pas et ya une lumiere
rouge. un drone ? 


Merqi

Archives

Articles récents