Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Tanzanie : L’accaparement des terres pourrait signifier « la fin des Maasai »

Publié par wikistrike.com sur 30 Mars 2013, 16:01pm

Catégories : #peuples du monde

Tanzanie : L’accaparement des terres pourrait signifier « la fin des Maasai »


Les Maasai ont perdu tant de terres qu'ils ne peuvent plus se permettre d'en perdre encore
Les Maasai ont perdu tant de terres qu'ils ne peuvent plus se permettre d'en perdre encore
© Survival

Le gouvernement tanzanien a annoncé cette semaine la création d’une nouvelle zone de conservation sur les terres maasai, une mesure que le chef de la communauté Samwel Nangiria pressent comme ‘la fin des Maasai et de l’écosystème de Serengeti’.

Les Maasai se sont fermement opposés à l’accaparement des terres de leur village dans le district de Loliondo et ont juré de continuer à se battre pour les conserver.

Le paysage spectaculaire de Serengeti est mondialement connu comme l’une des meilleures destinations de safari. Pour les Maasai cependant, ce territoire est leur foyer. Ils en ont déjà été expulsés d’une grande partie au nom de la conservation.

Bien que le gouvernement prétende que cet espace est indispensable à la circulation de la faune sauvage du parc national de Serengeti au parc national Maasai Mara, il a été cédé en 1992 à une compagnie de safaris, Otterlo Business Corporation (OBC). Dans l’intérêt de la conservation, les Maasai sont sommés de quitter la zone avec leurs animaux, tandis que de riches touristes sont autorisés à y chasser le gros gibier.

Les Maasai résistent depuis des années à l’accaparement de leurs terres par OBC. En 2009, lorsqu’ils ont été dessaisis de leur territoire au profit de OBCleurs villages ont été rasés et ils ont perdu leur bétail. La situation s’est dégradée ces dernières années et le gouvernement a annoncé cette nouvelle mesure comme la ‘solution’. Mais les Maasai ont perdu tant de terres au nom de la conservation, de la chasse et du tourisme qu’ils ne peuvent plus se permettre d’en perdre encore.

Un Maasai de l’un des villages menacés d’expulsion a déclaré à Survival : ‘Notre peuple est fort et prêt à se battre pour s’opposer à l’accaparement de ses terres’.

La communauté entière, dont des élus locaux, tiendra samedi prochain ‘le plus important meeting de tous les temps’ à Loliondo pour décider d’un plan d’action visant à protéger leurs terres et leur mode de vie.

 

Source: Survival France

Commenter cet article

Archives

Articles récents