Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

TEPCO demande à ses employés de rembourser les indemnités touchées pour l'accident nucléaire !

Publié par wikistrike.com sur 4 Janvier 2014, 17:00pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

TEPCO demande à ses employés de rembourser les indemnités touchées pour l'accident nucléaire !

 

 

 

 

TEPCO.jpgD'après le Mainichi Shinbu, 4 janvier 2014 :

TEPCO demande aux employés qu'on a dû déplacer à cause de l'accident de la centrale de Fukushima de rendre une partie de leurs indemnisations

On apprend des gens concernés que depuis le printemps de l'année dernière TEPCO demande à ses employés qui ont été déplacés par l'accident de la centrale de rendre plusieurs millions de yens sur les 10 millions qu'ils ont reçu chacun en indemnisation...En raison de cette exigence de rembourser cet argent, les jeunes employés de TEPCO dans la vingtaine démissionnent en masse, ce qui pourrait compromettre le travail de restauration de la centrale.

Un employé a vu ses indemnités supprimées à l'automne 2012. La raison était "qu'il avait déménagé pendant l'été 2011 pour une location dans la zone sans restriction d'accès, évacuation due à l'accident qui était considérée par TEPCO à l'époque comme terminée". [dans la logique de TEPCO] Comme il avait vécu dans une maison en location avant le déménagement, l'évacuation était terminée quand il a déménagé vers une autre location. Pourtant les indemnisations pour ceux qui ne sont pas employés de TEPCO ne sont pas supprimées quand ils se relogent.

Ce qui l'a surpris, ce fut le document qu'il a reçu du "Bureau-Conseil de Fukushima pour les indemnisations du nucléaire", qui s'occupe des indemnisations, au printemps dernier. L'en-tête du document disait "Ajustement qui devrait être déduit de manière modeste [des paiements futurs]" et le texte du document disait "Il a été confirmé que le montant que nous vous avons déjà payé et celui calculé correctement diffèrent," et que la somme en différence se monte à plusieurs millions de yens. Il semble que TEPCO a décidé que les millions de yens que cet employé a reçu après son déménagement (été 2011) étaient "en trop".

L'employé a appelé le Bureau-Conseil et a demandé ce qu'ils voulaient dire par "déduire". La réponse a été que la somme qu'il a reçu en trop serait rééquilibrée par les futurs paiements. Comme il n'a pas de futur paiement en vue, comme l'indemnisation a été supprimée, c'est pratiquement une demande de rendre l'argent. Il a demandé plus tard, "Êtes-vous en train de me dire de rendre l'argent tout de suite ?" La réponse a été "Nous n'avons pas décidé comment l'argent sera restitué".

En 2013 l'homme a demandé au centre des conflits sur les indemnisations pour dommages nucléaires un arbitrage de la décision. Le centre a rejeté la prétention de TEPCO et a considéré que l'évacuation était toujours en cours pour l'homme et a rejeté son obligation de rembourser l'argent des indemnisations. La transaction proposée par le centre était que TEPCO paierait un supplément de plusieurs millions de yens à cet homme, mais TEPCO a refusé.

Selon des témoignages de diverses sources, il y a au moins 15 employés à qui il a été demandé de rembourser de l'argent, et le total dépasse 100 millions de yens. Un employé a dit au Mainichi "qu'il y a environ une centaine d'employés dont les indemnisations ont été supprimées. On a demandé à la majorité d'entre eux de rembourser".

En octobre dernier à la préfecture de Fukushima, TEPCO a organisé une réunion d'information entre les responsables en chef et les employés. Le Mainichi Shinbun a obtenu les données audio de la réunion. Des employés en colère ont dit aux responsables, "Tout le monde est furieux de devoir rendre l'argent qui a été transféré [sur les comptes bancaires]". Les responsables ont dit qu'ils examineraient la question mais il n'y a eu aucun changement.

100 millions de yens. Une bagatelle pour TEPCO. Il n'y a qu'à récupérer l'argent chez les ex-présidents Katsumata et Shimizu. Mais ils préfèrent à la place le reprendre à ses propres employés qui ont travaillé dans la centrale irradiée.

 



http://bistrobarblog.blogspot.com/2014/01/ultraman-enlevement-debris-piscine.html

Commenter cet article

fab 04/01/2014 19:55


hs: voici la liste et le montant des subventions accordées à la presse " libre " (mouhhahaha) F


française : http://www.culturecommunication.gouv.fr/content/download/84457/636216/file/131210_MinistereCultureCom_AidePresse-200titres.pdf


 


Avec ça, ne vous etonnez pas de voir les journalistes faire des pipes toute l'année... ah ah ah, finalement la prostitution n'est pas illégale en France ?


 


Journaleux de merde.

Archives

Articles récents