Mardi 10 juillet 2012 2 10 /07 /Juil /2012 19:39

Théorie: L'empreinte des incas sur l'île de Pâques?


Située la plus à l'est de toute l’Océanie, l'Ile de Pâques est célèbre pour ses vestiges mégalithiques des Rapanui. Le patrimoine archéologique comprend environ 900 statues de pierre, les moaïs, de 4 m de hauteur en moyenne, et près de 300 terrasses empierrées au pied de ces statues, les ahû.

Moai_Rano_raraku.jpg


Cependant, d'après Jean Hervé Daude, chercheur indépendant, "de nouveaux éléments laissent entrevoir que des Incas seraient allés jusqu'à l'Île de Pâques, permettant ainsi de lever le voile sur plusieurs des grands mystères de l'île."

Ainsi, pense-t-il que si la culture Pascuan est autant différenciée de la culture polynésienne c’est qu’elle a pu profiter d'un contact avec une autre culture:  la culture inca. Cela aurait pu se faire lors du passage de l’Inca Tupac, explorateur avide de nouvelles terres.
Il serait parti avec son armée ainsi que des Orejones: une troupe d’élite portant un turban autour de la tête et se laissant allonger les lobes des oreilles. Un certain nombre d'entre eux seraient restés sur l'île de Pâques, impressionnant de leur culture les Pascuans, notamment en architecture monumentale.

Tout porterait à croire qu’on leur doit la vaste majorité des constructions monumentales de l’Île ; avec l'aides des polynésiens, ils auraient été les constructeurs des tupa, des ahu, des moaï et de leur pukao. Ils seraient aussi, sur l’Île de Pâques, à l’origine du travail de l'obsidienne, de l’observation des mouvements du Soleil, de la Lune et des étoiles, du culte de l’Homme-oiseau et deMakemake, l’utilisation de la peinture pour colorer les moaï et décorer des plafonds de grottes, les représentations totémiques d’animaux sud-américains sous forme de masques, de peintures rupestres ou de pétroglyphes, etc...

Ces apports culturels impliquent une implantation incas sur une période de temps nécessairement longue.

Les Orejones et leurs descendants seraient donc, d'après Jean Hervé Daude, à l’origine de l’essor de l'ile dans une grande variété de domaines culturels et en un très court laps de temps.
Les Pascuans d’origine polynésienne auraient donc eu à composer avec la présence d’Incas sur leur Île.  

Ainsi, deux peuples se sont côtoyés sur l’Île : les « Petites oreilles », d’origine polynésienne, et les « Longues oreilles », d’origine inca. 

Avec le temps, les descendants des Orejones auraient vu leur pouvoir diminuer jusqu'à un point où les Pascuans d’origine polynésienne auraient repris le contrôle de l’Île. Seuls les vestiges incaïques étant une trace de leur passé sur l'Île. 

Liens:

Mise à jour du 08/07/2012:

Par wikistrike.com - Publié dans : archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés