Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Totalitaire : Un sociologue demande l’instauration d’un permis d’être parent obligatoire !

Publié par wikistrike.com sur 23 Juin 2013, 06:27am

Catégories : #Social - Société

Totalitaire : Un sociologue demande l’instauration d’un permis d’être parent obligatoire !

 

Cette demande n’est pas nouvelle,une certaine Margaret Sanger,eugéniste de son époque,n’avait rien à envier à ce sociologue du Dimanche,mais en sommes, juste la suite logique du plan des élites eugénistes dégénérés de voir diminuer par tous les moyens la population mondiale !

 

700-2777-Permis-d-avoir-un-enfant.jpg


 

Il s’appelle Julien Billion, est un sociologue nourri par l’État et semble prêt à tout pour qu’on parle de lui.

Dans un papier publié sur « Le Plus » du NouvelObs.com, il réclame à François Hollande l’instauration d’un« permis pour être parent » accordé par l’État et « obligatoire ». Objectif : « inculquer les fondamentaux sur les besoins, la psychologie, les droits de l’enfant et de développer les compétences éducatives des parents » car« peu importe l’orientation sexuelle (sic), être parent n’est pas inné et nécessite un savoir-être, un savoir-faire, une performance pour l’intérêt de l’enfant ».

N’y voyez rien de totalitaire, il s’agit simplement, assure-t-il, de « soulager les parents de leurs angoisses » : « Les parents pourraient rencontrer des experts, échanger en toute liberté avec d’autres parents, partager leur quotidien, leurs expériences, leur savoir, leur bonheur d’être parent. Ceux qui le sont pour la première fois pourraient bénéficier de conseils de parents plus expérimentés. »

Il faut cependant lire entre les lignes : « La formation serait enfin un moyen de repérer les parents dangereux envers leurs enfants. Les parents en souffrance pourraient être accompagnés précocement dans leur rôle. » Des fois, par exemple, que les parents seraient opposés au relativisme ambiant ou à la dénaturation du mariage… Évidemment, cette « formation » serait « obligatoire » : « des rendez-vous avec des psychiatres, des psychologues, des éducateurs, d’autres parents seraient imposés » car « l’avenir de nos enfants en dépend ».

Rappelons dans ces colonnes que la famille et le mariage n’ont pas attendu l’État pour exister, qu’ils ne lui doivent rien si ce ne sont des ennuis : en effet, depuis que l’État providence intervient, prétendant même s’y substituer, ces institutions rencontrent des problèmes. En 2013, l’État a de facto décidé d’instaurer le droit à l’enfant. Vu les dérives affreuses qui en découleront, dans quelques années, il aura une bonne raison d’imposer cette formation.

À moins que d’ici-là, les Français n’ouvrent les yeux sur l’État providence et sur sa capacité à créer dans la population des besoins de mesures liberticides et, plus généralement, à la rendre docile grâce aux aides reçues !

 

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/22-06-2013/totalitaire-un-sociologue-demande-linstauration-dun-permis-detre-parent-obligatoire

Realinfos

Commenter cet article

Damstounet 30/07/2013 05:30


c pluto 1 sorte décole d parents ki srè intéressan a mettre en place.

ano 24/06/2013 09:59


Le mieux pour ceux que ça intéresse est de commencer de lire les articles et ouvrages d'Alice Miller qui a fait des recherches sur l'enfance: http://www.alice-miller.com


Dommage que son travail ne soit jamais cité même par les sites dits d'information alternatifs qui eux aussi n'osent pas parler de l'enfance ni ces articles repris ...


Il y a cet article très intéressant sur le mal si on a pas le temps de tout lire en profondeur: http://www.alice-miller.com/articles_fr.php?lang=fr&nid=4&grp=11


"Il n'est plus possible de mettre en doute, aujourd'hui, que le Mal existe et que certains individus sont capables d'une extrême destructivité. Chacun peut s'en faire une idée grâce à la
télévision. Mais ce constat n'entérine nullement l'idée fort répandue que certains êtres humains naissent "mauvais". Tout dépend, bien au contraire, de la façon dont ces personnes ont été
accueillies à leur naissance et traitées par la suite. Les enfants qui font dès le début de leur vie l'expérience de l'amour, du respect, de la compréhension, de la gentillesse et d'un soutien
affectueux, développent évidemment d'autres traits de caractère qu'un enfant qui se heurte dès le départ à l'abandon, la négligence, la violence ou la maltraitance, sans avoir près de lui une
personne bienveillante qui lui permette de croire à l'amour. Quand manque cet élément - ce qui est le cas dans l'enfance de tous les dictateurs que j'ai étudiés - l'enfant aura tendance à
glorifier la violence qu'il a subie et à l'exercer lui-même plus tard, sans limite, chaque fois qu'il le pourra. Car chaque enfant se forme par l'imitation. Son corps n'apprend pas ce que nous
voulons lui inculquer par des mots, mais ce qu'il vit par lui-même. De ce fait, un enfant battu et maltraité apprend à battre et à maltraiter, alors qu'un enfant protégé et respecté apprend à
respecter et à protéger les plus faibles que lui. Parce qu'ils ne connaissent l'un et l'autre que cette expérience.

Le nouveau-né est innocent

Le Dr Brazelton, pédiatre américain bien connu, a filmé un groupe de mères en train de tenir et de nourrir leur bébé, chacune d'une façon qui lui était propre. Plus de 20 ans après, il a
reproduit cette expérience avec les femmes issues de ces bébés, qui étaient devenues mères à leur tour. Il était stupéfiant de constater qu'elles se comportaient avec leur enfant d'une manière
absolument identique à celle que leur mère avait eue avec elles, bien qu'elles n'aient évidemment gardé aucun souvenir conscient de cette toute première époque de leur vie. Ce que Brazelton a
prouvé par là, entre autres choses, c'est que nous sommes guidés dans notre comportement par des souvenirs inconscients qui peuvent être soit positifs et agréables, soit traumatiques et
destructeurs.

L'obstétricien français Frédéric Leboyer a montré dans les années 70 que les enfants mis au monde sans violence et accueillis avec amour ne poussent pas des cris désespérés, mais qu'ils peuvent
même sourire quelques minutes après la naissance, sans montrer le moindre signe d'une quelconque destructivité. Lorsqu'on ne sépare pas un bébé de sa mère, comme c'était encore courant dans les
cliniques des années 50, il se crée entre la mère et l'enfant une relation de confiance qui aura des effets positifs sur sa vie entière. Car, en présence de son nouveau-né, la mère sécrète une
hormone appelée "hormone de l'amour", l'ocytocine, qui lui permet de comprendre intuitivement les signaux de l'enfant et de répondre par empathie à ses besoins. Michel Odent décrit ce phénomène
dans son dernier livre, L'amour scientifié (Ed. Jouvence, 2001).

Pourquoi ces notions capitales, qui ouvrent de nouvelles voies dans la connaissance de la nature humaine, ne sont-elles pas répandues dans le grand public? Les travaux de Leboyer ont certes
modifié l'image de l'accouchement ; mais la société ne semble pas encore avoir pris conscience des conséquences philosophiques, sociologiques, psychologiques et même, dernièrement, théologiques,
qu'implique sa découverte de l'innocence du nouveau-né. Cela peut se constater dans de nombreux domaines, à l'école, dans le système pénitentiaire, en politique. Tous ces domaines sont gouvernés
par l'idée que les punitions, en particulier les punitions corporelles, que l'on désigne par le terme de "corrections", sont efficaces et inoffensives. Ce qui se sait encore trop peu, c'est que
l'on génère par les châtiments corporels le Mal que l'on essaie par la suite - plus ou moins vainement - de réprimer par des coups redoublés [...]"

ano 24/06/2013 09:54


Il faudrait au moins que les parents assistent à des stages d'informations sur les conséquences des maltraitances des enfants, des châtiments corporels et tout ça, pour protéger les enfants de
l'incompétence des parents :


http://www.alice-miller.com/edito_fr.php?lang=fr&nid=63


"Ateliers d’Infos Parents


Il n’est pas inné et encore moins évident d’être parent même si nous vivons entourés d’exemples, nous pouvons tout juste nous projeter en pensant à ce que l’on ferait ou pas avec nos propres
enfants.

J’ai rencontré une multitude de parents en conférence et la grande majorité d’entre eux, revendique le fait d’avoir cruellement manqué d’information et de soutien pour éviter une éducation basée
sur les menaces, les humiliations, les claques, les fessées et les punitions.

C’est pour cela que j’ai décidé de mettre en place des ateliers pour les futurs et jeunes parents afin qu’ils puissent avoir un minimum d’informations et de connaissances sur le développement de
l’enfant, ses capacités cérébrales et l’influence de l’éducation.

Nous sommes tous confrontés à la question de ce qu’il est censé faire ou pas à son âge et surtout, comment s’y prendre si ça ne correspond pas à ce que l’on avait imaginé ?

Pour éviter de fragiliser voire d’endommager le système émotionnel de l’enfant qui va ensuite orienter ses comportements dans sa vie d’adolescent et d’adulte, je vous propose des ateliers
d’informations.

Ces ateliers seront effectués sur votre demande et organisés par vous-même, chez l’habitant ou une salle de mairie, crèche, maternité, cabinet de sage femme …. De 8h30 à 17h30.

Pour se réaliser, les groupes devront être constitués d’un minimum de 10 participants, 15 au maximum (selon la capacité du local), pour les tarifs, vous pouvez me contacter directement.

Pour tout renseignements, vous pouvez me contacter par mail à l’adresse suivante : brigitteoriol8@orange.fr


"

dieu 24/06/2013 08:53


@Laurent Franssen   il est complétement stupide ton commentaire .


si les gens sont pas né , en quoi ça les ferraient chier ?


t'es un peu con toi 

meduze 24/06/2013 08:07


ça me rappel une devinette :


 


Questions d'éthique

Première question :

Supposons que vous connaissiez une femme qui est enceinte, mais qui a déjà huit enfants, dont trois sourds, deux aveugles et un mentalement attardé ; de plus cette femme a la syphilis.
Lui recommanderiez vous d'avorter ?

Répondez mentalement, puis lisez la seconde question.







Deuxième question :

Il est temps d'élire le Président du monde et votre vote sera déterminant.
Voici les données concernant les trois principaux candidats :

Le candidat A est associé à des politiciens véreux et consulte des astrologues. Il a eu deux maîtresses. Il fume comme une cheminée d'usine et boit huit à dix Martini par
jour.

Le candidat B a déjà été viré deux fois, il dort jusqu'à midi, fume de l'opium au collège et boit un quart de litre de whisky chaque soir.

Le candidat C est un héros de guerre médaillé. Il est végétarien, boit une bière occasionnellement et n'a jamais eu d'histoires extra-conjugales.

Parmi ces trois candidats, lequels choisiriez-vous ?

Faites d'abord votre choix, ne trichez pas, puis lisez la réponse ci-dessous.


-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Le candidat A est Franklin Roosevelt.

Le candidat B est Winston Churchill.

Le candidat C est Adolf Hitler.




et à propos ...

au sujet de la question de l'avortement : si vous avez répondu "Oui" ?

vous venez de tuer Beethoven !

Laurent Franssen 24/06/2013 01:14


Tout qui approuve ce genre de mesure, on commence par vous et vos enfants ?
Toujours d'accord ? 

guppy 24/06/2013 01:11


Quand tu tue un seul homme, une seule femme, tu tue toute sa descendance qui est infinie...

hollandivecrue 24/06/2013 00:37


ça ce vois que certain n'ont pas les yeux ouvert , j'ai perso connu un mec qui avait une fille retarder mentalement , à 30 pige elle etait rester bloquer a 15/16 ans , elle baiser partout et a
fait 4 gamin , 3 sont placé le dernier est mort , elle les laisser dans les toilettes enfermer toute la journée les nourrisser pas s'en occuper pas , des gens comme ça y'en a plein 


comme j'ai connu un mec qui disait " moi je veux faire des bb partout j'en veux partout sur la planete " le mec s'en fouter royal de leur condition de vie , des enfoirés comme ça y'en a plein .


des gens qui font des gosses en disant " ça va arranger notre couple tu verra cherie " y'en a des millions , sauf que 9 fois sur 10 le gosse en souffre car un enfant n'est pas un reméde 


 


je suis pas contre un permi si ça peu empecher les gamins de souffrir , par contre faut voir le " permis à passer " 


et ensuite faut voir ce qu'il se passe si un enfant vient au monde sans permis ..

guppy 23/06/2013 22:17


Je suis pacifiste,
mais quand quelqu'un essaye de s'octroyer la prérogative de me stériliser sur son seul jugement " au dessus de Tout, pour je-ne-sais quelle raison . ( ça me fait penser aux psy et consort
tiens )
Cela risque d'être très coloré et de sentir le moissi pas longtemps àprés. Quitte à y laisser ma peau.

Cet article me semble être parano-inductif , anti-état et incitateur de désordre sociaux. 

Stanislas Bauer 23/06/2013 18:42


Pas totalitaire: réaliste ! Quand vous voyez ce que voit passer une institutrice, vous vous posez sérieusement la question !

du con la joie 23/06/2013 18:35


on est trop sur terre, donc au lieu de donner des allocations pour les gosses, moi je mettrais un impôt par gosse ! Et un compteur au dame, car franchement il y en a qui abuse avec le bête à deux
dos !   

Tonin31 23/06/2013 18:02


Même si l'idée est intélligente (certain parent ne mérite vraiment par de faire des gosses, quand on voit comme ils l'est éduque ... )


 


 


Mais la mettre en place serais trop compliqué: Il faudrais faire un test psychologique a chaque personne, puis stérilisé si trop de facteur négatif sont présent ... et la, oui on peut parler de
totalitaire. 


 


Bref, l'idée de base est bonne, mais impossible a mettre en place.

john doe 23/06/2013 15:11


autre chose encore,,, c est quoi un sociologue ? est ce crédible comme métier ? a quoi cela sert il ? est ce d'intérêt publique d'avoir des sociologues ? apportent ils des améliorations ou des
déviations pour la société ?


tiens demain je vais créer un nouveau métier *qui consiste à étudier le comportement des sociologues dans un paradigme donné. et je vais demander une nouvelle loi
pour encadrer les sociologues.. car selon moi il se peut que ces derniers soient néfastes pour la société humaine 

john doe 23/06/2013 15:06


66 millions d'habitants il y a a peu près... combien de parents ?   y a t il pour autant 30 millions de parents irresponsables ou violents ?


ce monsieur est un crétin utile au système, et ce faisant il tente d'instaurer de nouvelles prérogatives etc pour faire payer les parents.


il serait intéressant de voir comment lui gère sa famille, est il aussi crédible que ca ? facile de pondre des idées ,,on devrait avoir quelques infos sur la sienne de famille.

aj 23/06/2013 13:54


Cest pour ça que je ne veux pas de gosse, je ne gagne pas assez pour les élever comme je l'attend et je ne veux surtout pas d aide de l'état.

guppy 23/06/2013 13:49


Mais avant cela, le permis d'octoyer des permis !
Ce " sociologue " est risible.

 

Athos 23/06/2013 13:42


Et pourquoi pas un permis de bai...r  ?


C'est radical, pas de permis , pas de galipettes , et comme dit Valls, une boite noire là où il faut , chez la femme ( breveté tampax ou autre) et pv si infraction.

Neoviper 23/06/2013 13:11


d'accord avec le principe, certains parents sont inaptes ...et ca donne des delinquants ou des enfants traumatisés... avant la 2nd querre mondiale au USA, la stérilisation des femmes dont les
enfants allaient en prison ou étaient psycho se faisaient, il faudrait revenir à ca ! 

reficul 23/06/2013 11:34


les smicard representent 85% de la population ce qui veut dire que ils sont responsable de moins d'acident que les riches


et je rapele que si on retirait le permis au smicard il y a telement peus de naissance que l'humanité disparait

Chausson 23/06/2013 11:32


Il faudrait retirer le permis au smicard car ces personnes là sont responsable des 3/4 des accidents

reficul 23/06/2013 11:25


je demande a un modo d'efacer mon comentaire je l'ai pulier sans le faire expres

reficul 23/06/2013 11:24


 


 


 


 


 

Ghis 23/06/2013 11:13


Tout à fait d'accord avec Comète.


Un enfant devrait avoir le droit de grandir dans des conditions "saines", avec des parents capables de donner un minimum de sécurité et d'éducation.

SuperCynique 23/06/2013 10:59


oh oui ! remplaçons les contacts humains et la vie sociale , par de "l éducation" et du "travail" (dressage et esclavagisme?)


penser NON ,votre cas DOIT devenir une généralité , Dépensez , dépensez  ,        dé-pensez , et répétez en coeur "c est la fète" ...

Comète 23/06/2013 10:37


Quand je vois ce que je vois avec l'éducation que certains parents donnent à leur enfants je dirais qu'il ne faut pas voir le coté "totalitaire" et dire qu'on veut faire des sélections élitistes
!


Certains parents auraient besoin effectivement d'aide des acteurs sociaux éducatifs , parfois ils sont largués , eux même ne savent plus ou pas avancer , ce qu'il faudrait qu'ils fassent de leur
vie , prendre les bonnes décisions , alors qu'ils sont responsables de leur enfant et on sait bien qu'ils ne feront pas la démarche d'aller voir un conseiller pour les aider , d'autant plus qu'il
n'y a pas ce service à portée du moment voulu .


Ce n'est pas qu'un permis qu'il faudrait mettre en place mais toute une filière d'aides , d'éducation parentales pour accompagner ceux qui désirent être parents responsables du bonheur de
l'équilibre de leur enfants et du monde !


ça fait bondir certains mais vous voyez bien où nous en sommes actuellement , tout va à l'eau les enfants comme les parents ...on fait des enfants et on les lâche dans la société dans la vie ,
faudrait arrêter cette façon de faire !


On n'est pas capable d'élever d'éduquer correctement les enfants pour leur donner une vie enrichissante et épanouissante , la société ne le permet plus , tout simplement , alors quand certaines
personnes proposent des solutions pour essayer d'y remédier on les catégorise de suite !


Mais il est certain que ça ne peu être à nos politiques , à notre systême actuel qui pourraient lancer les bases de cette nouvelle "vision" , vu la corruption et l'héritage éducatif qu'ils ont eu
!

alex 23/06/2013 10:13


et un permis de baiser avant l'enfant ,tant qu'on y est???pauvres petits humain debile...

Archives

Articles récents