Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Tout pour comprendre la révolution en Espagne et qui atteindra la France quoiqu'on dise

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 20 Mai 2011, 10:45am

Catégories : #Social - Société

113065.jpgTout pour comprendre la révolution en Espagne et qui atteindra la France quoiqu'on dise

Dimanche 15 mai, plus de 50.000 personnes ont manifesté dans les rues de 50 villes de toute l'Espagne sous le slogan : « Démocratie réelle maintenant : nous ne sommes pas des marchandises aux mains des banquiers et des politiciens ». Pour la première fois en Espagne depuis la Transition, la manifestation n'était organisée par aucun parti politique ou syndicat, mais par une plate-forme formée par des citoyens, « Democracia real ya » (Démocratie réelle maintenant).

Ils ont tous des plaintes très fondées —plus de 21% de chaumage (40% parmi les jeunes), le marché du travail est instable, les prestations sociales ont été diminuées drastiquement au cours de l'an dernier, et les scandales de corruption politique sont de plus en plus nombreux— et ils ont également des propositions de changement très spécifiques. Pas un seul canal de télévision n'a mentionné les manifestations massives de ce dimanche, juste quelques journaux parlèrent de ce qui s'était passé. À la fin de la journée, la police a chargé et arrêté 25 personnes dont des mineurs. Un petit groupe a alors spontanément décidé de passer la nuit sur la Plaza del Sol (au centre de Madrid), dans le but de protester. Pendant ce temps, une révolution a eu lieu sur internet. #15mani est passé au troisième poste des Hastag les plus consultés dans le monde. Un flux infini d'informations a traversé le net via Twitter, Youtube, menéame ou periodismo humano, en partie parce que les médias traditionnels ont simplement ignoré les protestations. Le lendemain matin, tous les partis politiques ont essayé de discréditer celles-ci pendant que le nombre de manifestants augmentaient sans cesse. La radio publique espagnole a étiqueté les protestataires de jeune bourgeoisie, provocant ainsi a colère d'une auditrice, Cristina, qui appelait de Burgos et qui leur a dédié une série de mots fort éloquents lors d'une émission en direct. À 5 heures du matin, la police nationale a violemment évacué le sit-in de la Plaza del Sol, formé par des personnes pacifiques qui ont répondu à la violence policière en criant « non à la violence », « non à la violence ». Les manifestants, éparpillés dans les rues adjacentes, furent frappés par la police, eurent des amendes de 1.500 € et furent dispersés par la police régionale.

Le PSOE (Parti Socialiste Ouvrier Espagnol), parti qui est actuellement au pouvoir, s'appropria du même discours qu'il avait auparavant essayé de réprimer et téléchargea sur son site le manifeste qui était à l'origine des protestations. Depuis le 17 mai 20 hrs, la Plaza del Sol de Madrid est bondée de manifestants. Le nombre de villes espagnoles qui se joignent à la protestation augmente depuis lors ; de plus, l'ambassade espagnole à Londres ainsi que celles d'autres villes européennes comme Vic en France ou Bologne en Italie ont aussi commencé à protester. Hier (17 mai 2011), le sit-in de Grenade a également été démantelé. Le maire de la ville de Madrid a fait activé des brouilleurs d'onde dans le but d'empêcher l'échange d'information ; de plus, on fit changer l'objectif des caméras (webcams) publiques pour ne pas qu'elles transmettent des images des manifestations. Seule la télévision Al-Jezeera transmet ce mouvement depuis le début ; pour sa part, la télévision publique espagnole montrait hier le nouveau film de Pedro Almodovar au festival de Cannes. Democracia real ya est un site où se trouvent le manifeste, les demandes de changement, l'information à propos des sit-ins et d'autres nouvelles pertinentes, mais pour des raisons inconnues il n'est plus (toujours) possible d'y accéder depuis le 18 mai, 3 hrs du matin. Ce soir, le comité électoral de Esperanza Aguirre a déclaré que le sit-in pacifique de la Plaza del Sol est illégal, même si plus de 5000 personnes s'y battaient encore pour une démocratie réelle et ont donc encerclé la police (qui a dû se retiré). Aguirre a avancé que le sit-in pouvait porter dommage aux élections municipales qui auront lieu ce dimanche.

 

A lire aussi sur WikiStrike :

Une révolution citoyenne en Espagne ? (Vidéos et explications)


Quelques sites pour savoir ce qu'il se passe en Espagne depuis dimanche (15 mai) :

http://www.democraciarealya.es/
http://tomalaplaza.net/

Sur Twitter:

spanishrevolution,acampadasol,europerevolution,notenemosmiedo,juntaelectoralfacts,acampadabcn,democraciarealya,yeswecamp,nolesvotes,nonosvamos

Sur Facebook:

http://www.facebook.com/democraciarealya
http://www.facebook.com/#!/pages/Valencia-Spain/acampadavlc/187314711320905 (Valence)

En streaming depuis Madrid:

http://www.ustream.tv/channel/pirav
http://www.livestream.com/agoranewsdirecto
http://soltv.tv/ (Plaza del sol en direct)

En streaming depuis Barcelone:

http://www.ustream.tv/channel/acampadabcn

Wikipedia:

http://es.wikipedia.org/wiki/Protestas_en_España_de_mayo_de_2011
http://es.acampadavlc.wikia.com/wiki/Wiki_Acampadavlc (wiki de Valence)

Blog :

http://tomalaplaza.net/

Sur youtube:

Police qui évacue le sit-in de Madrid le17 mai à 5 hrs du matin : http://www.youtube.com/watch?v=_5Vm48Eeb_Y

Une des personnes arrêtées raconte les abus de la police:

http://www.rollingstone.es/noticias/view/con--esos--pantalones--de--maricon--como--vas--a--encontrar--trabajo

Archives

Articles récents